Pourquoi Facebook n'est pas fait pour les p'tits mômes

Par -

Hello les p'tits Mômes du Jeudi (et les grands aussi). Aujourd'hui, je vais essayer de vous expliquer qu'il n'y a aucun intérêt à avoir un compte Facebook tant qu'on fréquente les bancs de l'école.

Pourquoi ? me demanderez-vous.

Parce que Facebook n'est ni plus ni moins que la pâle copie de ce que vous vivez chaque jour à l'école.

Je vous explique.

Le premier jour d'école ou le premier jour sur Facebook, tu es un peu perdu. Tu ne maitrises pas encore tous les codes même si tu as déjà beaucoup entendu parler de ce qui t'attendait.

Et puis, très vite, tu ressens le besoin de trouver des têtes que tu connais un peu, histoire de te rassurer. Alors tu cherches les noms d'anciens camarades. Tu vas même jusqu'à demander à ceux que tu ne connais pas, mais qui semblent "cools", si tu peux les suivre dans la cour de récré. D'ailleurs, tu n'es pas le seul à faire cela puisque, sans prévenir, tu vois débarquer des gens inconnus qui te demandent si tu acceptes de devenir leur copain.


Plus tard, tu comprends que, pour devenir populaire, certains n'hésitent pas à devenir copain avec tout le monde. Même avec toi.

Autre point commun avec l'école : les jeux idiots.

Sur Facebook, la cour de récréation est peuplée de gens qui passent leur temps à faire semblant d'élever des poules, de construire des trucs ou même de jouer avec des bulles. Et toute la journée, ces mêmes gens viennent te demander si tu ne veux pas jouer avec eux alors que, toi, tu préfères rester dans ton coin tranquillos.

Je sais ce que tu vas me dire. C'est nul comme comparaison. Sur Facebook, par exemple, il n'y a pas de maitre ou de maitresse qui te dit ce que tu dois faire.

Erreur jeune padawan !

Sur Facebook, c'est carrément le directeur qui surveille et qui te dit ce que tu dois faire, comment tu dois le faire et quand tu dois le faire. Ce directeur s'appelle Mark Zuckerbidule (ou presque) et il déteste qu'on ne fasse pas comme il a décidé. Il peut même carrément te renvoyer de l'école ... enfin ... de Facebook.

Sur Facebook, on s'échange des photos, on espionne les gens discrètement, on essaie de faire rire les autres, on papote des derniers trucs à la mode, on est même parfois méchant en disant des horreurs à ceux qu'on n'aime pas trop ... pareil qu'à l'école, voilà. Je vois que tu commences à comprendre.

Il n'y a donc aucun intérêt pour vous, les p'tits mômes à ouvrir un compte sur Facebook. (D'ailleurs, je vous rappelle qu'en théorie, il est interdit d'en ouvrir un si on a moins de 13 ans.)

Et les grands mômes qui y passent leurs journées ne sont, en fait, que des grands nostalgiques de leurs années d'écoliers.

Allez, je vous laisse. Je vais vérifier si j'ai des nouveaux copains ;)

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh