Concours de chant à Frogville

Conte - A partir de 6 ans

  • Auteur : Valérie, 9

L'histoire du conte "Concours de chant à Frogville"

Concours de chant à Frogville
une histoire imaginée par Valérie

Chaque année se déroule à Frogville un grand concours de chant. C'est une épreuve réservée exclusivement aux jeunes grenouilles de huit à douze ans. Celles qui n'ont pas encore l'âge rêvent d'y participer et celles qui n'ont déjà plus l'âge revivent avec émotion une page de leur passé.
Et, pour l'heure, les jeunes grenouilles répètent. "Coa, coa" d'un côté, "coa, coa" de l'autre. La ville entière est ainsi bercée par ces doux chants mélodieux.
Pour sa première participation, Froggle espère bien gagner. Chaque jour, elle travaille sa voix et sa chanson en compagnie de Frogamamie sa grand-mère. Il faut dire que son aïeule est un remarquable professeur car elle détient le record de quatre victoires à la suite. Un record encore inégalé à ce jour...
Afin que la fête batte son plein dans les meilleures conditions, Elufrrog, le maire, a fait installer sur la pelouse aux champignons, un immense podium décoré de mille fleurs, des chaises à l'intention des spectateurs et de gros projecteurs destinés à mettre en valeur, celles qui seront les stars de la journée.
Le dimanche arrive enfin! Le tout Froggleville s'est réuni sur la pelouse en présence du soleil. Elufrog tire au sort l'ordre de passage des candidates, s'empare du microphone, puis annonce :
- La première de nos vedettes sera Froguette, suivi de Frogga, Froggle, Frogella, Frogaline et Frogipane pour finir. Il ne me reste qu'à leur souhaiter bonne chance et à céder la place à Froguette. Que la fête commence !
Froggle a le trac. Elle n'a plus de voix. Elle ne parvient pas à sortir le moindre mot.
- J'ai peur, confie -t- elle à sa grand mère
- C'est normal, ma petite fille. Une star a forcément le trac avant de commencer sa représentation. Tiens, avale ça: une cuillère de miel, cela devrait t'aider à te rendre ton joli timbre vocal, lui dit, Frogamémé.
Lorsqu'arrive son tour, Froggle rejoint la scène, d'un bond gracieux. L'orchestre entame immédiatement quelques notes. Seulement, la candidate reste silencieuse.
Pour combler le vide, Elufrog rejoint la pauvre grenouille terrorisée, sur le podium et déclare à l'assemblée:
- Je pense que notre amie est morte de peur. Je vous propose donc une petite pause en rappelant aux gourmands présents, qu'ils peuvent se restaurer au stand de Frogpatissier. Je me suis laissé dire qu'il nous avait préparé d'excellentes tartelettes aux myrtilles.
Après un quart d'heure d'entracte, monsieur le maire prend de nouveau la parole et ordonne au public:
- Je voudrais que vous encouragiez Froggle avec de forts applaudissements avant de lui céder la place.
L'orchestre reprend alors son introduction. Hélas, Froggle reste désespérément aphone.
- Chante, allez vas-y Froggle, n'aies pas peur, l'encourage Frogamémé!
Le docteur Frogguéritout saute sur la scène pour l'examiner car il a l'impression que ce n'est pas le trac qui empêche Froggle de chanter.
- C'est une extinction de voix, crie -t- il au public. La pauvre petite a tellement répété qu'elle ne pourra pas chanter aujourd' hui.
Déçue, Froggle laisse la place à Frogella, ainsi qu'aux candidates suivantes.
Vers dix-sept heurs, le moment tant attendu est enfin arrivé. Elufrog décerne le premier prix à la victorieuse Froguette qui reçoit de ses mains, une clef de sol en or. Et, pendant que le public acclame l'heureuse gagnante, Froggle pleure.
- Grand mère, j'ai si honte de perdre comme cela devant toi, la star, jamais inégalée, de ce concours qui a passé tant de temps pour me faire répéter.
- Ce n'est rien, la rassure Frogmémé. Le plus important c'est que tu ne te décourages pas pour l'an prochain. Dès que tu iras mieux, on reprendra les cours!

©1995-2005

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh