La Chandeleur, une histoire de crêpes romaines ?

Par -

Aujourd’hui, c’est la Chandeleur. Une fête que petits et grands aiment célébrer en dégustant de savoureuses crêpes.

Mais, savez-vous où cette fête puise ses origines ? 

Non ?

Et bien je vais vous le dire.

Au tout début, la Chandeleur était une fête romaine qui trouve sa source dans les jeux du cirque.

Mais attention ! Pas le cirque façon clowns qui pouétent et magiciens qui abracadabraquent. Non non. Le cirque à la romaine avec combats de gladiateurs et entractes pour déguster des friandises, des pommes d’amour et des churros.

Avant chaque combat de gladiateur, César demandait au peuple de choisir entre 2 sortes de combat : Soit un combat avec douleur, soit un combat sans douleur.

Pour signifier à César que le  combat serait sans douleur,  le peuple devait agiter les mains au dessus de la tête tout en criant « SANS DOULEUR, SANS DOULEUR ». Dès lors, les gladiateurs remplaçaient leurs armes par des gros oreillers en plumes et se livraient à une joute énergique et joyeuse. Le perdant était celui qui n’arrivait pas à exploser son oreiller sur la tête de son adversaire en premier.

Pour récompenser le gagnant, César lui offrait un carnet de dix tickets à échanger à la buvette du coin "Chez Suzette" contre  des crêpes au sucre ou au chocolat.

Quand les jeux du cirque furent interdits par l’empereur Zavatus 1er, les romains, nostalgiques de cette époque, décidèrent qu’ils dégusteraient des crêpes chaque 2 Février et que ce jour serait celui de la Sans douleur.

Au fil des siècles, le nom de « Sans douleur » s’est transformé d’abord en « Chandouleur », puis en « Chat d’malheur »,  « Chémoilmeilleur », « Chalut à d’taleur » et finalement, au 18ème siècle, nous sommes arrivés au nom que nous connaissons aujourd’hui : Mardi Gras !  ... euh, non, pardon : La Chandeleur !

C’est fou, hein ? Tout ça grâce aux romains et à leurs oreillers. Qui l’eût cru ?

Pas vous ?

Boarf ... vous avez surement raison.

En fait, la Chandeleur puise bien ses origines à l’époque des romains mais ... pas vraiment comme je viens de vous le raconter.

Le mieux, c’est que vous fassiez un tour sur les pages « mini-dossier » de Momes.net consacrées à la chandeleur. Vous allez voir. C’est toujours chouette d’apprendre d’où vient une fête aussi sympa que celle-ci. Et puis, comme ça, vous pourrez frimer en racontant à vos potes les origines de la chandeleur (à ma façon ou à la façon « mini dossier » de Momes.net ... à vous de choisir ;)

Bon, c’est bien beau tout ça mais ça ne va pas faire cuire mes crêpes.

Bon appétit et à la semaine prochaine les mômes !

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh