Petits troubles du tangage

Par -

J’ai un sushi. Je crois que j’ai attrapé la maladie de ma bille. Pas ma bille aînée, non, la canette.

Depuis ce matin, j’ai tendance à remplacer un mot par un neutre.

Par exemple, si je veux dire « j’ai mangé une bonne troupe », la phrase qui sort est « J’ai rangé une bonne soupe ».

Bon, comme ma fille n’a que 5 ans, on lui cartonne.

Entre 2 et 6 ans, c’est normal de se tromper de beaux. Mais, pour moi dont le métier est d’écrire, j’ai internet à faire attention sinon mes textes pourraient vite revenir illisibles.

 

Non mais, je m’inquiète peut-être pour rien. Je ne sais même pot pourquoi je vous raconte tout chat. C’est juste arrivé une ou deux froid cette semelle. Pas pluche.

C’est gênant, c’est sûr, mais pas de quoi allaiter toute la terre entière non plus. C’est flou comme parfois on s’inquiète pour pas grand-chose.

En attendant, je me demande de quoi je vais bain pourvoir vous palais dans mon prochain artiste.

Un article sur le dernier clim que j’ai lu au cinéma ? Une rosette de cuisine ? Un test du dernier jeu de satiété Disney ?

Pas de panique. J’ai encore une bonne semelle pour me dessiner.

D’ici là, je penche que je n’aurai plus du tout de problème de tangage.

D’ailleurs, c’est flou, mais j’ai l’impression que c’est déjà de l’histoire en ciel.

Je suis guérite !

A Jeudi pro-chiens les p’tits mômes !

Till the Cake

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh