Encore 19 jours ...

Par -

Pour les parents, la dernière quinzaine des vacances d'été, c'est un peu comme les 10 derniers kilomètres d'un marathon.

En côte.

Avec le vent de face.

Et sans chaussure.

Sur une route avec des tout petits graviers qui font mal à la plante des pieds.

Comment ça "j'exagère" ?

Soyons clairs. Les vacances d'été, c'est très très chouette. Il fait beau (enfin, 40% du temps, selon les régions). On mange du melon, on se promène, on profite des longues journées, en famille, on regarde les étoiles filantes, on compte les boutons de moustique et les coups de soleil (mais oui, ça fait partie de la liste "trucs chouettes") ... bref, la vie est belle.

Sauf que, quand on n'a pas la chance de partir 1 mois au club Mad, quand on habite dans une zone où le seul aspect touristique se résume aux mots laissés par les commerçants sur leurs vitrines fermées pour vous avertir de la date de réouverture, 2 mois de vacances, pour les parents, c'est un peu long ... pour les enfants aussi, d'ailleurs.

Nous avons fait le tour de toutes les activités possibles et imaginables.

Parcs, aires de jeux gratuites, mini parcs d'attractions avec structures gonflables (payant), cinéma (payant), piscine (payant), pâte à modeler, bricolage, jeux de société, dessins animés, cuisine, batailles d'eau dans le jardin, aires de jeux indoor (payant), cahiers de vacances (à leur demande), construction de cabanes ... et j'en passe car la liste est longue.

Et comme on ne peut pas cumuler les activité payantes ad vitam, on se retrouve souvent à proposer les mêmes activités.

Du coup, mes filles s'ennuient.

Et quand mes filles s'ennuient, elles tournent en rond, en ronchonnant et en se cherchant des poux.

Et quand elles font ça, mes nerfs sont mis à rude épreuve.

Alors je compte les jours qui me séparent de la rentrée.

Il en reste 19.

19 journées à se creuser la tête pour trouver des activités qui nous occuperont, elles et moi. Enfin, surtout elles car, moi, j'aurais de quoi m'occuper en bricolant dans la maison si elles m'en laissaient l'opportunité.

On est d'accord pour dire qu'elles sont trop longues ces vacances d'été ?

Bon allez, on va compte nos piqures de moustique ... ça devrait nous occuper 5 minutes.

C'est toujours ça ;)

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh