Alicia

Conte - A partir de 8 ans

  • Auteur : Anaïs

L'histoire du conte "Alicia"

JEUNES ÉCRIVAINS

la page dont vous êtes les auteurs

Alicia

une histoire écrite par

Anaïs

mai 1999

- Maman, je peux aller chez Jeremy ? demanda Alicia.
- As-tu terminé tes devoirs ? questionna la maman.
- Oui affirma la fillette.
- Bon, tu peux y aller, mais fais attention, dans le quartier où habite Jeremy il y a plein de voyous.
L'enfant enfila son manteau et sortit de chez elle. La petite fille avait peur. Il faut dire que c'était un quartier sombre, et puis, comme disait sa maman, il y avait des voyous.
Soudain un bruit tira Alicia de ses pensées. Elle s'approcha de quelques ruines. Deux hommes se battaient. L'un d'eux sortit un pistolet de sa poche, appuya sur la gâchette et s'enfuit. Alicia tremblait de tous ses membres. La fillette s'approcha du corps étendu de la victime. Pas de doute, l'individu était bien mort.
L'enfant rentra chez elle en courant. Sa mère appela tout de suite la police. Malheureusement, celle-ci ne trouve aucun indice sur les lieux du crime. Alicia décida de mener sa propre enquête. Après tout, elle était le seul témoin du crime. Elle décida tout de même d'en parler à Tina, sa meilleure amie. Elle lui expliqua l'affaire :
- J'ai été témoin d'un meurtre. Le coupable s'est enfui avec une voiture. Heureusement, j'ai pensé à relever le numéro d'immatriculation.
- Quelle bonne idée tu as eu là ! dit Tina.
- Ne dis rien à personne. Le meurtrier saurait que je l'ai vu et que je le recherche. Il tenterait sûrement de m'enlever. répondit Alicia.
La fillette eut du mal à s'endormir cette nuit là. Elle pensait encore et toujours au meurtre. Elle devait absolument trouver un indice. Mais rien ne lui vint à l'esprit.
Le lendemain, à l'école, la petite fille était fatiguée. Elle n'écoutait rien. A la récréation, Tina lui en fit la remarque.
- Oui, je sais. répondit Alicia. Ce soir, je me renseignerai tout de même sur l'homme qui a été tué. Voudrais-tu venir avec moi ?
- Volontiers. affirma sa camarade.
Le soir venu, les deux amies allèrent au commissariat où elle apprirent que la victime s'appelait Jim Cross.
- Maintenant, nous en sommes au même point que la police. dit Tina.
- Allons voir la famille de la victime. ajouta Alicia.
- Désolé, je ne peux pas venir avec toi. dit Tina.
- Nous irons alors la voir demain. finit par céder la fillette.
Au petit matin, Alicia était très excitée. A l'école, les cours étaient interminables. Enfin, la sonnette retentit. Tous les enfants se précipitèrent dehors pour rentrer aussitôt chez eux. Alicia dit à Tina :
- Après avoir mangé, je viendrai te chercher. Nous irons voir la famille du mort.
- D'accord. approuva Tina.
- Oh, j'allais oublier ! s'exclama Alicia, je te donne le numéro d'immatriculation de la voiture que nous recherchons. Si jamais tu la vois, suis-là.
- Ok ! dit l'amie.
Après avoir mangé, Alicia rejoint ainsi sa copine.
- Je dois encore arroser les plantes de ma mère, ranger le garage de mon père, nettoyer mon vélo et passer la tondeuse. protesta Tina.
- Ben dis donc tu en as des choses à faire ! répliqua Alicia Je vais t'aider.
Quand elles eurent terminé, Alicia dit à Tina :
- Bon, maintenant que nous avons tout réglé, faisons ce que nous avions prévu. Qu'as-tu dit à ta mère ?
- Je lui ai dit que j'allais faire une promenade. lui répondit celle-ci.
- Tiens, j'ai dit la même chose ! s'amusa Alicia.
Elles demandèrent à quelques passants où habitait Jim Cross et elles trouvèrent facilement sa maison. Malheureusement, celle-ci était à vendre. Les deux amies apprirent qu'elle appartenait maintenant à la Mairie.
Sur le chemin du retour Alicia aperçut le meurtrier. Les fillettes le suivirent discrètement. Elles le virent entrer dans une maison.
- Ça y est, on sait où il habite ! se réjouit Alicia.
L'individu sortit après quelques minutes.
- Profitons-en pour visiter la maison dit Alicia.
Elles ouvrirent une fenêtre et rentrèrent. Elles ne trouvèrent rien de suspect.
Soudain, des bruits de pas se firent entendre.
- Vite, sortons d'ici ! dit Tina.
Nos deux amies eurent tout juste le temps de se faufiler par la fenêtre. Elles se cachèrent derrière un buisson. Elles virent alors un autre homme entrer dans la maison. Il ressemblait comme deux gouttes d'eau au meurtrier. Mais ce n'était pas lui.
- Hé! qui est-ce celui-là ? s'interrogea Alicia.
Le vrai meurtrier le suivait. Les deux fillettes entendirent les deux hommes se chamailler.
- Ce sont donc des frères jumeaux. Comment va-t-on savoir qui est le vrai meurtrier à présent ? L'affaire se complique. dit Alicia.
- Essaie de te rappeler! dit Tina.
- Oui ! Le meurtrier porte un gros grain de beauté au coin de la bouche.
Les deux hommes sortirent, finalement de la maison et s'éloignèrent. Alicia en profita pour tourner autour de la maison quand elle glissa sur un papier.
- Hé, Tina ! Viens voir ce que j'ai trouvé. appela Alicia.
Sur le papier elles purent lire ceci :
Rendez-vous à 23H00 au Palais.
- Le Palais ? s'interrogèrent les fillettes...
C'était samedi. Notre amie décida d'aller chez Tina. Elles parlèrent toute la journée de ce mystérieux palais.
- Mais, bien sûr, le Palais ! Il y a en ville une grande maison où habite une vielle dame : le Palais. s'exclama Alicia en se donnant une claque sur la tête.
- Tu as raison ! dit son amie, le bandit va sûrement tenter de la cambrioler .
Alicia regarda sa copine dans les yeux et lui murmura :
- Rendez-vous au Palais à 23h00.
Tina s'y attendait.
Après avoir dîné, Alicia prit quelques pommes et deux torches. Elle mit le tout dans un sac à dos. Quand tout le monde fut endormi, elle s'éclipsa de la maison. La fillette arriva devant le Palais en même temps que son amie. Il n'était que 22h45. Elles grignotèrent quelques pommes. A 23h00, un camion s'arrêta devant le Palais. Un homme en sortit et sonna à la maison. Une vieille dame lui ouvrit. Au moment même, l'homme la captura et l'embarqua dans la maison.
- Il faut agir Tina. Je compte sur toi pour appeler la police. dit Alicia.
- Et toi, qu'est-ce que tu vas faire ? questionna son amie.
- Je vais essayer de les retenir. répondit la fillette.
Quand Tina fut partie, Alicia s'approcha de l'immense maison. Elle regarda par la fenêtre. Elles s'assura qu'il n'y avait personne puis elle entra. Alicia vit alors la vieille dame. Elle s'approcha d'elle et lui demanda :
- Que veut cet homme ? questionna Alicia.
- Il veut voler mon argent. Si je l'en empêche, il me tuera. souffla la vieille dame.
- Comment s'appelle-t-il ? ajouta Alicia.
- Jimmy Rat. répondit la vieille dame.
- Mais c'est le Maire !
- Oui, il a tué Jim Cross, un neveu très éloigné et maintenant il veut s'emparer de ma maison. Nos deux maisons seront à lui ainsi que toutes nos richesses. Il voulait me faire dire où sont cachés mes richesses. Mais je lui ai indiqué un faux emplacement. En ce moment, il cherche au grenier. Je vais te dire la vérité : mes bijoux et mon argent sont dans la cheminée derrière une pierre. Cette pierre bouge. retires-la. Tu trouveras alors une cassette. Prends-la et vas-t-en. dit la vieille dame.
- D'accord. dit la fillette.
Alicia fit comme convenu et alla cacher la cassette derrière les buissons. Puis elle revint vers la maison. Le bandit était revenu. Il était fou de rage. Il hurlait après la vieille dame :
- Allez-vous me dire où vous avez caché vos richesses oui ou non ?!
Celle-ci essayait de gagner du temps.
Quelques minutes plus tard, heureusement, la police arriva. Les policiers attrapèrent le bandit. Alicia félicita Tina qui était réapparue. Tina applaudit Alicia mais lui demanda :
- Comment as-tu fait pour le retenir si longtemps ?
- Oh ! C'est une longue histoire. chuchota Alicia.

©1995-99

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh