YouTube Kids : des incitations au suicide cachées dans un dessin animé !

Par -

La plateforme bien connue des parents YouTube Kids se retrouve une nouvelle fois au cœur d'une polémique avec notamment des vidéos cachées incitant au suicide, diffusées au beau milieu d'un dessin animé.
Une mère de famille a expliqué au site Pedimom, avoir découvert lors d'un dessin animé diffusé sur la plateforme, une vidéo d'un homme qui simule une automutilation en mimant de se couper les poignets, tout en déclarant : "Rappelez-vous les enfants : dans la largeur pour attirer l’attention, dans la longueur pour obtenir des résultats. Finissez-en". Juste après cette séquence, le dessin animé reprend comme si de rien n'était.


Signalée, la vidéo a été supprimée par YouTube qui s'est exprimé dans un communiqué : "Nous travaillons sans relâche pour que YouTube ne soit pas utilisé dans le but d'encourager les comportements dangereuxNous appliquons des règles strictes interdisant les vidéos encourageant l'automutilation..."
Ce n'est pas la première fois que des vidéos sont signalées sur YouTube Kids. La version pour enfants de la fameuse plateforme vidéo, censée ne contenir que des contenus adaptés à leur âge, avait déjà fait parler d'elle avec notamment une vidéo de parodie du dessin animé T'Choupi, intitulée "T'choupi dab !?" présentant le fameux petit personnage dans des mises en scènes sexualisées, ou encore avec la diffusion de vidéos dans lesquelles des personnages du célèbre dessin animé Pat' Patrouille étaient brûlés vifs dans un accident de voiture ou sautaient d'un toit après avoir été hypnotisés !

Aujourd'hui, YouTube assure qu'ils prennent les signalements au sérieux : "Nous nous appuyons sur le signalement des utilisateurs et des outils de détection automatisés afin d'identifier rapidement ces contenus et les soumettre à nos équipes pour une vérification humaine. Chaque trimestre, nous supprimons des millions de vidéos et chaînes qui enfreignent nos politiques. La majorité de ces vidéos sont supprimées avant même qu'elles ne soient visualisées. Nous nous efforçons d'améliorer nos systèmes dans le but de supprimer encore plus rapidement ces contenus illicites."

Nadine Kaslow, ancienne présidente de l'Association américaine de psychologie, explique à Clubic que le simple retrait de ces vidéos ne suffit pas : "Les enfants (...) doivent être accompagnés désormais. C'est pourquoi cela ne va pas" rappelant que les plus jeunes pourraient également essayer de reproduire ce qu'ils ont vu dans les vidéos par curiosité."

Via, via et via

Sur Momes