L'histoire de Harry Cot

Conte - A partir de 8 ans

  • Auteur : Olivia

L'histoire du conte "L'histoire de Harry Cot"

l'histoire de Harry Cot.

Un jour, un haricot vert voyageur vint s'installer dans le jardin de M. Potager. Il décida d'y séjourner pendant quelque temps pour ses vacances. Il choisit de se fabriquer un lit dans les rosiers qu'il trouvait extraordinaires ! Le problème c'est que les fleurs s'évanouirent lorsqu'il déposa son balluchon, elles étaient allergiques à la poussière ! Monsieur Potager vint les ranimer avec son Super Arrosoir ce qui mit Harry dans une grande colère car il détestait les douches. Il planta alors des orties , évidemment Potager se piqua les fesses ! Il voulu trouver le responsable de cette mauvaise farce et fouilla tout son jardin. Il le trouva mais ne savait pas que c'était lui, il cru que ce n'était qu'une simple mauvaise herbe et la jeta à la poubelle! Bien fait pour Harry!!!

Mais quelques jours plus tard, un ananas voyageur vint s'installer pour quelques temps chez notre ami Potager...

Le train

"Les passagers pour Milan en voiture, s'il vous plaît!"

"Attendez-moi! Attendez-moi!" criai-je à pleins poumons, mais cela ne servit à rien: déjà la dernière voiture disparaissait au loin; une heure à attendre dans cette maudite gare ...

Epuisé par ma course folle, j'allai m'asseoir sur un banc, en face d'une paisible petite vieille qui tricotait. Las, je m'assoupis ...

Un train arriva, il était très étrange: les wagons, gris métallisé, étaient percés de grandes fenêtres décorées par des rideaux d'un blanc un peu défraîchi qui lui donnaient un aspect magique; le tout était tiré par une vieille locomotive à vapeur vert sale.

Poussé par la curiosité, j'entrai dans le train; il était vide. L'intérieur était encore plus bizarre: des lustres étincelants suspendus au plafond éclairaient le wagon , le sol était recouvert de magnifiques tapis d'Orient aux dessins mystérieux, aux murs étaient accrochées des gravures qui représentaient des gens coiffés de drôles de toques de fourrure et des coussins de velours rouge garnissaient les sièges.

Tout à coup, le train s'ébranla; je me précipitai à la porte mais elle était fermée. Je courus à l'avant en espérant trouver le mystérieux conducteur pour lui dire de me laisser descendre du train mais il n'y avait personne. J'étais dans un train fantôme. J'essayai alors d'arrêter par mes propres moyens ce maudit train mais mes efforts furent vains; j'étais bloqué dans ce train dont je ne connaissais même pas la destination.

Je regardai au dehors: il faisait nuit et il neigeait à gros flocons sur des terres désertiques.

Fatigué, je m'affalai sur un siège et je m'endormis. "Les passagers pour Milan en voiture, s'il vous plaît!" Je me réveillai en sursaut en bondissant de mon siège; je bousculai la petite vieille qui me lança quelques jurons indignés et je me précipitai vers mon train.

" Je me présente, je m'appelle FEUILLOTON. Je suis une belle feuille jaune et pointue. J'ai beaucoup de coins pointus. Je suis accrochée à une grosse branche d'arbre. Je tombe de mon gros arbre brun.

Je vois des oiseaux bleus, des chiens noirs et des humains. Je vois aussi des camions, des autos et des motos. J'entends le bruit qu'ils font ainsi que le vent qui souffle dans les feuilles.

Je me sens toute énervée parce qu'un humain m'a prise dans ses mains et m'a emmenée chez lui. J'ai crié "au secours" mais personne ne m'entendait.

Je pensais qu'il voulait me garder pour la vie mais il voulait seulement m'examiner.

Après il m'a laissée partir. J'étais très contente.

Je suis heureuse de retrouver mes amis.

Il était une fois un beau sapin qui vivait dans une forêt.

Un jour, un bel oiseau, qui s'appelait Pelume, est venu se poser sur la splendide branche du sapin.

Il avait perdu tous ses amis et même ses cousins. Il était tellement fatigué qu'il a fait un petit somme.

Quand il s'est réveillé, il a remarqué qu'il était dans une forêt.

