Tournez Manège !

Par -

Ce week-end, c’est  le grand week-end de fête annuelle dans  notre petit village. Si la météo est de notre côté, nous aurons droit à un spectacle musicale, un marché fermier, un grand feu d’artifice en musique, un repas à base de cochon grillé et, chose la plus importante aux yeux des enfants du village, il y aura les fameux deux manèges et quelques stands forains.

Ah les manèges ...

Quel enfant normalement constitué peut résister à l’attraction fatale (pour le porte-monnaie des parents) exercée par les manèges ?

Pas mes filles ...

Et pourtant, leur manège préféré n’a rien de bien original.

 

Comme tous les manèges de ce genre, il est composé pour moitié de véhicules à roues et pour l’autre moitié de véhicules volants.

Comme tous les manèges de ce genre, parmi les véhicules volants, il y a le fameux hélicoptère à bord duquel les habitués ne veulent pas embarquer car il complique fortement "l'attrapage de pompon".

Comme tous les manèges du genre, les véhicules sont décorés avec un goût certain. Du Bart Simpson approximatif à la princesse Disney qui n’existe pas en passant par un Oui-Oui qui ressemble à Non-Non ... bref, du grand classique « revisité » (comme dans TopChef).

Comme dans tous les manèges du genre, il y a aussi un pauvre vélo ou un animal ridicule. Le truc sur lequel personne ne monte sauf en cas de très forte affluence.

Comme dans tous les manèges du genre, le monsieur annonce que c’est le moment du pompon dans son micro. Ensuite, il décroche une ficelle au bout de laquelle est pendue une peluche hors d’âge. Enfin, il y fixe un gros pompon constitué de brins de laine crados à l’aide d’une pince à linge.

Comme dans tous les manèges du genre, le monsieur du pompon met en place sa fameuse stratégie commerciale en visant uniquement les enfants venus en bande ou en fratrie. Il sait que si l’un d’eux attrape le pompon, les parents n’auront pas d’autre choix que d’acheter une place supplémentaire à celui qui ne l’a pas eu.

Comme dans tous les manèges du genre, les enfants ont l’impression, pendant quelques minutes, d’être de vrais pompiers, de vrais pilotes d’avions ou de fusées, de vrais coureurs automobiles, de vrais soldats en mission dans un char invincible, etc. ... parce que les manèges du genre ont cette magie qui perdure depuis des années.

Ils ont ce pouvoir de rendre heureux, de créer des souvenirs inoubliables ... tellement inoubliables que nous, les parents, on se souvient avec émotion de l’époque où les « As » du pompon, bah ... c’était nous.

Même que moi, je montais dans l’hélico et j’arrivais quand même à attraper le pompon. Oui madame !

Dites ? Je peux en faire un dernier tour ?

Alleeeeeeeeeeeeeeez !

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh