Conseils de bases pour faire un atelier créatif

Encourager son enfant, bien l'accompagner, l'aider à faire tout seul lui donner le bon cadre, voici les bases que vous devez toujours avoir à l'esprit quand vous vous lancez dans un atelier créatif avec votre enfant. Toujours utile à lire !

Un cadre précis :

Ne proposez pas trop de matériel, consacrez plutôt l’activité à la découverte d’une ou deux techniques (tampons, modelage, peinture).
Délimitez une zone précise: sur la table, par terre sur le grand papier, sur le tableau noir etc.

La liberté :

Montrez une fois ou deux fois les gestes de l’activité proposée puis laissez-le faire ! Ne cherchez jamais à faire les choses à sa place, mettez-le confiance en le laissant faire tout seul.
Même un enfant de 18 mois est capable de tremper le pinceau dans le gobelet d’eau. Et puis s’il renverse, ce n’est pas bien grave.

Pas d’objectifs de résultat :

Ne cherchez pas à obtenir un résultat précis que vous avez choisi. En tout cas pas pour les plus petits. Par exemple : ne cherchez pas à leur expliquer la bonne manière de faire un bonhomme sur une assiette en carton avec des yeux qui bougent. Laissez-lui plutôt les fournitures, donnez-lui quelques encouragements et suggérez des idées : "Vas-tu mettre du bleu ou du rouge ?" "Aimerais-tu mettre des yeux qui bougent ?"… Puis éloignez-vous quand vous sentez que sa créativité est en action !

Encourager votre enfant :

Notre façon d’interagir avec les enfants et de leur parler de leur œuvre est très importante ! Beaucoup de parents se contentent d'un "C'est joliiiii" lorsque leur enfant leur montre un nouveau dessin ou une nouvelle création ou tente de deviner ce que c'est : "C'est un ... euh bonhomme ?". En vérité, les enfants ne cherchent pas toujours à faire du joli, d'ailleurs c'est peut-être un monstre affreux qu'il  a voulu dessiner ! Les enfants expriment quelque chose en dessinant, ça peut aussi être de la peur ou de la colère. Et puis on n'est pas obligé de toujours faire du joli, ni même du concret ! Il faut apprendre à parler avec les enfants, même les plus petits, du travail qu'ils réalisent, sans chercher à comprendre de quoi il s'agit, mais plutôt du processus. D'ailleurs les plus petits dessinent ou peignent sans forcément réfléchir à ce qu'ils font, juste pour le plaisir sensoriel de gribouiller, étaler. L'idée sera plutôt de lui faire parler des couleurs utilisées, de la manière dont il a rempli la feuille.
Ne pas dire : "C'est joli", "Qu'est-ce que c'est ?" "Colorie dans les lignes", "Fais moi un beau dessin"
Dites plutôt : "Elles sont supers les couleurs que tu as utilisées !" "Tu me racontes ton dessin ?" "Oh ici tu as fais des points et là des traits !"

Un temps défini par l’enfant :

Le temps de l’atelier varie en fonction de la capacité d’attention de votre enfant, selon son l’âge, son humeur et son envie. Si l’atelier ne dure que 5 minutes, et bien soit ! Va pour 5 minutes seulement ! Il ne vaut mieux pas insister. L’art c’est l’envie avant tout.

Annonces Google