La guerre des mondes

Conte - A partir de 8 ans

  • Auteur : Olivier 11

L'histoire du conte "La guerre des mondes"

JEUNES ÉCRIVAINS

la page dont vous êtes les auteurs

Aliens war

ou

La guerre des mondes

une histoire écrite par

Olivier

11 ans

novembre 1998

CHAPITRE 1 : UN MESSAGE POUR LES TERRIENS
Il était environ 2 heures et demi du matin, dans le centre de recherches sur la vie extraterrestre au Nouveau -Mexique, le SETI, reçut un signal. Le directeur, Mr Drinklin, réveillé en sursaut, appela son adjoint, Mr Stoickhovitch, ancien général russe. Ce dernier identifia le signal, aucun doute: c'était un message qui venait d'une autre planète. Le SETI, venait donc de confirmer l'existence de la vie extraterrestre. MMe VATEER LEE, contacta immédiatement la MAISON BLANCHE. Il fallait maintenant décoder le message. Mr Stoickhovitch, déchiffra le message codé:
494231=nous arrivons terriens vous allez périr! ha! ha!
La Terre serait bientôt aux mains de dangereux extraterrestres!!! Notre race serait éliminée à jamais. Mais nous combattrons.
Le lendemain matin, lorsque les gens partaient au travail, un homme âgé d'une cinquantaine d'années, connu sous le nom de Mr Troight, ancien agent de la CIA, mais travaillant maintenant dans une base secrète près de Groom Lake.: la zone 51 (son métier consistait à étudier les systèmes de propulsions des soucoupes volantes à partir d'un vaisseau s'étant crashé lors des années 50), partit vers l'aéroport secret menant à la base. Il s'installa confortablement en mangeant des pancakes trempés dans du sirop d'érable. Le voyage à bord de l'avion ne durait pas plus de deux heures. Mr Troight était pratiquement le seul passager, excepté quelques ouvriers qui s'occupaient de faire voler des avions de guerre tels que le F-117 ou avion furtif, et son collègue Mr O'donnel.
Ce dernier engagea la conversation:
- Salut ! Tu m'as l'air bien fatigué aujourd'hui.
- Tu parles! J'ai passé toute la nuit à rechercher le système de propulsions des soucoupes volantes.
- Alors qu'est-ce que ça donne.
- Je crois que les ovnis utilisent le système MHD ou Magnéto-Hydro-Dynamique; c'est à dire qu'ils arrivent à se déplacer sans ondes de choc.
Ils continuèrent à parler jusqu'à ce que l'avion atterrisse.
Un camion les menait au hangar où était cachée la soucoupe volante. L'immense engin vibrait tel un bateau pris par la tempête; ce qui n'était certes guère rassurant. On accompagna Mr Troight dans l'engin extraterrestre. Il travaillait dans une salle ressemblant à une salle de contrôle. Tout d'un coup un petit bruit venant d'une des touches de ce qui semblait être un panneau de bord clignota. Mr Troight intrigué chercha d'où venait le signal. Il venait de la Lune!
Soudain une vive lueur emplit le vaisseau, Mr Troight aveuglé par la puissante lumière se cogna contre une des machines. La lueur partit laissant place au noir total. Mr Troight avançait maintenant dans le vide. Il appuya sur l'une des touches de l'écran de contrôle. Un petit engin, apparemment sorti de nulle part, émit un cadre de lumière. Mr Troight n'en crut pas ses yeux; un martien gigantesque avec des écailles de lézards, trois yeux jaunes,une tête de serpent, six mains se mit à parler... notre langue!
- Bonjour Terriens nous vous annonçons que nous allons arriver sur votre planète dans quelques jours, nous tenons à vous affirmer la destruction de votre race et la conquête de l'univers; je vous souhaite d'agréables moments de terreur. Ouhahaha!
Mr Troight tremblait de tous ses membres maintenant, la destruction de la terre allait arriver, le compte à rebours allait commencer.
CHAPITRE 2: La bête de la base
Mr Troight sortit de l'appareil. Il était bouleversé:
- J'ai vu... j'ai vu l'extraterrestre, il a dit qu'il nous détruirait! Vite il faut riposter! Ils ont une armada surpuissante, il faut les détruire, nous devons survivre! Venez avec moi, nous devons lancer un programme de construction d'armes hyper-puissantes!
- Mr le directeur, Mr le directeur il y a un problème dans le hangar 09, venez il y a un type qui dit avoir vu un extraterrestre qui nous a transmis un message.
- Quel genre de message?
- Une... MENACE.
- Au ciel! Il n'y a pas un instant à perdre, lancez le programme d'alerte et avertissez la Maison Blanche ! On va riposter! On va leur montrer que l'on ne s'attaque pas aux États-Unis d'Amérique!
- Mais Mr... nous ne sommes pas prêts; leur avance technologique risque de nous poser des problèmes.
- Donc nous devons consacrer le peu de temps qu'il nous reste à construire des armes pour combattre.
- Mr ça y est nous avons contacté la Maison Blanche, elle propose de cacher tous les gens dans la base, l'avion sera prêt dans une heure, le temps que la nouvelle se répande. Le président arrivera dans quelques temps.
- Pensez-vous que la base est un bon endroit pour assurer la sécurité de la population?
- Sans doute, elle est cachée dans la montagne.
- Parfait, dîtes à nos hommes de se préparer pour accueillir le président, appelez Mr Troight et dîtes lui de faire venir sa famille pour le rassurer.
Mr Troight fit venir sa famille comme prévu, puis il alla raconter son histoire au directeur.
Un avion atterrit dans la base transportant le président, sa famille ainsi que les chefs d'état major et les gens travaillant à la Maison Blanche.
- C'est un honneur pour moi de faire votre connaissance Mr le président, dit le directeur (et, en s'adressant à ses soldats,) Garde à vous! Rompez!
- Moi de même Mr...
- Streight.
- Enchanté Mr Streight.
- Je tiens aussi à vous présenter mon plus fidèle ouvrier travaillant sur les systèmes de propulsion des ovnis, (plus bas au président) c'est lui qui a vu l'extraterrestre, il en est bouleversé, s'il vous plaît essayer de ne pas en parler.
- Ne vous inquietez pas.
- Mr le président, j'ai vu ce qu'ils veulent nous faire subir! Il faut les arrêter, ils veulent nous éliminer! Si personne ne m'écoute nous risquons de périr, il faut construire un équipement hyper-puissant, nous avons déjà lancé le programme d'alerte! Même tout notre armement nucléaire n'endommagerait même pas une de leur soucoupe.
- Du calme s'il vous plaît.
- Vous voulez que je sois calme alors qu'on va mourir!
- Mais non, nous n'allons pas mourir, la base est cachée dans la montagne!
- Ils la détruiront!
- Allez vous reposer cette rencontre vous a sûrement fatigué
- Non! Je vais très bien !Ceci est la pure vérité! Vous pouvez me faire tous les tests que vous voulez mais je vais très bien! Si vous ne m'écoutez pas vous le regretterez.
- Lieutenant! intervint le directeur.
- Oui mon commandant.
- Amenez Mr Troight dans une cellule le temps qu'il se calme.
- A vos ordres mon commandant.
- Non! Je viens de réfléchir, cet homme a parfaitement raison, dit le président
- Mais vous ne pensez pas Mr...
- Ceci est un ordre... alors EXECUTION.
- Oui Mr... soldats ! Relachez Mr Troight!
- A vos ordres!
On relâcha Mr Troight, et le président tint à avoir une conversation avec lui.
- Mr Troight ! dit le président
- Oui Mr le président
- Je tiens à vous féliciter
- Oh ce n'était rien, tout homme qui aurait entendu le message aurait fait de même.
- Bon nous avons à parler de plus sérieux.
- Oui.
- Bon je suppose que vous avez un plan.
- Oui j'y ait réfléchi après ce qui s'est passé. Il faudrait envoyer une annonce: "Recherche d'individus travaillant sur la technologie extraterrestre et dans le domaine des armes pour sauver la planète. Rendez- vous aéroport 0987".
- Aucun problème!
- Et il faut aussi avertir les gens, il ne faut surtout pas...
BIP-BIP-BIP-BIP-.
Mr Troight sortit un appareil de sa poche.
- Qu'est-ce ? questionna le président.
- C'est un triditch 695
- Hein un quoi?
- C'est un détecteur d'extraterrestre que j'ai fabriqué secrètement, il localise l'extraterrestre en question.
- On ne peut pas distinguer un extraterrestre d'un Humain!
- Non ! En fait les tous premiers extraterrestres sont venus en 1970. Un extraterrestre peut prendre l'apparence de celui qu'il tue!
