Le p'tit rituel du dimanche soir

Par -

Quand arrive 20h10, le dimanche soir, le troupeau familial est inexorablement attiré vers le point de rassemblement qui, contrairement aux gnous, n'est pas un point d'eau au milieu de la Savane mais prend la forme du canapé familial.

Les parents, les enfants et même le chat ne manqueraient pour rien au monde ce petit rituel dominical. Le dimanche soir, nous avons rendez-vous avec Mac et ses magnifiques lunettes colorées.

J'entends déjà le clan anti-télévision qui hurle au scandale et qui enchaine directement avec l'argument du bon livre. Et là, je leur réponds un NON franc et massif.

Regarder E=M6, c'est passer du temps devant de la télé intelligente. Aussi intelligente qu'un livre de vulgarisation scientifique !

Ce bon vieux Mac Lesggy (on a le droit de dire ça puisque l'émission existe depuis 25 ans !) est le meilleur pour aborder les choses du quotidien tout en rendant la science rigolote et accessible à tous. Il a le don pour expliquer, tout simplement.

Les enfants sont curieux de tout. Mes filles n'échappent pas à la règle.

Savoir pourquoi on pue des pieds ou comment fonctionnent une ampoule, comprendre pourquoi les ongles poussent ou comment les éoliennes produisent de l'électricité, se faire expliquer comment le corps assimile les aliments, etc, etc. ... avec E=M6, notre petit rituel du dimanche soir, tous les sujets nous intéressent. TOUS.

Et ces programmes intelligents sont bien trop rares à la télé.

Il y a quelques années, on adorait suivre les aventures d'autres joyeux scientifiques télévisuels dans leur grand camion-laboratoire blanc avec l'émission C'est pas sorcier.  En 2011, sur France 5, l'émission On n'est pas que des cobayes a également emprunté cette voie mais, selon de récentes information du journal Le Parisien, cette émission ne devrait pas être renouvelée pour une nouvelle saison. Tristesse ...

Alors je vais passer un petit message à M6 et à notre ami Mac : continuez ! Par pitié, n'arrêtez pas cette émission ! Non seulement, elle est d'utilité publique mais, en plus, notre petit rituel familial nous manquerait trop !

Cordialement.

Bisous.