La maison hantée

Conte - A partir de 9 ans

Ce conte a été inventé dans le cadre d’un projet d’écriture par quatre élèves de la classe de CM2 de l’école Georges Debono à Sermaise (91).C’est l’histoire d’un jeune garçon qui tente de sauver une jeune fille emprisonnée dans une maison hantée.

  • Auteur : Mégane, Dimitri, Charline, Steeven, 10 ans

L'histoire du conte "La maison hantée"

La maison hantée
Ce conte a été inventé dans le cadre d'un projet d'écriture par quatre élèves de la classe de CM2 de l'école Georges Debono à Sermaise (91).
Mégan, Dimitri, Charline, Steeven ont ainsi écrit ce conte
C'est l'histoire d'un jeune garçon qui tente de sauver une jeune fille emprisonnée dans une maison hantée.

Il était une fois un jeune garçon de quatorze ans et demi appelé Alexandre. Il avait les yeux marron et les cheveux blonds. Il était sage et comme tous les garçons de son âge, il adorait les pizzas.
Un beau jour, ses parents lui demandèrent, pour la première fois, d'aller chez sa tante, Paulette Gomez, en vacances. Alexandre accepta d'y aller, ses parents lui avaient assuré que sa tante était très gentille. Il partit alors sur son scooter.
Arrivé devant le domicile de sa tante, il vit que toutes les fenêtres étaient cassées et il entendit des bruits étranges et bizarres.
Inquiet, il décida d'aller se renseigner au village, et il y rencontra une vieille dame. Cette vieille dame lui dit qu'il a eu, il y a quelques années, un drame dans cette maison.
Une petite fille appelée Charlotte y était rentrée mais elle n'en était jamais ressortie. La vieille dame lui montra une photo représentant Charlotte. En voyant le portrait, il se rendit compte qu'elle était très belle . Alexandre en profita pour lui demander si la maison aux vitres cassées était habitée par une certaine Paulette Gomez. La vieille dame lui répondit que personne n'osait plus occuper cette maison. Sa vieille tante avait sans doute déménagé et ses parents s'étaient trompés d'adresse.
Plein de courage , il décida d'aller dans l'ancienne maison et de trouver Charlotte. Il poussa la porte, elle grinça comme dans les films d'horreur ; il entra dans le salon et horreur il vit des os. Tout effrayé, il trébucha et tomba à la renverse dans un fauteuil. Il y trouva une clé et il la mit dans sa poche. Il se dirigeait vers les escaliers quand tout à coup, il entendit une voix qui lui ordonna de se rendre dans la chambre du fond.
Il arriva dans la chambre et vit Charlotte assise sur le lit, il s'approcha d'elle mais immédiatement des fantômes arrivèrent.
Il eut très peur et il se mit à trembler de partout. Il comprit alors que cette vieille demeure était occupée par toute une famille d'horribles fantômes.
« Laissez-moi parler à Charlotte s'il vous plait »; fit Alexandre d'une voix tremblante. Les fantômes refusèrent ; et ils lui dirent que s'il voulait la délivrer, il lui faudrait passer des épreuves . Ils lui expliquèrent :
«Tout d'abord, il te faudra aller dans la chambre de l'oncle fantôme et prendre le manche du violon qui se trouve sous son oreiller. Puis, tu devras aller chercher les cordes du violon qui se trouvent cette fois-ci sous Bébé fantôme. Pour finir tu auras pour mission d'aller chercher le corps du violon, mais cette fois-ci nous ne te dirons pas où il se trouve ».
Alexandre ouvrit, grâce à la clé trouvée dans le fauteuil, la porte de la chambre de l'oncle fantôme et il y entra. L'oncle fantôme dormait profondément ; il avança doucement et il vit un petit morceau du manche du violon dépasser de son oreiller. Il glissa doucement sa main et l'attrapa. Il venait de réussir sa première épreuve.
Décidé à sauver Charlotte, il partit en direction de la chambre du Bébé fantôme. Il prit la clé et ouvrit la porte. Il aperçut tout de suite les cordes du violon. Il tira dessus mais elles ne venaient pas ; quelque chose les bloquait. Il insista et il les attrapa. Il allait sortir quand soudain d'affreux serpents arrivèrent et bloquèrent la porte. Alexandre frissonna et il leur lança les miettes d'un gâteau qui lui restaient dans les poches. Et grâce à ces miettes, il put s'enfuir.
Il venait de réussir sa deuxième épreuve ; il ne lui en restait alors plus qu'une. Mais qu'est-ce qu'il devait bien avoir à faire ? Il se rendit compte qu'il y avait tout au fond du couloir une troisième chambre. Il s'y rendit. Il entra et il vit qu'un horrible vampire occupait cette chambre.
Heureusement, il paraissait occupé à écrire une lettre et il ne s'aperçut même pas qu'Alexandre était dans la pièce. Alexandre prit alors doucement le corps du violon posé sur une commode et sans bruit il quitta la chambre. Il venait de réussir toutes les épreuves. Il assembla tous les morceaux du violon, et se mit à en jouer. Une musique aiguë retentit, alors les murs se mirent à trembler, les portes à claquer et Charlotte apparut.
Ils quittèrent le plus rapidement possible la maison, ils enfourchèrent le scooter d'Alexandre et s'enfuirent ensemble. La maison s'écroula .
Charlotte fut accueillie dans une famille d'accueil et devint la voisine d'Alexandre. Ils en furent très heureux.
Fin

écrire aux auteurs : Marie, Camille, Fanny, Marine

©1995-2005

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh