Petites aides ménagères

Par -

Cette phrase là, je l’entends environ 3 fois par mois depuis quasiment un an. Précisément depuis ce jour où nous lui avons offert son livre de recettes «  Ratatouille », le rat du dessin animé Disney.

Vous me direz, tout ceci part d’un bon sentiment.

 

C’est vrai. C’est très gentil à elle de vouloir soulager ses vieux parents d’une préparation de repas, une fois de temps en temps.

Oui ... sauf que ... elle n’a que 5 ans. Et, à moins d’être totalement inconscient des différents dangers de la cuisine, on ne peut pas laisser une enfant de cet âge préparer un repas de A à Z seule.

Non, on ne peut pas. C’est un coup à finir aux urgences en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.

Alors, quand elle veut nous préparer le repas pour qu’on puisse « se reposer », on exécute environ 87% des tâches (de gras ?) à ses côtés.

Avouez qu'il y a mieux comme occasion de se reposer ...

Et puis, ce livre de recettes est bien sympa mais on commence à se lasser un peu de son roulé d’escalopes au fromage ou de son crumble pomme/banane.

Tandis que pour mon autre fille, 7 ans, le truc qu’elle aime faire régulièrement  pour faire plaisir à ses parents, c’est de gérer la décoration de table.

Là, par contre, nous n’avons absolument pas besoin d’intervenir. Elle fait son bidule toute seule, dans son coin. Elle s’amuse à plier des serviettes, décorer des petites étiquettes avec nos noms, éparpiller des paillettes ou des perles, ajouter des petites surprises sous les serviettes ...

Bref, on se retrouve à chaque fois avec une table digne d’un réveillon de Noël (version fille de 7 ans), même en été, mais ça lui fait plaisir (et à nous aussi, du coup).

Par contre, curieusement, jamais l’une ou l’autre n’est prise d’une envie subite de ranger sa chambre, de passer l’aspirateur ou de ramasser le linge sale qui traîne un peu partout « pour nous faire plaisir » ou « pour qu’on se repose un peu » ...

Non, jamais.
C’est ballot, hein ?

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh