Existe-t-il?

Conte - A partir de 8 ans

  • Auteur : Colette

L'histoire du conte "Existe-t-il?"

JEUNES ÉCRIVAINS

la page dont vous êtes les auteurs

Existe-t-il? une histoire écrite par

Colette

décembre 1997 Les deux poêles Godin ronflaient joyeusement à chaque extrémité du minuscule appartement. Ils dispensaient une chaleur douillette, qui le faisait davantage ressembler à un nid où nous tournions bourdonnants, affairés et joyeux. Pendant que ma mère était à la cuisine d'où s'échappait une odeur de dinde rôtie et de marrons chauds, mon père s'agitait autour du sapin. Quant à nous, les trois enfants, nous tentions d'apercevoir, dans la pénombre des portes de placards entrouvertes, les cadeaux espérés. Le regard brillant, le feu aux joues, je me hâtais de mettre le couvert des jours de fête comme pour précipiter le temps. Minuit approchait. Cette fois je ne me laisserais pas avoir, je verrais, j'allais enfin savoir !

Dans la "grande chambre" les lumières du sapin clignotaient dans le noir, au milieu des reflets or et argent des guirlandes. Soudain, mon père nous appelle tous dans la salle-à-manger :

- Minuit moins dix !...

illustration de Louis Nous nous ruâmes tous ensemble auprès de lui. Je m'étais placée en biais près de la porte pour garder un oeil sur la chambre. Enervée, heureuse, attentive, j'esquivai les taquineries de mes frères et soeur. Ce Noël ne serait pas comme les autres ! Je sentai tout au fond de moi un tumulte bouillonnant, comme une vie condensée en un seul point. Tout-à-coup, le bruit !... Un bruit énorme de tonnerre, de tôles remuées. C'était comme chaque année. Haletante je cherchai des yeux mon père et ma mère. Ils étaient là, le regard malicieux :

- Les enfants, vous entendez ? C'est le Père Noël !... Je jetai un coup d'oeil dans la"grande chambre" où brillait le sapin. Sous les lumières multicolores des guirlandes électriques les cadeaux luisaient doucement. Oh ! Les cadeaux ! Il y en avait partout autour du sapin, s'étalant sur le sol, les lits, cernant la crèche de leurs rubans joliment entrelacés. Encore une fois je n'avais rien vu : ni mes parents s'esquiver, ni le Père Noël arriver. Un peu déçue d'avoir raté mon coup, je regardai mon frère et ma soeur. Eux, ils n'avaient pas eu les mêmes préoccupations que moi ! Ils riaient en se bousculant pour arriver les premiers au pied de l'arbre. D'un seul coup, j'oubliai tout, Le Père Noël, les parents, ne pensant plus qu'aux cadeaux. Je ne voulais surtout pas qu'il m'en échappe un seul ! Et puis, pour le mystère, j'attendrai l'année prochaine, il sera toujours temps de le résoudre. Après tout, j'étais presque sûre, au fond de moi, qu'il existait bien, le Père Noël, nous avions si peu d'argent...

©1997-99

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh