10 trucs rigolos qu'on faisait avec la nourriture

Par Par -

Si vous aussi vous êtes tristes de ne plus pouvoir faire un volcan dans votre purée à la cantine. Si vous aussi vous mangiez du Babybel juste pour vous faire un nez rouge avec l’emballage. Si vous aussi vous ne croquiez (ou croquez) jamais un BN sans l’ouvrir en deux, cet article est pour vous. Voici les meilleurs jeux, plus ou moins dégoûtants, qu’on faisait avec la nourriture quand on était enfant. 

1. Faire un volcan dans sa purée

Quand le bon vieux steak haché purée se transformait en volcan en éruption ! On faisait des rayures avec sa fourchette pour faire dégouliner la lave fumante (le jus du steak haché pour les intimes). C’était Pompéi version patatoïde… surtout à la fin où ça ressemblait plus à une belle bouillie…

2. Écrire son nom avec les pâtes alphabet sur le bord de son assiette

Pauvres François-Guillaume et Marie-Christine qui mangeaient toujours leur soupe froide…

3. Mettre les macaronis sur les dents de sa fourchette 

Ou comment se cochonner les mains avec un objet fait pour les garder propres.

4. Des ongles de sorcière avec les biscuits Apéro 3D

Manucure express, avec ces petits biscuits salés en forme de cônes. C’est un peu la version zombie d’Amélie Poulain et ses framboises.

5. Gober un Flamby

La dégustation du Flamby était une véritable cérémonie : prendre une petite assiette, tirer la languette et laisser le caramel couler au fond de l’assiette. Puis, quand papa et maman ne regardaient pas, gober son flan d’une traite.

6. Aspirer ses spaghettis

C’était moins impressionnant que gober son Flamby, mais il fallait quand même un bon souffle. 

7. Faire des bulles avec sa paille

La paille ou le parfait instrument pour jouer avec la nourriture… Première option : faire du bruit et énerver ses parents en aspirant dans son verre vide. Deuxième option : faire des bulles dans son jus de fruit en soufflant dans la paille… (et en mettre partout au passage).
Enfin, quand on réussit à attraper la paille...

8. Se faire un nez rouge la cire du Babybel

On s’en fichait de se mettre des trucs collants et malodorants sur le visage, surtout si c’était pour ressembler à un clown. 

9. Ouvrir son BN et lécher le chocolat à l’intérieur

Pour les minutieux seulement ! Ouvrir un BN sans le casser était une mission périlleuse. Mais ensuite, il suffisait de lécher le chocolat à l’intérieur (ce qui explique pourquoi les BN à la fraise avaient beaucoup moins de succès). Et sans son chocolat, franchement, le biscuit n’était pas très bon… du coup on ne le mangeait même pas.

10. Utiliser les cerises comme boucles d'oreilles

L’accessoire indispensable de la collection Printemps-Été des petites filles.

Et vous, vous faisiez quoi avec votre nourriture ?