Elle était très très grande. Le sapin était d'une taille moyenne. Il était tout seul.

À chaque soir, les deux amis se racontaient de drôles d'histoires.

Un matin d'automne, un lapin, qui s'appelait Petzi, est venu leur rendre visite.

Ils ont joué ensemble. Après Petzi est retourné chez lui. Pelume et le beau sapin voulaient toujours rester ensemble.

Ce soir-là les deux amis se racontèrent de drôles de blagues. Pelume et le sapin ne voulaient plus se quitter.

Par une belle soirée d'été, Stéphanie, Mélanie, ma soeur et moi-même, avons décidé d'aller en quatre roues en attendant mon père, ma mère et d'autres amis. Nous avons embarqué deux personnes par quatre roues. D'un côté Line et Mélanie, de l'autre Stéphanie et moi. Nous étions les dernières. J'avais laissé Stéphanie conduire. Elle voulait tourner et en tournant voilà qu'elle descend dans l'eau. Nous étions à un pied d'eau! Stéphanie avait une caméra qui s'est brisée dans l'eau. Le moteur touchait l'eau. Le père de Mélanie est alors venu avec une grosse corde et son quatre roues. Arrivées à mon chalet on a conté l'histoire à mes parents. Ils riaient aux éclats!

"- Surprise! dit Geneviève avec un brin d'excitation dans la voix.

- De...Dakossé??? répondis-je, intriguée.

- Ah! Tu verras. Suis-moi et tu verras..."

Nous étions chez ma best Geneviève et c'était le jour de ma fête de 12 ans. Geneviève était tellement spéciale... Elle savait tout ce qui pouvait me faire plaisir..

Ah! Mais dans l'excitation du moment j'ai oublié de me présenter. Je m'appelle Marie Claude et j'ai 12 ans. Mon groupe de musique préféré, c'est TLC. J'aime vraiment magasiner et aller à des concerts.

Alors, revenons à l'histoire...

"- Gen, pourquoi faut-il suivre ton frère?"

"- Ah ! Tu verras!

(à son frère) Karl, maintenant va dans ton auto, on arrive!"

Elle m'avait particulièrement demandé de m'habiller COOL pour cette soirée. J'avais pensé qu'elle m'organiserait un Surprise party comme l'an passé, mais non. On était seul!

Alors, je les suis, elle et Karl, dans le petit Tacot démodé, et Karl commence à conduire. J'étais super intriguée par la petite surprise de Geneviève, jusqu'à ce que Karl stationne son Tacot... ...dans le grand stationnement de la Place Des Arts (à Montréal). Alors là, j'étais au comble de l'excitation... ...Surtout quand j'ai vu qui était en spectacle ce jour là... Eh oui! C'était les trois stars, T-Boz, Left Eye et Chilli... Emmm... Attendez! Vous ne me comprenez sûrement pas. Je m'explique: T-Boz, Left Eye et Chilli sont les chanteuses d'un groupe nommé TLC. Eh oui! Mon groupe préféré!

"- Ah! Merci Gen, t'es super cool! Merci mille fois!

- Ah! Ca? C'est rien!"

Je ne comprenais rien à sa remarque mais... Le spectacle était fabuleux. Le trio était magnifique (comme toujours) et moi je capotais. Quand le spectacle a fini, j'ai failli verser une larme. Mais alors, Geneviève m'a tirée par la manche et elle m'a dit:

"- Suis moi et pas un mot!"

Alors, éventuellement, je l'ai suivie mais à ma grande surprise, tous les spectateurs se dirigeaient vers la sortie tandis que nous, on allait de l'autre côté????? J'ai entendu une voix vaguement familière lancer:

"- Here!" (ici)

Et Geneviève répondre:

"- We're coming, wait a minut!" (Nous arrivons, attendez une minute!)

Alors, quand elle a poussé la porte d'une loge (en mon fond intérieur je criais NON) et que T-Boz l'accueillait avec un grand sourire, je suis tombée dans les pommes! Mais alors tout le monde a commencé à me chanter Bonne Fête et j'ai capoté!

Merci Geneviève et merci TLC! Je n'oublierais jamais cette soirée!

C'est l'histoire d'un monsieur qui voulait se mettre à l'eau pour se suicider, mais un poisson l'en empêcha. Il se dit que le poisson avait raison alors, il s'en alla et vit un oiseau qui volait, et bien sûr il eut lui aussi envie de voler . Il demanda à l'oiseau s'il pouvait lui apprendre à voler . Il fit tout ce qu'il pouvait mais Antoine (c'était son nom) ne réussit à rien alors le poisson lui dit que ce n'était pas grave car c'était normal de ne pas pouvoir voler. Il demanda à un dauphin de lui apprendre à nager et à sauter comme lui. Il lui appris à nager, sauter et à produire de grands jets d'eau.

Depuis il sait nager sauter , voler et il est très heureux avec avec ses amis le poisson, l'oiseau et le dauphin.

Ce jour là, dans le jardin de la famille Oustebalai, il faisait très, très beau. Si bien que la cité des oiseaux, qui se trouvait justement sur les 27 arbres du jardin de la famille Oustebalai, avait arraché quelques feuilles des arbres, ce qui faisait entrer de l'air dans les branchages (Il y a un arbre par famille d'oiseau).

Ouistito, le cadet de la famille d'oiseau Tocbird, était très frileux,(trop frileux) et comme les autres membres de sa famille, ses parents et ses deux soeurs, avait ôté toutes les feuille de l'arbre familial, il ne pouvait plus se réchauffer.

Soudain, il sentit une douce chaleur qui venait de la fenêtre de la famille Oustebalai. Il se rapprocha de la fenêtre: il vit une chose des plus étonnantes! En effet, il faisait 35° et la famille Oustebalai se réchauffait près de la cheminée, pourtant, les membres de cette famille ne sont pas particulièrement frileux et n'ont jamais été victimes de crises de folie.

Plus tard, Ouistito se rendit chez le savant-oiseau de la cité, arbre n°12.

- Bonjour M. Bighead, le savant!

- Bonjour, mon petit Ouistito!

- Je suis venu ici pour que vous m'aidiez à comprendre le fait qu'il fasse 35° et que les humains se réchauffent près de la cheminée!

- Quoi!! Mais c'est impossible!! Comme il fait 35° pour nous, les oiseaux, il en fait 44 pour les humains!! Ils devraient être en train de bronzer ou d'engloutir des kilolitres des jus de fruit glacé !!

A ce moment, Bighead se dirigea vers ce qui ressemblait à un radar et vérifia si tous les humains de la ville s'adonnaient aux plaisirs de la cheminées: en effet, tous les humains étaient dans la même situation que la famille Oustebalai. Bighead dit ensuite à Ouistito qu'il pourrait en savoir plus sur tous ces mystères demain matin. Sur ce, Ouistito rentre chez lui.

Le lendemain matin, Ouistito reçu une vibration (l'équivalent du téléphone pour nous) de Bighead qui disait qu'il fallait que Ouistito se rende chez lui.

En chemin, Ouistito vérifia si les Oustebalai étaient encore près de la cheminée: en effet, ils l'étaient encore, sauf qu'aujourd'hui, ils s'étaient munis de couvertures et d'un rhume chacun. Ouistito arrive chez Bighead:

- Bonjour M. Bighead!

- Bonjour Ouistito!

- Alors, qu'avez-vous découvert?

- Je sais que si les humains ont froid, c'est parce que nous sommes en plein hiver!

- Quoi !! Mais c'est impossible ! Nous, les oiseaux, nous avons chaud!! Pourquoi ?!!

- Il faut que tu saches que les humains pensent encore que s'il fait très chaud sur l'équateur, c'est que c'est la partie de la Terre la plus proche du soleil ! Mais nous, nous savons très bien que c'est le phoenix, le légendaire oiseau de feu immortel vivant sur l'équateur, qui dégage cette chaleur intense. Mais si nous avons si chaud, c'est parce qu'il se rapproche de plus en plus de nous!

Dans 24 jours, il arrivera sur la ville, et sa chaleur est de 200°!!

- Mais, comment se fait-il que les humains n'aient pas chaud, eux?

- Leur peau n'est pas assez sensible à la chaleur, ils commenceront à ressentir de la chaleur dans 3 jours, et dans 16 jours ils auront l'impression de se trouver dans un four !!

Les saisons

Le printemps est ma saison préférée,

Car les fleurs commencent à pousser.

La nature est prête à s'éveiller,

Et le gazon à se dandiner.

J'aime aussi l'été,

Parce que l'on peut se baigner.

Sans été on pourrait s'ennuyer,

Et surtout toujours geler.

L'automne me permet de m'amuser,

Sauter dans les feuilles, ça c'est s'amuser!

On peut voir toutes les feuilles tomber,

Mais remarquez qu'après, il faut les ratisser.

L'hiver, c'est toute autre chose, remarquez.

On peut faire des forts, skier...

Patiner et encore glisser,

Oh oui! vraiment je vais capoter

SALUT!

C'est moi... votre ordinateur!

Je m'appelle Ordini et j'ai décidé de sortir de mon programme pour venir vous parler

SÉRIEUSEMENT.

Tout d'abord cessez d'être impatient avec moi!

Ce n'est pas de ma faute si je suis moins puissant que vous le pensiez. Aussi, quand vous échouez à un jeu, ne fessez pas sur moi! Je n'ai pas de pansements comme vous.

Ensuite, lorsque vous m'envoyez de nouveaux programmes, programmez les comme il faut, sinon je ne pourrais jamais vous les faire apparaître à votre écran.

Je dois l'explorer à fond si vous voulez que je le comprenne.

Ce message s'adresse aux petits comiques qui aiment monter, rapetisser, serrer l'écran:

Ne jouez pas avec ces boutons!

Vous ne pouvez pas savoir comme ça fait mal.

Une dernière chose: N'oubliez pas d'éteindre la petite lumière de l'ordinateur sinon.. JE NE PEUX PAS DORMIR!

Alors si vous respectez ces demandes ça ira bien. Par contre, dans le cas contraire, ne vous étonnez pas si votre programme ne fonctionne plus. Je suis parti grâce aux fils électriques chez quelqu'un qui m'appréciera.

C'était votre ordinateur ORDINI alias MARTIN FRENETTE.

Pendant que mon amie Sarah vérifie les différentes manettes, je m'occupe de remplir le garde-manger.

Depuis plusieurs mois nous travaillons à cette fabuleuse magique à remonter le temps. C'est toute une création: notre vaisseau nous permet de retourner cinq heures en arrière. C'est très pratique car si Sarah ou moi nous ratons un examen, par exemple, ou s'il nous arrive un malheur, pffit! J'appuie sur un bouton et le tour est joué.

Aujourd'hui, c'est le premier essai. J'espère que cela va fonctionner.

Pour l'instant, le petit réfrigérateur déborde de gâteaux Vachon et de jus de tomate. J'ai écrit une courte lettre à ma mère et Sarah a fait de même... au cas où il nous arriverait un pépin.

Bon, c'est le moment. Le moment fatidique. Je boucle ma ceinture de sécurité et je mets mes lunettes protectrices. Puis, je rentre mes doigts tout tremblant dans mes gants de cuir et je remonte la fermeture éclair de mon blouson de jeans. Sarah me regarde et me sourit. C'est tout de suite ou jamais.

J'appuie doucement sur le bouton rouge qui brille aussitôt. Je me sens toute légère et je commence à tourner. Puis je me sens projettée hors de mon siège...

- Laetitia! Laetitia! Réveille-toi! Il est sept heures, tu seras en retard à l'école!

Il était une fois un petit chien appelé Platty.

La petite fille qui avait ce chien l'aimait beaucoup.

Aussi ce chien avait quelque chose de spécial en lui: il faisait de la magie!!

Un jour, la petite fille, qui s'appelait Rachel, se noya, et Platty, grâce à ses pouvoirs magiques, réussit à la sauver.

Mais hélas... en la sauvant il se noya!

Maggie, la maman de Rachel, sans pouvoir magique, sauva alors Platty. Mais le pauvre petit chien était très mal.

On l'emmena alors chez le vétérinaire à qui on raconta l'histoire. Celui-ci donna des médicaments et Platty se sentit beaucoup mieux.

Lorsque Pierre, le papa de Rachel, rentra à la maison le soir, il les regarda tous les trois et dit:

"- Ah! quelle belle famille!"

C'est Pâques.

C'est le matin. Je me réveille.

Je vais voir dans mon panier de Pâques.

Je trouve de beaux oeufs dans mon panier.

Je vais m'habiller.

Je vais prendre mon petit déjeuner.

J'ai une idée.

Je vais manger un oeuf à tous les jours.

Il était une fois un professeur qui se nommait Yves Pépin.

Il avait une classe très spéciale parce qu'il y avait trois jeunes filles, de sixième année, appelées Jessica, Julieanna et Frédérique.

Jessica pouvait être invisible. Julieanna pouvait se transformer en ce qu'elle voulait et Frédérique pouvait réaliser les voeux des autres.

Un jour, à l'école, une nouvelle arriva et tout le monde était jaloux d'elle car elle avait les meilleures notes dans toutes les matières.

Alors Julieanna, Frédérique et Jessica lui firent un drôle de tour.

Le voeux de cette jeune fille était de rencontrer Céline Dion. Frédérique réalisa son voeux. Julieanna se transforma en Céline Dion. Quand la nouvelle la vit, elle tomba sans connaissance.

Ensuite Jessica devint invisible et elle la transporta dans les airs et la fit tourbilloner si vite que la nouvelle oublia qu'elle avait vu Céline Dion.

Chers habitants de la planète terre,

J'ai une histoire de peur à vous raconter.

Ca s'est passé il y a 1 an, au chalet du père de ma cousine. À côté de ce chalet, il y avait une maison riche, à 2 étages.

Un matin, des adolescents sont venus pour brûler la maison.

Mais, le lendemain........................

la maison était intacte!!!

Ma cousine et moi nous avons découvert un message sur la porte d'entrée. Et ce message disait:

"Je vous avais dit de ne pas toucher à ma maison!"

Et le lendemain, dans les journaux, on signalait la disparition de deux adolescents...

Étrange non?

Il était une fois une petite fille qui rêvait plus que tout de devenir PILOTE D'AVION, comme sont père.

Un jour elle fit une petite gaffe: elle monta dans l'avion de son père et décolla!

Quand son père la retrouva, elle lui raconta toute l`histoire et il trouva ça très drôle.

Les pouvoirs d'une princesse

Il y avait 500 ans, une petite princesse du nom de Maria, vivait dans la petite ville de Rigado.

Cette princesse avait de longs longs cheveux bruns.

Un jour, alors que sa mère était partie en voyage, un vieux sorcier vint cogner à la porte du chateau.

Sans se douter de rien, Maria alla répondre.

Tout à coup, le scorcier lui donna un bocal. Sur le bocal était inscrit: POUVOIR MAGIQUE.

À sa grande surprise elle ouvrit le bocal et des milliers de petites étoiles s'échappèrent.

Et c'est comme ça que Maria eut ses pouvoirs.

Par une belle journée ensoleillée Sheyenne se promenait sur le bord de la plage.

Tout à coup, elle vit une personne qui se noyait.

Sheyenne avait peur car, lorsqu'elle était petite, son père et elle étaient tombés d'un petit bateau et son père ne portait pas de gilet de sauvetage ce jour là, alors il s'était noyé.

C'est depuis ce temps-là que Sheyenne a peur de l'eau.

Mais elle alla quand même secourir la personne qui était dans l'eau.

Depuis ce temps-là on la surnomme "GRENOUILLE"!!

Il était une fois deux petits virus qui aimaient hanter les ordinateurs, ceux qui n'obéissaient pas à leurs maîtres. Ils s'appellaient Dara et Blaise.

À un moment donné les deux maîtres, Frédérique et Jessica, les fouettèrent à l'aide de petites branches d'arbre. Les virus moururent sous cette torture d'une mort subite.

Mais ils continuèrent pourtant à hanter les ordinateurs car ils étaient devenus d'effroyables morts-vivants!!!

Frédérique et Jessica décidèrent de les asperger avec un liquide mortel.

Dara et Blaise moururent une seconde fois et Frédérique et Jessica leur firent alors un triste cimetière.

Enfin Jessica et Frédérique purent lever une bouteille de champagne:

- "Quelle bonne nouvelle!! Enfin débarrassées de ces espèces de petites bêtes!!"

À la fin de la journée, Frédérique et Jessica retournèrent travailler sur leurs ordinateurs, sans ces espèces de virus.

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh