Interview de Romuald, Renne du Père Noël

Par -

Nous avons aujourd’hui l’honneur de recevoir Romuald Dubois, le chef d’escadrille du 1er bataillon de rennes du Père Noël.

Merci à vous pour votre invitation. A l’atelier du père Noël, nous adorons  Momes.net. C’est une plaisir d’être ici. Et bien, écoutez, je me sens plutôt bien. Effectivement, la date approche et je dois faire en sorte que toute l’escadrille soit au top de sa forme. Mais il n’y a pas encore de véritable pression car nous nous préparons depuis 8 mois déjà.

Dès le mois d’Avril, les rennes reviennent au camp d’entrainement après avoir passé des vacances bien méritées. A partir de ce moment, nous adoptons un régime alimentaire à base de foin enrichi en vitamines auquel nous ajoutons un peu de poudre de super pain d’épices. Nous disposons également d’une très grande salle de sport équipée des machines d’entrainement les plus modernes. Enfin, nous terminons nos journées par les cours de musique pour apprendre à bien faire tinter nos clochettes.  Enfin, dès le mois de décembre, nous allons en piscine pour pratiquer la natation synchronisée afin d’affiner la coordination de nos mouvements.

Il est aussi désagréable que barbu. Ah ah ah ah ah, je blague ... comme vous le constatez, les rennes savent avoir un peu d’humour pour évacuer la pression. En vrai, il est surtout très occupé. Il lui faut gérer l’atelier de fabrication des jouets, le recrutement des lutins spécialisés, le centre postal dans lequel il reçoit les millions de lettres et de listes, la réponse à ces lettres, les cours de « OH OH OH », bref, nous n’avons que trop peu l’occasion de le voir. Ce que je peux vous dire, c’est qu’il attache une grande importance à ce que ses rennes soient les plus heureux du monde.  Alors, quand il passe vérifier que tout va bien, il nous apporte systématiquement quelques chocolats et pains d’épices cuisinés par la mère Noël. C’est un homme adorable. Mais là, je ne vous apprends rien.

Je vois que vous êtes bien informés ! Ah ah ah. Non, en fait c’est une blague que j’ai faite il y a quelques années. Un jour, ne supportant plus d’entendre la version chantée par Tino Rossi de « Petit Papa Noël », j’ai dit à mes collègues que j’allais ré-enregistrer une version moderne avec David Gueta. Ils m’ont cru et ont diffusé l’info sur Radio Noël. Depuis, cette histoire me poursuit. Mais qui sait ... David, si tu nous lis ;)

Vous êtes bien curieux Jean-Raoul. Mais je vais vous répondre car je n’ai rien à cacher. Il faut savoir que nous sommes payés selon le nombre de sourires, cris de joie et rires d’enfant. Pendant 48h, toutes ces réactions de bonheur sont comptabilisées par un organisme indépendant très sérieux, le B.U.C.H.E (Bureau Universel de Comptage  Hautement Etudié). Ensuite, un savant calcul définit combien chaque Renne peut percevoir. Le chef d’escadrille touche en plus une prime liée à son expérience. L’année dernière, j’ai gagné environ 7000 Pec  (Pièces en Chocolat).

Merci à vous. Ce fût un plaisir.

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh