La petite fille triste

Conte - A partir de 8 ans

  • Auteur : Mimi

L'histoire du conte "La petite fille triste"

JEUNES ÉCRIVAINS

la page dont vous êtes les auteurs

La petit fille triste une histoire écrite par

Mimi

décembre 1997 Il était une fois une petite fille qui était assise sur un trottoir, elle demandait l'aumône, mais pas de l'argent, seulement de la tendresse et de l'amour. La neige ne cessait pas de tomber sur la pauvre petite fille, elle finit par la recouvrir. La petite fille n'avait pas eu de chance, abandonnée dès sa naissance, elle ne connaissait pas l'amour et la chaleur d'un foyer pour Noël. Dans la rue, juste à ce moment là, passa une dame âgée et cette dame était très riche, elle cherchait une petite fille au coeur pur, alors juste devant ses yeux elle vit la petite fille habillée de haillons qui grelottait de froid. Alors elle dit à la petite fille:

- Que voudrais-tu pour Noël ?

La petite fille lui dit :

- Je ne veux que de la chaleur, de la tendresse et de l'amour.

Alors la vieille dame enleva la neige sur la petite fille, elle la prit dans ses bras et l'emporta jusqu'à sa maison.

La petite fille ouvrit les yeux , elle vit un très beau lit ainsi qu'une belle chemise de nuit. Il faisait très chaud dans la chambre, elle se mit à sourire et elle se dit que ce n'était qu'un rêve, mais à ce moment la vieille dame entra et lui dit :

- Es-tu heureuse ?

La petite fille lui dit oui, mais la dame vit que la petite n'était pas heureuse, elle lui demanda :

- Pourquoi n'es-tu pas heureuse ?

Alors la petite fille lui dit :

- Je connais des amis dehors qui ont faim et froid et j'aimerais tellement qu'ils soient là avec moi.

Alors la dame prit la petite fille par la main et l'emmena dans un grand magasin pour y acheter un sapin et tout ce qu'il fallait pour le décorer, et en chemin elle demanda à la petite fille où étaient ses amis, alors la petite fille emmena la vieille dame. La dame vit tous ces enfants malheureux. Ensuite, elle emmena la petite fille chez elle, mais elle ne dit rien.

Le soir de Noël, la petite fille avait beaucoup de jouets mais pas d'amis. Juste au moment des 12 coups de minuit, la grande porte du salon s'ouvrit et tous ses petits amis de la rue étaient là du plus petit au plus grand. Alors sur le visage de la petite fille, on y vit le plus beau sourire.

La vieille dame décida de garder tous les enfants avec elle pour le restant de sa vie et ce fut le plus beau jour de Noël pour la petite fille pauvre.

©1996 -  
 

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh