Alerte à Baribu

Conte - A partir de 7 ans

  • Auteur : Caroline

L'histoire du conte "Alerte à Baribu"

JEUNES JOURNALISTES JEUNES JOURNALISTES

la page dont vous êtes les auteurs

sujetALERTE À BARIBU auteure Caroline dateaoût 1996

Épisode 2


Panorama prenait son emploi vraiment à coeur. Elle scrutait toujours l'horizon à la recherche d'une petite tête qui flottait, les bras en l'air.

Après une semaine complète sans embûches, Panorama enfin remarqua ce qui semblait être une noyade. Cependant, au lieu d'une tête et de mains, ce qu'elle voyait, c'était des pieds dans les airs! On ne lui avait pas dit de chercher ça. Devait-elle y aller?

N'écoutant que son courage, Panorama décida de continuer à se faire bronzer.
Cependant, durant les dix minutes qui suivirent, ses pensées allaient sans cesse vers le noyé. Elle en avait de la difficulté à choisir quel endroit faire brunir. Finalement, elle décida d'y aller, bien que le sel de mer ne soit pas recommandé pour sa peau.

Elle alla vers la plage, mais au moment de plonger, elle se cassa un ongle de pied sur une roche. Poussant un cri de douleur qui aurait pu faire pleurer tous les coeurs insensibles, elle se prit le pied en se demandant si son manucure pourrait règler ce problème.

Tout d'un coup, ses pensées revinrent vers d'autres pieds, ceux qui flottaient. Voilà qu'ils coulaient! Elle devait le secourir: après tout, elle était payée pour ça!
-Tant pis pour la manucure, soupira-t-elle.

Elle nagea vers l'endroit où avait coulé le corps. Elle tenta d'aller au fond de l'eau...
-Voyons! Comment se fait-il que je ne puisse pas couler?
La pauvre idiote ne se rendait pas compte qu'elle avait encore sa ceinture de sécurité dont la fonction est évidemment de faire flotter.

Elle s'aperçut qu'elle ne pouvait plus rien faire pour le noyé. Alors, elle leva les bras en l'air et cria "Au secours". Peut-être quelqu'un d'autre, aussi payé pour ça, viendrait la secourir.

Alors, une poupée dégonflée remonta à la surface. Se rendant compte que c'était elle le "noyé", Panorama s'exclama:
-J'ai risqué ma vie pour une poupée! Sales gosses!

En effet, sur la plage, de jeunes adolescents riaient d'elle.
-Je prendrai ma revanche! cria-t-elle.
Puis, elle repartit vers la rive, grâce à sa connaissance approndie de la nage du petit chien.

(Suite dans le prochain épisode) http://www.momes.net
Page en construction permanente, dernier remaniement le
18.08.96

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh