Ce vendredi 13 octobre

Conte - A partir de 10 ans

  • Auteur : Tseten, Frédéric et Olivia

L'histoire du conte "Ce vendredi 13 octobre"

mini-dossier vendredi 13

Ce vendredi 13 octobre...

par Tseten, Frédéric et Olivia

A ceux qui nous liront !

Ces trois textes ont été réalisés dans une classe de CM, par Olivia, Tseten et Frédéric. Ce sont les élèves d'une institution de l'enseignement spécialisé qui s'appelle Serix, située à Palézieux, dans le canton de Vaud, en Suisse.
Comme vous pourrez le voir, ils partent tous d'une date fatidique: un vendredi 13. La suite prend des allures tragiques que chacun(e) a choisi. Je n'ai volontairement pas censuré ou modifié leur récit, même s'ils tournent parfois au morbide...
Ces textes ne sont forcément achevés et contiennent encore des erreurs. Nous vous invitons donc à les lire, à les commenter et à les corriger si le coeur vous en dit.

(texte de Tseten)

La classe de CM2 décida d'aller à la rivière de Serix pour dessiner. Serix est une institution pour les enfants qui ont des problèmes à l'école et dans leur famille. Mais une sortie le vendredi 13 ne porterait elle pas malheur ?

Les élèves étaient au bord de la rivière en train de dessiner lorsque la bise se leva. Leurs feuilles s'envolèrent et se déchirèrent. Alors M. Piller, leur enseignant, dit à Olivia d'aller chercher du papier. Celle-ci alla chercher du papier; elle arriva dans la classe et entendit un bruit qui se dirigeait vers le placard. Elle ouvrit l'armoire. Elle vit Samuel, un nettoyeur qui vient après l'école pour ranger, pendu à une corde. Olivia entendit un bruit et se cacha dans les toilettes. Elle cria “Haaa”. Sa tête, comme coupée par une hache invisible, roula par terre. Il y avait plein de sang. M. Piller se faisait du souci pour Olivia. Alors nous sommes rentrés. Nous ne trouvions pas Olivia. M. Piller a dit à Steve d'aller regarder dans les toilettes. Steve ouvrit la porte, il vit la tête à Olivia et se fit couper en deux. M. Piller alla voir ce qui se passait. Il vit quelque chose de blanc et noir. Le maître entendit un bruit: il vit les jambes de Steve et la tête d'Olivia. Il courut aussi vite que l'éclair dans sa voiture et laissa les enfants tout seuls dans la classe. Marc-Etienne est aussi allé voir ce qui se passait. Il vit les jambes de Steve ...

(ce n'est pas fini ....).

(texte de Frédéric)

Notre maître nous propose de faire une sortie le vendredi 13. Steve et Marc-Etienne ont envie d'aller à la rivière ou au château d' Oron. Les autres élèves de la classe sont d'accord.

Voilà que le jour de la sortie arrive. A peine dehors, un terrible orage éclate. Beaucoup d'arbres tombent sur la route, dans le préau et devant l'école. Les élèves ont peur et font une crise de nerfs, sauf moi: je n'ai pas la frousse. En effet, j'avais déjà vu ça dans la forêt, la semaine passée, samedi à 15h30.

Je vais vous raconter comment les élèves ont été tués. Steve a été pendu, Olivia s'est fait déchiqueter à coups de hache, Tseten s'est fait poignarder dans le dos, Raphaël s'est noyé, Marc-Etienne s'est tué avec un pistolet, Roman s'est fait écraser par un tronc d'arbre, notre maître s'est fait trancher la gorge, et moi je me suis fait décapiter. Voilà notre mort tragique.

(texte de Olivia)

La classe de M. Piller décida de faire une sortie à la rivière proche de Serix, le vendredi 13 octobre 2000 pour y faire du dessin. Serix est un internat pédagogique, c'est-à-dire une maison qui accueille des enfants avec des problèmes. Le vendredi 13, comme vous le savez, va peut-être leur porter malheur ...

Ce jour-là, sans que les sept élèves de la classe ne s'y attendent, une tornade s'abattit sur la rivière et la classe de M. Piller s'envola dans les airs. Ensuite, une averse de grêle tomba en même temps que la tornade et il y eut plein de dégâts. Les feuilles se déchirèrent, les voitures s'envolèrent, et même les vaches.

Steve qui aime tellement le dessin courut à l'école pour s'abriter, tenant sa feuille à la main. Tout à coup, il sentit quelque chose de bizarre. Il alla regarder par la fenêtre et s'aperçut que le collège était en train de s'envoler; Steve trouva ça très rigolo. Au même moment, il aperçut les six autres élèves et le maître. Steve voulut les faire entrer par la fenêtre; mais il y renonça par peur d'être aspiré. Alors, il ne leur ouvrit pas et continua sa route avec son grand collège.

Il crut qu'il n'y avait personne dans l'école, à part lui. Mais soudain, il entendit: “Toc,Toc,Toc”. Steve alla ouvrir et vit Kévin derrière la porte. Il fut tout étonné et le fit entrer. Ensuite, nos rescapés trouvèrent Roman tout seul en l'air collé à la fenêtre. Kévin le fit entrer et il y eut un grand courant d'air lorsque Roman entra dans la classe. Les trois comparses tombèrent au fond de la classe; Kévin alla vite refermer la fenêtre et Roman fut sauvé. Celui-ci remercia Kévin. Steve et Roman se dirent: ”Si on allait récupérer les autres ? Bon si nous les retrouvons, nous n'en ferons rentrer que quelques uns”. Tout à coup, ils rencontrèrent Marc-Etienne et ils le firent entrer. Marc-Etienne les remercia et ils repartirent. Soudain ils se sentirent soulevés. Steve alla voir par la fenêtre et s'aperçut que la tornade s'était arrêtée. Il poussa un cri et les autres lui demandèrent ce qui se passait, et Steve leur dit que la tornade s'était arrêtée et il essayèrent de se cacher mais ça ne servait à rien. Tout à coup: BOUM! le collège s'écrasa et ils furent tous écrasés. Les autres élèves de la classe tombèrent dans le collège et ils se firent très mal mais ils ne moururent pas.

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh