Impatience

Conte - A partir de 8 ans

  • Auteur : Manon, 10

L'histoire du conte "Impatience"

Impatience
par Manon

- "Grand-père, raconte moi l'histoire de grand-mère dans la forêt", me demanda-t-il.
- "Mais tu la connais par coeur", lui répondis-je.
- "S'il te plaît, grand père ! "
- "D'accord mais après, tu vas te coucher. "
- "Promis. "
" Ta grand-mère venait d'avoir dix ans et ses amis étaient chez elle pour fêter ça.
Après avoir soufflé les bougies, mangé un énorme gâteau au chocolat et ouvert ses cadeaux, ils partirent tous faire un tour dans la forêt qui était juste à coté de chez elle. Ils décidèrent de faire une partie de cache-cache. C'est la soeur de grand-mère qui comptait pendant que les autres se cachaient.
Ta grand-mère alla dans son endroit préféré, une cabane cachée par des buissons mais en les écartant elle constata qu'il n'y avait plus rien, plus de cabane mais une flaque d'eau dans laquelle elle vit une forêt.
Soudain, elle fut aspirée par cette flaque. Elle arriva dans la forêt qu'elle venait de voir, face à une créature étrange. Elle ne savait pas trop si c'était une femme, un oiseau ou une fleur géante. Elle avait un corps de femme avec de magnifiques ailes dans le dos, elle avait sur la tête, à la place des cheveux, de superbes impatiences d'un rose étincelant. Elle était pieds nus. Elle portait une robe rose très courte et très légère. Grand-mère trouvait cette créature magnifique.
- "Qui es-tu et que fais-tu ici ? " demanda la jeune femme à ta grand-mère.
Elle, terrorisée, lui répondit en tremblant qu'elle avait vu une flaque d'eau et qu'elle s'était fait aspirer dedans, et se mit à pleurer. La créature s'approcha d'elle, lui dit de ne pas, lui donna une fleur qu'elle avait sur la tête. Grand-mère la prit, respira son odeur et s'endormit.
À son réveil, elle était dans la cabane et comprit que ce n'était qu'un rêve.
Sa soeur la trouva et lui dit que c'était la première personne qu'elle avait trouvée et que c'était à elle de compter. Elle lui dit aussi que la fleur qu'elle avait dans les cheveux était magnifique puis elle partit chercher les autres.
Grand-mère retira la fleur, de ses cheveux, qu'elle ne se rappelait pas y avoir mise et vit que c'était une impatience.
Ecrivez-moi pour me dire vos critiques

©1995-2005

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh