L'affaire du coffre bleu

Conte - A partir de 8 ans

  • Auteur : Claudine

L'histoire du conte "L'affaire du coffre bleu"

JEUNES ÉCRIVAINS

la page dont vous êtes les auteurs

L'AFFAIRE COFFRE BLEU une histoire écrite par

Claudine

juillet 1997 Ce matin, j'ai été réveillée par le téléphone. C'était monsieur Pagé, président de Automobiles Canada. Il avait besoin de mes services pour élucider une énigme qu'il avait nommée l'affaire "coffre bleu". Je me rends donc à son usine, plus précisément dans son bureau. Après m'avoir saluée, il m'apprend qu'il a trouvé un message sur lequel il est inscrit: "J'ai caché un coffre bleu dans la bâtisse. Il contient du matériel informatique volé. Gare à vous si vous laissez un détective éclaircir cette affaire.

Signé: Monsieur X" Je me mets à réfléchir. Quelle lettre de mauvais goût! C'est louche! Ça ne ressemble en rien à ce que j'ai pu voir dans le passé. Était-ce seulement une farce? On ne dit pas ouvertement qu'on a volé, c'est ridicule! Même si j'étais assaillie de doutes, je me suis mise à fouiller l'édifice. Si je trouve le coffre (si coffre il y a), je pourrais prélever les empreintes digitales dessus, je pourrais arriver à identifier un suspect. Je commence donc mes recherches par la chaîne de montage. Sur le chemin, je croise un ouvrier affolé. Il me dit que quelqu'un a volé plusieurs coussins gonflables. Des coussins gonflables? On ne sait vraiment plus quoi voler de nos jours! Mais cela aurait-il par hasard un lieu avec le message, l'enquête? En me posant cette question, j'entreprends de descendre un long escalier. Tout à coup, l'obscurité la plus totale tombe sur l'usine. Panne d'électricité ou sabotage industriel? Il ne manquait plus que ça! Je suis alors, à ma grande stupéfaction, projetée dans les airs. Je ne peux réprimer un cri. L'escalier vient d'exploser et... ma dernière heure est sans doute arrivée... Par chance, j'atterris sur ce qui me semble être un immense matelas. Alors, les lumières se rallument et je découvre que je suis couchée sur les coussins gonflables volés disposés de façon à former un carré. Le criminel a voulu me sauver la vie!?! Jamais je n'ai vu quelque chose d'aussi illogique! Par hasard, je me mets à scruter le plafond, d'un regard d'expert, quoique un peu désintéressé, après tous les évènements de cette investigation sans queue ni tête. Et je vois... Mais oui! Le coffre bleu! ll est trop petit pour contenir un ordinateur. J'avertis quand même monsieur Pagé de ma découverte. Ses ouvriers descendent le coffre. Je m'arme de mon épingle à cheveux, mais, surprise!, le coffre n'est même pas verrouillé! Quelques ballons gonglés à l'hélium s'en échappent et une voix enregistrée crie "Bonne fête!". Alors, tout ceci n'aurait été qu'une mascarade! Mais le mystère demeure presque entier... Ce n'est même pas ma fête! ©1996 -

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh