Privés d'éclipse ?

Par -

Demain, vous le savez probablement déjà, aura lieu l'un des événements naturels les plus fascinants: une éclipse de soleil !

Et, bien qu'elle ne soit pas totale comme celle de 1999 mais partielle, en fonction de l'endroit où nous serons en France, la proportion de soleil qui sera caché par la lune pourra monter jusqu'à 80%.

Carte éclipse du 20 mars

(image bretagne.gouv.fr)

Malheureusement, 80% pourrait être également la proportion d'enfants qui seront privés d'observation de ce phénomène extrêmement rare car la tranche horaire à laquelle cette éclipse sera observable est également celle où les enfants seront à l'école.

Vous me direz "Et alors ? Il y a des cours de récréation dans les écoles, non ?".

Oui, il y en a, mais l'observation d'une éclipse nécessite qu'on la prépare un minimum. Ne serait-ce que pour constituer un stock suffisant de lunettes de protection sans lesquelles il serait excessivement dangereux de regarder le soleil, même caché à 80%

Vous me direz "Et l'éducation nationale n'a pas eu le temps de se préparer ?".

Bah, écoutez, tout dépend de des facultés organisationnelles de chacun. Visiblement, le savoir depuis des décennies n'est pas suffisant pour l'éducation nationale. Ainsi, le mot d'ordre dans la plupart des écoles est le suivant : "Interdiction de sortir des classes pendant toute la durée de l'éclipse". Et les classes dont les fenêtres donnent sur le soleil ont même ordre de tirer les stores.

Cette décision me déprime.  

Les p'tits Momes étaient tous très excités par le projet de vivre cet instant incroyable. Les professeurs des écoles et collèges avaient là une occasion d'illustrer en réelun phénomène plutôt rare. Quand la prochaine éclipse totale aura lieu en France, ceux qui sont enfants aujourd'hui auront tous dépassé les 70 ans. Pffff ...

Eclipse de soleil

Alors, oui, je comprends que surveiller 30 enfants, en faisant attention à ce qu'aucun ne regarde directement le soleil sans lunette, soit complexe. Mais à événement exceptionnel, organisation exceptionnelle. On aurait pu faire appel aux parents pour aider à encadrer. On aurait pu prévoir, tout simplement.

Prévoir.

Mes filles sont tristes de ne pas pouvoir observer cette éclipse. Elles la verront certainement en vidéo mais ce n'est pas pareil.

Je leur ai dit que les éclipses de soleil étaient rares en France mais qu'on pouvait en voir plus régulièrement un peu partout dans le monde et que, quand elles seront plus grandes, elles pourront PRÉVOIR d'assister à ce spectacle de la nature lors d'un voyage à l'étranger, sans devoir attendre plus de 70 ans ...

Allez, je vous invite à consulter le super dossier spécial éclipse que Momes a concocté pour vous dans nos pages Astronomie et je souhaite une belle observation à ceux qui ont réussi à trouver des lunettes et qui auront la chance de ne pas être enfermés dans leur classe. 

Till