- Mais c'est horrible! Et où se trouve-t-il cet extraterrestre?
- En Amérique, dans la base ici même, oh.... j'aurai du m'en douter.
- Quoi ?
- Les coordonnées indiquent qu'il se trouve juste dans la salle du directeur! Vite il faut contacter toute la base il ne faut pas qu'il s'échappe.
- Je lance le signal.
- Appel à toutes les unités c'est votre président qui vous parle, un extraterrestre à pris l'apparence du directeur, retrouvez- le et éliminez -le.
- Vous avez entendu le président. Soldats verrouillez toutes les portes.
- Hein... les lumières sont éteintes. Il a du couper le système.
- COLONNEL!
- Oui... sergent on ne peut pas verrouiller les portes.
- On va éclater ce pourri d'extraterrestre.
- Soldats ! suivez moi.
- D'après le plan nous sommes à quelques mètres du bureau du directeur.
- Dites à nos hommes de garder leur calme et de cerner toute la pièce.
- Nous y arrivons.
- Préparez-vous à tirer! 1...2...3...Feu!
La base s'emplit d'un bruit immense. Les balles traversaient la porte, percutaient le sol dans un bruit assourdissant. Les feux cessèrent bientôt. Le soldat Mc Calmon se leva en signe de triomphe.
- Soldat rabaissez-vous !
- Mais non on l'a tué.
- C'est un ordre.
Trop tard! Une bête immonde surgit au dessus du soldat. Il enroula sa langue au cou du soldats et l'engloutit. On le vit ouvrir une gueule béante armée de dents de la taille dun poignard. Il ne resta bientôt plus que les os du valeureux soldat.
Puis la Bête fit une roulade sur le côté et dégaina une espèce de canon. Il en sortit un liquide vert qui aspergea le soldat Geight. Ce dernier se liquéfia complètement en poussant un cri inhumain.
- Vite! Faites feu ! cria le colonnel
Mais les soldats observaient la scène comme des statues de pierre. Il n'y avais plus qu'une solution. Le colonnel s'avança à pas feutrés de l'extraterrestre. Il dégaina son lance-flammes, malheureusement la bête s'aperçut de la présence du soldat. Elle sauta sur le soldat et lui arracha un bras.
- Aaaargh! cria le colonnel.
Puis il prononça ses dernières paroles :
- Crève!!!
Il appuya sur la détente. Une flamme sortit et brûla l'extraterrestre.
- Arrrroiiiiiiii! Puis il tomba sur le sol.
Etait-il vraiment mort ?
Un soldat s'approcha de la bête avec trois compagnons. Il l'observa et en conclut qu'elle était morte, puis il se retourna. Soudain, sans qu'il s'en aperçoive, la bête ouvrit ses yeux. Elle prit le soldat par les cheveux avec une force inimaginable. Telle qu'elle lui déchira la tête comme une poupée de chiffons. Mais cette fois le soldat Haggins dégaina son pistolet et tira trois balles dans la tête de l'extraterrestre. Il tomba au sol cette fois-ci il était bien mort.
Mr Troight s'approcha de l'immonde créature ayant causé la mort immédiate de certains soldats, puis il s'adressa au président.
- Mr, il faut nous dépêcher nous devons lancer l'annonce; quant à moi je vais identifier cette sale bête ainsi que ce canon. Appelez le docteur Steve Mc Rae, et Mrs Janet Claifield, elle examine les armes extraterrestres, réunion dans la salle des opérations.
- Mr Troight, avant de faire ceci pouvez-vous me donner un de leur gadget, quand j'étais enfant vers 18 ans j'avais un maître qui s'intéressait beaucoup aux ovnis, un jour j' ai réalisé une maquette puis tout d'un coup on a vu des lumières dans le ciel et mon engin s'est envolé, il a fait exploser le mur et il est parti! - Bien sûr, Mr, cela me ferait même très plaisir. Tenez il est à vous! C'est mini oeil martien. Il vous téléporte n'importe quel objet où vous voulez.
- Vous pourriez travailler dessus, en construire et les téléporter dans le monde entier.
- Pourquoi pas...
- Alors il n'y a plus de temps à perdre. Combien de temps faut-il pour les construire?
- Même pas 10 minutes. L'objet a aussi pour fonction de se multiplier.
- Je veux voir ça.
- Tenez vous appuyez sur le centre de l'oeil et voyez.
- Bonté divine!
- Impressionnant ! Où voulez-vous que je les envoie?
- Aux gouvernements étangers: envoyez-leur un mode d'emploi comme ça nous pourrons nous contacter pour combattre les extraterrestres.
- J'en ai déjà envoyé en Europe et en Asie, reste l'Afrique et l'Océanie.
- Bien, quant à l'annonce elle a déjà était lancée, attendons d'ici une heure; nous avons contacté Mc Rae et Clairfield. Ils seront là d'ici 20 minutes.
CHAPITRE 3: ILS ARRIVENT
Dans New-York, tandis que les gens s'affolaient, un jeune de 28 ans, James Kagert, travaillant sur la technologie extraterrestre, se dirigeaient tranquillement dans la rue principale: il ne voulait pas s'en aller il ne croyait pas aux histoires du gouvernement, mais il se trompait gravement.
- Achetez le journal, un extraterrestre attaque un colonnel, achetez le journal on recherche des individus travaillant sur la technologie extraterrestre
- Donne moi ça petit, dit James, vite c'est urgent.
Puis il arracha le journal des mains de l'enfant.
- Et mon argent! Voleur!
- Tu auras plus que ton argent si tu vas à l'aéroport 0987.Tu resteras en vie. O.K.
- Oui, Mr.
- Bon viens avec moi je vais aller chercher ma voiture et je vais t'emmener à la base.
- C'est une belle voiture au moins!
- T'inquiètes pas c'est une limousine 4 étoiles.
- Super!
James Kagert alla chercher sa voiture et partit à l'aéroport. Une fois dans l'avion il s'affala sur son siège et réfléchit à cette histoire. L'avion était plein. Il arriverait dans une heure.
Pendant ce temps dans la zone 51, MrTroight, Mr Mc Rae et Mrs Clairfield, faisaient une autopsie de l'extraterrestre. La bête n'avait pas un coeur mais des milliers de gros globules verts brûlant tel de l'acide. Il s'adaptait à tous les climats, respirait toutes sortes de gazs et ne possédait pas de cordes vocales. Il communiquait par télépathie.
Mr Kagert entra dans le hangar 09 avec quelques instrument inconnus de la Terre. C'est Mr Troight qui l'accueilli en premier:
- Bonjour, c'est vous le jeune travaillant à la NASA. On a besoin de vous vite. Travaillez-vous sur la technologie extraterrestre?
- Oui, Mr.
- Bon, très bien, venez avec moi. En deux mots voilà l'histoire: je suis allé dans la soucoupe volante, c'est là que m'est apparu l'extraterrestre et...
- Je crois qu'on a plus sérieux à faire que de nous raconter notre vie, n'est-ce pas?
- Exact. Mais d'abord venez dans la salle aux ALIENS CONTROL!
- Qu'est-ce que c'est que ça?
- C'est la salle des objets extraterrestres ultra-sophistiqués.Tenez, regardez ce crish martien.
- Hein! Ce quoi?!
- Ce crish martien, il permet de détecter toutes les soucoupes volantes qui rentrent dans notre atmosphère. Observez bien j'appuie sur le petit bouton jaune et Hop.
Une espèce de mini antenne se mit à tournoyer, puis s'arrêta.
- Tiens que se passe-t-il? dit Mr Troight
- Je vais vous dire ce qui ce passe, votre truc martien, il déraille carrément, non mais vous vous imaginez votre petite invention de la taille d'une balle de ping-pong, s'envoler ou même exploser un extraterrestre. Je vais vous dire pourquoi on m'a appelé ici, c'est encore un truc du gouvernement, le président il est pas clair.
- Bon sang vous allez vous taire oui, venez voir depuis notre salle ce qui ce passe en bas.
- Beurk! C'est dégoûtant ! C'est... c'est ce truc qui a tué le colonel
- Parfaitement et si vous ne m'écoutez pas ce qui est arrivé au colonel arrivera à la Terre
Cric-Cric-Cric-Cric.
- Mon crish ! Vite il a détecté un ovni, dans le Texas, près d'une vieille cabane abandonnée, une ferme, et une petite maison en bois.
- Vite ! C'est la demeure de mon vieil oncle. Il faut y aller.
- Je vais envoyer des renforts.
Pendant ce temps dans la demeure de l'oncle, les vaches commençaient à remuer fortement, elle tournaient la tête, averties par leur instinct animal de la présence de choses étranges. Mr Dronink était assis devant son poste téléviseur, il écoutait les informations en buvant sa tasse de thé bien chaud. Soudain il sentit la Terre trembler. Il sortit armé de sa carabine et regarda ses vaches. Elles étaient mortes de peur.
- Ce n'est rien, juste une petite secousse!
- Meuhhhhhh! répondirent les vaches en levant leur tête vers le ciel.
Des lueurs jaunes et rouges se formaient petit à petit dans le ciel. Puis il apparut un engin gigantesque environ 20 mètres. Un hélicoptère volant dans les environs l'aperçut lui aussi. Il fit demi-tour pour partir mais un rayon laser l'atteint de plein fouet. Il explosa en morceaux qui retombèrent sur le sol. Mr Dronink pointa sa carabine vers l' engin et cria:
- Vous ne toucherez pas à mon bétail, venez vous battre bande de lâches!
Un extraterrestre ayant relevé le défi sauta du vaisseau avec une extrême rapidité. Il retomba sur pied en face du vieux fermier. Il était affreux. Mr Dronink envahi par une peur panique courut jusqu'à sa maison mais malheureusement l'extraterrestre lui sauta dessus et lui arracha le dos. Il se délecta du sang de sa victime, mangea le coeur. Du sang dégoulinait de la bouche de la bête. Elle avait très faim, elle se retourna vers les vaches et sauta sur elles, leur coupant la peau avec ses dents et ses griffes acérées. Puis il remonta dans le vaisseau et se dirigea vers Los Angeles.
Dans la base Mr Troight s'affolait, ils étaient déjà là et ils n'avaient rien préparé. L'humanité serait elle éliminée à jamais?
La base commençait à peine à se remplir de gens et voilà qu'ils attaquaient. Mr Troight et Mr Kagert étaient maintenant assis dans ALIENS CONTROL, fabriquant une copie du canon à partir de l'oeil et l'envoyant dans les différents continents. De multiples vaisseaux s'étaient répandus dans le monde entier défilant de villes en villes prêts à l'attaque. La plus grande explosion se fit en Europe, en Allemagne, Berlin et les villes qui l'entouraient furent complètements anéanties. Des millions de gens périrent.
- Mr Troight, dit James.
- Oui .
- Ils se dirigent vers Los Angeles!
- Oh mon dieu, lancez le programme de secours, envoyez toute nos troupes donnez leur à chacun un canon martien. Il n'y a pas une seconde à perdre, moi je vais prévenir le président, il faut le mettre en lieu sûr.
- O.K. : Appel à toutes les unités venez dans la salle de contrôle.
- Nous y allons
- Vite!
- Ca y est !
- Bon je vais vous donner des armes ultra-sophistiquées. Prenez ce canon, lorsque vous en aurez besoin appuyer sur le petit bouton rouge. Votre mission: Partir à Los Angeles et détruire l'ennemi.
- A vos ordres!
- Pendant ce temps j'irai voir le président! Toi James reste ici.
- Oui.
Les troupes montèrent en hélicoptère et se dirigèrent vers Los Angeles. Toute l'armée avait été prévenue. Elle avait des canons extraterrestres qui leur avaient été envoyé par l'oeil. Ils étaient déjà en direction de Los Angeles. Quand ils arrivèrent tout était désert les gens avaient sûrement quitté la ville à temps. Tout d'un coup un immense engin venu d'une autre planète arriva dans Los Angeles. Les soldats pointèrent leur canon vers l'engin. Le général lui tenait le traducteur martien en mains.
Pendant ce temps dans le vaisseau les extraterrestres se préparaient à la charge.
- Traccfreasfddsf!
- azrchgjhhjj!
- atryuihfilo!gtre!
Le traducteur indiquait clairement leurs paroles. Le général regarda et lut les mots suivants :
- Ils ne se doutent pas qu'on a placé des Trêneurs 4ZX tout autour de la ville.
- Ils vont périr comme les autres!
- Adieu! Ah!Ah!Ah!
- Mettons le bouclier automatique on ne sait jamais.
Le général cria pour tous les soldats :
- Surtout surveillez vos arrières, ils ont placé des extraterrestres tout autour.
Le général pris d'une panique intense, courut vers la jeep abandonnant ses soldats à un terrible danger. Soudain une Bête d'environ trois mètres de hauteur surgit de derrière une maison. Le général dégaina son pistolet et visa l'extraterrestre. Ce dernier agrippa le pistolet et le tira vers lui avec une telle force qu'il arracha la main du général. Il tordit le pistolet d'une seule main et le jeta tel un vulgaire papier. Il se retourna vers le général et ouvrit sa gueule laissant apparaitre des rangées de dents acérées. L'extraterrestre souleva le général et sa queue armée de pointes de la taille d'une longue épée vinrent s'enfoncer dans sa tête.
- Ouoooooaaaa!
- oihdezdtfdsfrf (Trêneurs éliminez-les)
Puis xoudain une horde d'extraterrestres hideux se resserra sur Los Angeles. Les soldats étaient toujours sur leurs gardes, prêts à se retourner pour se défendre. Puis une horde de Trêneurs cachés au-dessus des maisons sautèrent dans tous les sens. Le Lieutenant tira sur l'un des extraterrestres et le détruisit. Puis ce furent tous les soldats qui se mirent à tirer sur les extraterrestres. Maintenant ils étaient à peu près quinze à être morts. Les autres s'étaient échappés, les soldats confiants laissèrent tomber les armes en signe de triomphe. Les extraterrestres, eux, bien préparés à les éliminer, se mirent une combinaison de type Ytro 20987. Cette combinaison les téléporte où ils veulent.
Soudain un extraterrestre apparut derrière le lieutenant pointant son arme dans son dos, puis un flash de lumière aveugla tous les soldats et les Trêneurs envahirent le terrain. Ils étaient des centaines de milliers. Quand les soldat recouvrèrent la vue, ils étaient entourés d'extraterrestres. Les soldats dégainèrent leurs canons et se mirent à mitrailler les extraterrestres. Ces derniers en firent autant puis Los Angeles fut atteinte par des milliers de rayons lasers. Le soldat Mr Ling fit un bond de côté évitant de justesse un rayon laser, mais il n'eut pas le temps de se relever qu'une main le colla au mur et lui cassa la nuque. Mr Hert se fit tuer par un jet d'acide. Il se liquéfia. Mr Machester tua un extraterrestre mais il s'enfonça dans un long morceau de bois. Le Sergent Traser finit dans le ventre d'un extraterrestre mais juste à temps lui tira un coup de canon dans le ventre et l'explosa. Il était couvert de bave gluante. Il périt coupé en deux.
Ce fut un terrible massacre pour les Terriens. Ils étaient dévorés, avalés tout entier par des bêtes immondes. Les extraterrestres détruisirent New-York et Washington, lâchant leurs soldats dans les villes massacrées. Ce carnage se fit en quelques heures seulement. L'Amérique entière était tombée sous le pouvoir des extraterrestres. Ils se dirigeaient maintenant vers la zone 51.
- Mr Troight ils arriveront dans quelques heures!
- Il faut faire vite distribuer des armes à tout le monde, on va les massacrer ces pourris!
- Il ne reste plus que 30% de la population dans l'Amérique. Ils ont détruit toute l'Asie et l'Asie mineure. L'Europe est sûrement le pays où il y a eut le plus d'attaques. Toute l'Allemagne a été détruite ainsi que l'Angletterre et la Hollande, la France et l'Italie ont été ravagées. Les extraterrestres ont envahi la moitié de la planète
- Nous ils ne nous aurons pas, vous allez voir on va les crever ces saletés!
- Je vais distribuer les armes !
- Appelez James !
- O.K.
- Vous m'avez appelé Mr Troight.
- Oui. J'ai des questions à vous poser.
- Lesquelles?
- D'abord pourquoi ces pourris d'extraterrestres sont venus nous envahir à nous? Et après quels sont leur point faibles?
- Eh bien à vrai dire ils recherchent des cristaux enfouis au plus profond de cette planète qui les aideront à conquérir l'univers.
- D'où tenez vous tout ça ?
- Du livre très ancien des mayas. Il m'a fallut des ans pour le traduire. Il parle de la malédiction du cinquième soleil. Le 2 mai 1978, il y a eut une éclipse des milliers de gens ont vu apparaître dans le ciel des soucoupes volantes. Puis l'éclipse disparut avec les ovnis. Aussi en 953 après J.C un prêtre raconta avoir vu un cristal bleu près d'une montagne, il amena tout le peuple avec lui mais quand ils arrivèrent l'éboulement avait recouvert le cristal.
- Et qu'advint-il du prêtre ?
- Il fut brûlé, mais avant sa mort il dit: " Je reviendrai, et ma vengeance sera terrible". Un jour des ovnis envahirent le ciel et tuèrent tout le peuple.
- Où est ce livre ?
- Je le garde toujours avec moi, prenez -le.
- Il faut le détruire, il est maudit,.
Puis Mr Troight arracha toute les pages et les fit brûler. Les extraterrestres arriveraient d'ici quelques minutes.
James était en train de fabriquer un petit appareil de la taille d'une balle mais très sophistiqué, qui créait une combinaison de de force et et vous transformait en extraterrestre. Une de ses inventions: le grand Transmetteur de pensée, qui comme son nom l'indique permet de communiquer par télépathie. Mr Troight entra dans l'ALIEN CONTROL pour voir où le travail en était.
- Mr Kagert où en est votre travail?
- Eh, bien voici mon transmetteur de pensée, c'est un objet absolument remarquable. Prenez en un, appuyez sur le gros bouton et pensez à n'importe quoi.
- J'y suis.
- Très bien maintenant je vais vous dire à quoi vous penser.
- Dépêchez-vous le temps presse.
- Vous pensez à la destruction de la Terre. Est-ce bien ça ?
- Exactement. C'est tout bonnement incroyable!
- Mais prenez cet objet.
- Qu'est-ce que c'est ?
- Je l'ai nommé ABSOLUT, maintenant regardez.
James créa un champ magnétique autour de lui et se transforma. Il grandit de deux mètres, ses dents poussèrent, des mains griffues apparurent et un oeil se forma au dessus du front.
- Impressionnant!
James reprit forme initiale.
- Vous voyez bon maintenant je m'occupe d'une arme au pouvoir destructeur illimité.
- Quelle genre d'arme?
- Des armes de destruction qui pourraient servir à détruire une planète s'il le faut.
- Intéressant. Bon, je vous laisse! Dépêchez-vous ils arrivent dans 45 minutes!
CHAPITRE 4 - La conquète de la Terre
Les Aliens étaient en route pour la base allant de villes en villes et détruisant tout sur leur passage. Plus le temps passait plus Mr Troight s'affolait. La destruction de la Terre allait, selon lui, être terrible. Il s'imaginait que la Terre serait détruite ou même qu'elle serait envahie par des extraterrestres au pouvoir illimité presque impossible à anéantir. Il savait que nous ne les vaincrions pas mais une petite lueur d'espoir brillait tout au fond de son être. Soudain il a mal à la tête, il entend un bourdonnement intense qui s'entifie de plus en plus. Puis il se met à avoir des douleurs, il a très mal à la tête. Il est paralysé. Un rayon de lumière l'aveugle. Mr Troight se demande ce qui ce passe. Il pense que c'est la fin, l'apocalypse, comme le prêtre l'avait prédit. Puis une étrange voix se met à lui parler:
- Ceci est un message important j'espère que vous m'entendez; nous sommes des extraterrestres venus de la planète MG120, dans la galaxie de PLITRION. C'est un appel d'urgence notre planète sera bientôt envahie par le Cosmiquiens de la planète Vatristam, je sais que vous courez un grave danger. Nous sommes pacifiques nous vous aiderons. Nous avons lancé une soucoupe volante elle arrivera dans 6 jours terriens. Je ne peux pas vous en dire plus sinon bonne chance. Ah ! J'allais oublié, le temps que la soucoupe volante de secours arrive vous aurez le privilège de disposer d'un pulsar 538. L'arme redoutée du cosmos. Puis le décodeur 512 à super-réacteur H23, et enfin Les armes secondaires mais utiles: Megatron C6, Geartic 134, Artonsif 48. Ces armes arriveront d'ici une minute, le temps d'actionner le tri-reacteur mistrock. Au revoir, et détruisez tous ces COSMIQUIENS, sinon il vous détruiront.
Puis , sur ce, la voix s'éteint ne laissant même pas le temps à Mr Troight de la remercier. Finalement, cette lueur d'espoir grossit en lui. Cette fois ils allaient montrer à ces Cosmiquiens que leur planète "n'était pas à vendre". Ces grosses bestioles qui observaient notre planète depuis la nuit des temps, enlevaient des personnes qu'elles étudiaient comme des bêtes, tuaient des animaux tels les vaches et les chevaux, les livrant à une mort atroce. Leurs cadavres retrouvés, on distinguait nettement des plaies occasionnées par une arme inhumaine. Les rares bêtes qui avaient survécues à ce genre d'expériences moururent un jour plus tard. Tous ces hommes et femmes enlevés nuits et jours. Ils revenaient avec des marques impressionnantes, comme un engin qui leur traversait la peau sans leur faire de mal. Peut-être en savent-ils plus sur nous que nous ne le savons?!
Cette fois ils avaient décidé d'attaquer. Puis une fois l'univers tout entier sous leur contrôle ils s'amuseraient à tuer les survivants de leur terrible carnage.
Tout d'un coup un éclair intense éblouit Mr Troight. Puis la pièce toute entière changea de couleur. Soudain une voix très grave se fit entendre. Une voix inhumaine. Un terrible grognement!
Puis la voix s'éteint dans un murmure à peine compréhensible. Mais Mr Troight avait entendu très clairement ce message. Quelque chose de terrible arrivait sur la planète des alliés extraterrestres: la planète MG120. La voix lui avait bien fait comprendre que la deuxième troupe des Cosmiquiens avait sévèrement anéanti les habitants de la ville Drashfire sur MG120. Le grand Tratishten, dirigeant de cette ville a été assassiné. La mort a enseveli tous les habitant. Les Cosmiquiens ont lancé leur rayon à gammas de 460(infinity). Les habitants ont été brûlés. Le danger que sentait venir l'extraterrestre qui lui avait parlé était maintenant confirmé. La grande guerre avait éclaté. Le pouvoir des Cosmiquiens était immense comparé à celui des terriens. Mr Troight fut tout à coup attiré par une vive lueur venant d'au milieu de la pièce. Soudain une forme apparut, la forme des armes des Cosmiquiens, mais moins grandes et moins lourdes. On distinguait au premier coup d'oeil, un signe étrange gravé sur la partie droite. Un triangle dans un carré. Puis en regardant dessous un deuxième canon plus petit que le premier où était gravé un mot incompréhensible. MrTroight prit l'arme et la regarda de plus près. Le métal nécessaire à sa fabrication lui était inconnu. Puis une autre arme apparut. Et une autre, et une autre.
Soudain un bruit de tonnerre déchira le silence : ils étaient au-dessus de la base. Ils attendaient le moment propice pour attaquer. Mr Troight quitta la salle pour se rendre dans la salle de secours. Les gens étaient nombreux, assemblés tels des fourmis. Maintenant le président avaient ordonné aux soldats d'essayer de détourner les extraterrestres. Mr Troight lui pensait que ce serait de la pure folie. Cela ne ferait qu'augmenter la colère des extraterrestres. Le silence régnait dans la salle. Les extraterrestres se préparaient à donner l'attaque finale. La mort était proche. Soudain le chef extraterrestre donna le signal d'attaque :
- * Artusfhyggrdr! (Anéantissez cette base!)
- * artzeshdkgirjforiljh (Nous allons lancé le micro-processus qui enclenchera le super rayon gamma dont la puissance devrait atteindre 360(infinity) ). ejduahfyrhg! (Les Terriens ne résisteront pas lorsque la boule de feu atteindra la base. Nous aurons donc gagné la guerre et nous serons ainsi seuls maîtres du cosmos. Lancez le micro-processus!)
Les extraterrestres lancèrent le micro-processus pour qu'il capte la puissance du soleil. Cet objet était très rapide. Le temps avait maintenant une grande importance. Il fallait réagir et vite. Dans la base, Mr Troight attendait patiemment la fin horrible qui lui était destinée. Il n'avait aucun pouvoir contre les extraterrestres, à moins que mais oui!
La mémoire revint à Mr Troight comme un flash. Le petit oeil! Il se trouvait dans sa poche. Peut-être pourrait-il créer un champ magnétique pour protéger toute la salle.
Le micro-processus avait pratiquement terminé de capter les rayons du soleil. Il ne restait plus beaucoup de temps. Le soleil était en train de disparaître progressivement. La Terre s'assombrit. La nuit dominait sur le jour. Bientôt le soleil disparut derrière les Ténèbres. Ayant capté tout les rayons du soleil, les extraterrestres firent apparaître un cristal bleu où la chaleur du soleil était capturée. Dans la salle Mr Troight avait commencé à créer un champ magnétique.
Puis tout d'un coup un flash de lumière apparut et toute la base fut anéantie.

©1995-2005

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh