Top 10 de mes moments de vacances en famille préférés

Par -

Quand j'étais p'tit, une chanteuse-animatrice au nez pointu, très à la mode, chantait une chanson* qui disait "Vive les vacances Vive l'insouciance Les jours d'affluence Sur les routes de France" avant de poursuivre avec tout ce qui fait la joie des départs en vacances du genre embouteillage, péage, plages polluées, etc. ...

A l'époque, même si les paroles se voulaient ironiques, je n'entendait que du positif tant j'aimais déjà (et j'aime toujours) tout ce qui constitue les vacances en famille, y compris les petits trucs qui pourraient être désagréables de prime abord.

Voici donc le top 10 de mes moments de vacances en famille préférés.

-Pendant la route de nuit, quand on passe dans les tunnels et que leurs lumières transforment l'habitacle de la voiture en annexe du club de David Guetta.

-Quand on craque pour une glace (hors de prix) et qu'il faut se dépêcher de la manger en se promenant parce que le soleil s'est engagé dans une compétition contre vous pour la transformer en flaque sucrée.

-Quand on se rend compte qu'on a complètement oublié la fonction première de la montre et qu'on s'en fiche complètement des horaires.

-Quand on fait une visite guidée et qu'on tombe sur un guide qui réussit à transmettre toute sa passion pour son métier au point de nous embarquer avec lui dans un voyage hors du temps.

-Quand on fait les idiots dans la mer, la rivière ou la piscine et que je me transforme en propulseur à enfants ou qu'on se prend pour des acrobates aquatiques en se lançant dans des pyramides improbables.

-Quand on achète un jeu de plage hors de prix mais qu'on s'en fiche car ce sont les vacances.

-Quand on tombe sur le meilleur sandwich, restau, vendeur de crêpe ou de pizza du monde. (de toute façon, puisqu'on est en vacances, le moindre truc sympathique devient le meilleur du monde)

-Quand on s'émerveille d'avoir trouvé un crabe, un lézard, une plante locale inconnue dans nos contrées et qu'on l'observe un long moment en racontant aux enfants les quelques connaissances que nous avons à son sujet.

-Quand on chante à tue-tête dans la voiture sur la route du retour, dans un moment de folie collective, parce qu'on commence à trouver le temps un peu long.

-Quand on retrouve notre "chez-nous" en rentrant même si on aurait bien aimé qu'elles durent toujours, ces vacances, parce que c'est tout simplement bon de retrouver ses repères et son cocon.

Vive les vacances ! 

* c'est elle --> 

photo: Le petit Nicolas, le film.