Le vélo, avec ou sans roulettes ?

Par -

Les grandes vacances sont souvent l'occasion pour nos chères têtes blondes d'apprendre à rouler à vélo. Parfois, l'opération se déroule sur deux ou trois étés, entre sanglots, cris d'effroi et éclats de rires. Les plus téméraires trouvent rapidement la route de la liberté pendant que les plus frileux redoublent d'efforts, mais tous (ou presque)  traversent les mêmes étapes : pour commencer, le fameux déplacement avec roulettes (le plus bruyant de tous !) puis celui sans roulettes mais avec un "grand" pour tenir la selle et enfin, le but ultime : le déplacement autonome et sans roulettes ! Celui qui rend tout le monde très fier.

Le moment de lâcher la selle est toujours un peu angoissant pour les parents comme pour les enfants. Voir son enfant tituber sans savoir s'il va finir la tête sur le gazon ou non n'est pas des plus agréables. Mais  il s'agit pourtant d'un passage obligé, qui rappelle un peu celui des premiers pas, un de ces rites périlleux qui permet de voir son enfant grandir et de s'en émouvoir !

 

Et vous, a quel âge vos enfants ont-ils pu se passer des roulettes ?
Comment ont-ils passé le cap ?

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh