Une maladie magique

Par -

Je crois que je souffre d’une maladie incurable.

C’est une maladie chronique dont les effets se font sentir tous les ans à la même époque, fin novembre, début décembre.

J’ai vu les plus célèbres spécialistes, fréquenté les plus grands hôpitaux, cherché sur des sites spécialisés dans la médecine et fréquenté les forums de Doctissimo.

J’ai rencontré des guérisseurs amateurs, des gourous roux, consulté des shamans à dos de chameau,  questionné des voyantes très en vue mais ... rien à faire.

Aucun n’a réussi à me guérir.

Je souffre de Noëlite aigüe dans sa forme la plus invasive.

Ca me fait comme des rougeurs. Des rougeurs avec des petites étoiles dorées. Des rougeurs en forme de photophore, bougies, nappe ou coussins. Bref, j’ai des rougeurs un peu partout.

J’ai pas mal de symptômes ORL également.

J’ai le nez pris à longueur de journée. Pris par des odeurs de sapin, de cannelle et de pain d’épices, de marrons chauds et de pâte d’amande.

J’ai les oreilles qui bourdonnent sans arrêt. Ca fait comme des jingle bells incessants. Comme des merry christmas, aussi.

OH ! OH ! OH ! Je vous vois venir.

Vous allez dire que j’invente ou que ce n’est pas une véritable maladie.

J’aimerais bien vous y voir. Souffrir de Noëlite aigüe, ce n’est vraiment pas un cadeau !

Bon allez, ok ... j’avoue ...

Pour rien au monde je ne voudrais guérir.

Je l’aime très fort cette maladie.

J’aime cette période de l’avent et ses préparatifs.

Ces calendriers dont on ouvre chaque fenêtre, patiemment, jusqu’au jour J.

Ces décorations qui rendent nos villes et villages tellement plus beaux.

Ces guirlandes qui clignotent dans les vitrines des magasins.

Ces enfants dont les yeux brillent en regardant les jouets qui envahissent les publicités.

Et bien sûr, j'aime le jour J et sa magie.

J’aime Noël, oui !

... à m’en rendre malade.

Et vous ? Avez-vous attrapé le même virus que moi ?

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh