On s'fait une toile ?

Par -

Dans la liste des activités qui font autant plaisir aux parents qu’aux enfants, le cinéma occupe souvent les premières marches du podium.

En ce qui me concerne, j’adore aller au cinéma en famille même si les films que nous voyons, pour le moment, ne sont principalement que des films d’animation.

Malgré tout, le plaisir peut parfois être gâché par quelques petits détails.

En pôle position des trucs qui te gâchent un peu le plaisir : Les spectateurs affamés.

Je fais partie de ceux qui peuvent profiter d’un bon film sans pour autant avoir des tas de trucs à grignoter. Il semblerait cependant que je fasse partie d’une minorité. Quand par malheur je me retrouve à côté d’un mangeur de Pop Corn, j’ai tendance à me focaliser sur chaque grain qu’il mange bruyamment (la bouche ouverte, tant qu’à faire ...). Et comme le Pop corn se vend en bac de 50 kilos  (j’exagère à peine), le supplice dure en général tout le film. Pareil pour ceux qui trifouillent pendant des heures dans le sac de bonbons avant de trouver celui qui leur plaira. J’ai juste envie de chopper son sac de bonbons et de lui renverser sur les genoux.

Le deuxième truc qui m’énerve au plus haut point concerne le voisin de derrière qui ne peut s’empêcher de taper dans mon siège comme un boxeur dans son sac de frappe. Ok, l’espace entre les rangées de siège est étroit mais ce n’est pas moi l’architecte, pas la peine de se venger sur moi !

Quand on va, comme moi, dans un cinéma de province, les publicités qui passent entre les bandes annonce et le film sont toujours les mêmes. Chez nous c’est « Georgette Mode » et son rayon tenues de cérémonies et mariages. Il y a aussi « Pizza Mario », la seule et unique pizzeria à 40 kilomètres à la ronde (pizzeria tenue par Francis, pas plus Italien que moi Moldave). Et enfin, ma préférée, la publicité pour « Le garage Rouland », avec montage photo de Monsieur Roulland posant fièrement, les mains pleines de cambouis, devant sa 205 de courtoisie.

Et enfin, une dernière chose gâche un peu mon plaisir quand je vais au cinéma avec mes filles : le prix.

Y aller en famille est un luxe qu’on ne peut se permettre qu’épisodiquement. Et pour couronner le tout, les cinémas ont trouvé judicieux de se faire un peu d’argent en plus en demandant de payer un supplément pour la location des lunettes 3D (3 euros par bête chez nous). C’est d’ailleurs une belle arnaque quand tu y penses. Surtout quand la plupart des films pour enfants sortent maintenant en 3D.

A côté de ça, j’adore ce moment où la lumière commence à baisser. J’adore me laisser emporter par un bon film et j’aime par-dessus tout voir mes filles réagir au spectacle qui se déroule sous leurs yeux.

Vous mangez du Pop corn au cinéma, vous ?

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh