La musique

Conte - A partir de 8 ans

  • Auteur : Joëlle

L'histoire du conte "La musique"

JEUNES ÉCRIVAINS

la page dont vous êtes les auteurs

La musique

une histoire écrite par

Joelle

janvier 1999

J'adore la musique. Elle m'enchante et me charme. Elle est, disons, mon amie.
Vous pouvez bien me trouver étrange, moi et mon amie musique. Quelques fois je peux l'entendre, elle me parle. De quoi me parle-t-elle? Elle me fredonne des airs connus, ainsi que des chansons composées par des violoneux.
Un jour mon amie me demanda:
"Te rappelles-tu comment nous sommes devenues amies?"
Je lui répondis:
"Bien sûr, tu sais avant je jouais un instrument magnifique, appelé, violon. Mais, qu'est-ce qu'il avait une jolie sonorité ce violon. Je l'adorais, je voulais, me rendre avec lui dessus les scènes, où, tout proche se trouve un publique ébahi et après mon spectacle entendre la foule d'applaudissements qui raisonneraient en ma tête. Mais, je ne sais pourquoi, un jour je n'étais plus intéressé. Je ne voulais plus pratiquer. Maintenant, je ne joue plus de violon. J'ai tout de même gardé un souvenir tout à fait positif à ce propos. Et c'est comme ça qu'après nous nous sommes rencontrés, toi et moi pour devenir les meilleurs amis qui existent sur cette planète."
- Tu sais, me dit Musique, c'est une très belle histoire, mais, comment as-tu fait pour rencontrer le Violon?
- Eh bien, je viens d'une famille où la musique est bien présente. De plus, ma soeur jouait de la guitare, ses mélodies m'ont charmé, envoûté, je ne pouvais y résister. De plus, tout le monde était axé sur elle. Moi, peut-être par orgueil, j'ai décidé que moi aussi, on allait me regarder. Alors, j'ai choisi ce bel instrument.
- Au fait, dit mon amie, qu'est-ce que ce Violon t'a apporté?
- Disons, qu'il m'a apporté la fantaisie, la confiance et la connaissance d'un tout autre monde. Un monde magnifique où tout le monde peut accéder, il suffit de s'envoler vers notre imaginaire et songer à la musique.
- J'irai peut-être un jour, me dit-elle, la tête dans les nuages, mais, tu peux te passer de ton violon?
- En quelque sorte, j'essaie plutôt de le remplacer par autre chose. Comme le fruit du talent de ma soeur me le fait oublier, ou même écouter d'autres choses, comme les chansons qui racontent des histoires, des airs pour se défouler ou même des chansons qui parfois ne veulent rien dire.
- Les mélodies, les chansons, sont comme une source d'eau froide pour toi, chère amie? me dit Musique.
- Oui, exactement. La musique je la bois. La musique c'est toute l'importance de ma vie. Quand je suis triste c'est comme une oasis au milieu d'un désert de tristesse. La musique c'est sur elle que je compte pour me nourrir.

©1995-2005

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh