La chose venue d'ailleurs

Conte - A partir de 6 ans

  • Auteur : Stéphanie et Kim

L'histoire du conte "La chose venue d'ailleurs"

LES MILLE ET UNE HISTOIRES
DE STÉPHANIE ET KIM

Maria - Félix - Suzon - Mich - Kim - Stéphanie - Nikala ou la planète oubliée

La chose venue d'ailleurs

CHAPITRE 1 - LE CHALET
Lisa leva les yeux du journal qu'elle lisait.
- Hé, il y a un monstre dans le Lac de Garde.
J'ai l'habitude des blagues de ma soeur.
- Oui, bien sûr, il y en a aussi un dans la mare de notre jardin.
- Mais non, c'est vrai! s'exclama ma soeur, c'est dans mon journal!
- Le journal Mickey c'est ça?
- Oh, j'avais oublié que tu savais pas lire.
- Eh, les filles, cria maman, arrêtez de vous dire des gentillesses, on part en vancances, c'est pas pour se crier dessus tout le temps, et puis si vous continuez vous allez réveillez Marine.
Marine, c'est ma petite soeur, elle a cinq ans. Et là elle dormait. Nous étions dans la voiture en direction du lac de Garde, les vacances promettaient d'être chaudes c'est pourquoi nous avions loué un petit chalet au bord du lac. Papa n'avait pas pu venir, il avait été retenu à son travail pour une affaire importante, comme d'habitude.
- On arrive, dit maman, regardez à droite, voilà notre chalet!
Bof, ça ressemblait plus un un chalet de montagne qu'à une maison de vacances. Marine se réveilla
- Maman, dans combien de temps on arrive?
- Tout de suite, ma chérie, regarde voilà le chalet.
- Bêêêêêêêêêêk, il est pas beau, moi je veux aller là! dit-elle en désignant un bel hôtel.
- Mais idiote, C'est pas une maison de vacances c'est un hôtel, dit Lisa
- Oh, Lisa laisse ta petite soeur tranquille! dit maman
- Oh, c'est la petite chouchoute des parents, mais attendez qu'elle grandisse un peu, elle deviendra aussi peste que nous! dis-je en faisant un clin d'oeul à Lisa
- Elisa! Arrête. Les filles sortez de la voiture, je vais me garer.
Lisa et moi sortîmes en claquant la porte. À peine dehors Lisa me dit:
- La dernière arrivée au chalet est une poule mouillée.
-Toi, y a pas besoin que t'arrives la dernière, t'es une poule mouillée! rétorquais-je
-Bien sûr... bien sûr, ironisa ma soeur.
Je me dirigeais vers le lac. Ma soeur et moi avions beaucoup de points communs, nous aimions plus ou moins les même choses et nous nous habillons à la mode. Depuis quelques années, nous avions renoncé à nous habiller pareil. Mais, nous nous partagions nos vêtements. Quelque fois, nous jouiions des tours à nos profs, mais pas très souvent. Nous adoriions nous disputer, mais c'était pour rire, car le plus souvent on s'entendait à merveille.
- Elisaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa, cria ma petite soeur, viens ici tout de suite.
J'accourais, et je lui dit:
- C'est pas à toi de me dire ce que je dois faire! lui dis-je
- Ouais, elle a raison, t'es qu'une petite! dit Lisa
- Suis pas p'tite, suis grande! dit Marine, les mains sur les hanches.
Lisa et moi éclatâmes de rire. Maman arriva avec les clés et nous entrâmes. Il y avait une pièce qui devait être la salle de séjour, une petite cuisine et deux chambres. La première chambre était toute petite mais il y avait un lit double, la deuxième chambre était plus grande, il y avait un petit lit et un lit superposé.
- On dort dans la petite chambre! déclara Lisa
- Ouais, maman tu dors avec Marine dans la grande chambre, dis-je
- Non, les filles, dit maman, vous dormez dans la grande chambre avec Marine. Et moi je dors dans la petite, papa viendra nous rejoindre en train demain soir.
- Super! dis-je parce que papa venait demain soir.
- Dommage! dit Lisa parce qu'on partagerait notre chambre avec Marine.
Et nous sortîmes bras-dessus bras-dessous en parlant et en riant.
CHAPITRE 2 - LA NUIT AU LAC
Ce soir là, Lisa me réveilla:
- Eh, Elisa, réveille-toi. T'as vu, y a de la lumière verte dehors!
- C'est encore une de tes blagues? dis-je à moitié endormie
- Non, je te le jure, viens voir.
Je sortis de mon lit et regardai par la fenêtre, il n'y avait rien.
- Menteuse! criais-je
Mais Lisa sortit de la maison, comme hypnotisée, elle marcha droit jusqu'au lac, moi je la suivais mais elle continuait, elle continua et plongea dans le lac, elle disparut dans les profondeuirs, je voulus me jeter à l'eau, mais je me rappellais que j'étais en pyjama. Soudain la tête de Lisa sortit de l'eau.
- Au.. secours... à l'aide! dit elle, elle replongea dans l'eau
Cette fois, en pyjama ou pas je me jetais à l'eau. Lisa sortit sa tête de l'eau, tout près de moi. Je la ramenais à terre, comme je l'avais appris aux cours de secourisme à l'école. Arrivées au bord de l'eau Lisa se releva.
- Qu'est-ce qui c'est passé? Pourquoi es-tu sortie? lui demandais-je
- Je...je...je
- Viens Lili, rentrons.
Et nous rentrêmes, nous nous changâmes et nous recouchèrent. Je lui demandais encore
- Pourquoi est-tu sortie?
- J'ai été comme hypnotisée, par cette lumière verte. Je voulais faire quelque chose mais mon corps était attiré, puis j'ai plongé dans l'eau. Là j'ai été attiré vers le fond par une espèce de... tourbillon vert. J'étais en train de me noyer, quand tu es arrivée.
Ele se tut un instant puis elle dit:
- Tu ne me crois pas?
- Je ne sais pas... en effet je ne savais pas si c'était encore une de ces blagues.
Nous nous endormîmes. Cette nuit là, je vis des images. Je vis une lumière verte qui sortait de l'eau, qui attirait les gens dans un tourbillon vert et puis, et puis les gens ressortaient et s'en allaient. Ce n'était pas un rêve, c'était comme si quelqu'un faisait défiler des images dans ma tête, quelqu'un qui essayait de me montrer quelque chose. Je croyais Lisa.
CHAPITRE 3 - LE TOURBILLON
Le lendemain, nous étions déjà installées sur la plage alors que maman nous proposa de faire une balade en barque.
- Il y a des barques à louer et je crois que vous savez ramer.
Nous acceptâmes tout de suite et nous retrouvâmes au millieu du lac chacune avec une rame.
- Je te crois, lui dis-je
- Je sais.
- Commen-ça tu sais?
- Cette nuit, quelque chose a fait défiler des images dans ma tête, à toi aussi.
- Comment le sais-tu?
- Je le sais c'est tout.
Nous nous tûmes. Alors quelque chose sortit du lac, un genre de pieuvre aux yeux verts.
- Aaaaaaaaaaaaaaaaah! criais-je
Une voix résona dans ma tête: "Je ne vous ferai pas de mal"
- Aaaaaaaaaaaaaaaaah! répétais-je
La voix résonna de nouveau dans ma tête: "Je ne vous ferai aucun mal, je fais de la télépathie car je ne sais pas parler votre langue. Peut-être mon aspect vous impressionne, je suis Tyr, je viens de la planète Laris. J'ai échoué ici après la destruction de mon vaisseau spatial."
- Et hier alors, ce que vous avez fait à ma soeur monsieur le monstre! dis-je
"Ce sont mes yeux, qui créent un tourbillon, seul ce tourbillon peut me ramener sur ma planète, mais lorsque je crée ce tourbillon, ça fait un effet hypnotisant sur les humains alors je ne peux plus passer par mon tourbillon. Mais vous avez un pouvoir. Vous avez la force de la lune. Vous seules pouvez m'aider."
- Mais comment? C'est quoi cette histoire de pouvoir? demanda Lisa
"Le soir de pleine lune, vous pouvez unir votre énergie, alors, une de vous deux pourra créer un toubillon qui me reconduira sur ma planète. Si vous voulez m'aider, ce soir à minuit sur la plage."
Et le monstre disparut au fond de l'eau.
- On l'aide? me demanda Lisa
- Oui, on l'aide.
CHAPITRE 4 - LE POUVOIR
Ce soir là, à minuit Elisa et moi étions sur la plage. Les nuages cachaient la lune. Nous regardions le ciel. Soudain la lune apparut toute ronde et dorée. La voix du monstre retentit dans ma tête. "Tu es la seule qui m'entends maintenant. C'est toi qui as le pouvoir. Tu sais ce que tu dois faire, cherche au fond de toi, c'est ton instinct."
Je baissai la tête, pris la main de ma soeur et la levais au ciel. La lune lança un éclair qui toucha nos mains levées. Je sentis une force grandir en moi. Lisa s'écroula par terre. Je levais mes deux bras aux ciel, la lune lança encore des éclairs. La force grandissait en moi. A présent je regardais l'eau fixement. Un grand tourbillon vert sortit de l'eau. Je tendis les bras vers ce tourbillon. La force qui était en moi sortait et rejoignait le tourbillon. Le monstre apparut à la surface de l'eau et entra dans le tourbillon. Je donnais la main à ma soeur. Elle prit le reste de l'énergie qui était en moi. Je m'écroulais inconsciente.
Lorsque je me réveillais, j'étais dans mon lit.
- Je sais ce qui c'est passé. murmura Lisa.
- Moi aussi je sais, dis-je
-C 'est fini, dit Lisa
- Que veux tu dire?
- Le monstre m'a dit que dès que nous nous endormirons, nous allons tout oublier.
- Non, je ne veux pas. Je ne veux pas oublier, dis-je
- Alors écrivons.
- Ecrivons quoi?
- Ecrivons ce qui s'est passé.
C'est ce que nous fîmes.
CHAPITRE 5 - L'HISTOIRE
Voilà, maintenant, je suis en train d'écrire quelque chose que j'ai écrit sur papier l'été dernier. Lisa, ma soeur jumelle est morte, dans un accident de voiture où j'ai été épargnée. Ca me fait mal d'évoquer ma jumelle morte, mais c'est pour elle que je suis en train d'écrire ce que nous avons vécu. Pour que le monde entier le sache. Bien sûr, je ne m'en rappelle plus de ce qui est arrivé, je ne pourrais pas vous le décrire. Mais je suis sûre que c'est arrivé, j'en ai la preuve écrite.
Que vous me croyez ou pas, c'est à vous de voir, mais je suis persuadée que c'est vrai. Car j'ai confiance en l'écriture de ma soeur, ma jumelle. Lisa. FIN
©1995-99

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh