Tu sais que tu es en vacances en famille aux sports d’hiver quand ...

Par -

Certains d’entre vous y sont peut-être déjà. D’autres s’apprêtent à affronter la longue route et son ultime montée en virages qui donnent mal au cœur pour s’y rendre. Le mois de Février rime avec vacances enneigées et ses joies variées.

Mais pour ceux qui n’ont ou n’auront pas cette chance, voici un petit résumé de ce qu’ils n’auront pas la chance de vivre, sous forme de « Tu sais que … »

 

Tu sais que tu es en vacances en famille aux sports d’hiver quand :

Tu passes plus de temps à équiper tes enfants avant de sortir qu’eux à profiter des pistes de ski.

Tes enfants mangent des gourdes de compotes payées au prix du foie gras à la supérette de la station.

Tu as des courbatures dans les bras parce que tu as porté les skis des enfants.

Tu as des courbatures dans les bras parce que tu as tiré la luge et son occupant, le p’tit dernier tout boudiné dans sa combi trop grande, dans toute la station.

Tu arriverais presque à trouver que la déco à base de lambris de sapin et de chaussettes de ski qui sèchent sur les radiateurs est jolie. Presque.

Tu n’as qu’à tendre le bras pour atteindre le frigo quand tu manges. Tu peux même atteindre l’évier, le miroir de la salle de bain, le placard à chaussures de l’entrée et ouvrir la porte de l’appartement sans bouger de ta place.

Tu achètes une seule carotte à la supérette. Pas pour la manger, non. Pour faire l’incontournable bonhomme de neige.

Ton régime alimentaire est essentiellement constitué de fromage fondu.

Tes enfants sont ravis de dormir dans des placards superposés. Si si, quand la chambre est moins grande que les toilettes de la réception, on peut appeler ça un placard.

Tu confies sereinement ton enfant à quelqu’un en faisant abstraction du fait qu’il va frôler des ravins en glissade semi-maitrisée ou croiser des gens qui débouleront à fond en ne maitrisant pas les deux grands trucs aiguisés qui s’appellent skis.

 

Là, aucun doute, vous êtes bien en vacances aux sports d’hiver.

Bonnes vacances ! 

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh