Le cavalier et la licorne

Conte - A partir de 9 ans

Ce conte a été inventé dans le cadre d’un projet d’écriture par cinq élèves de la classe de CM2 de l’école Georges Debono à Sermaise (91). L’histoire d’un Cavalier qui sauve une belle Licorne...

  • Auteur : Julie, Blandine, Marshal, Ronan, Aude, 10 ans

L'histoire du conte "Le cavalier et la licorne"

Le Cavalier et la Licorne
Ce conte a été inventé dans le cadre d'un projet d'écriture par cinq élèves de la classe de CM2 de l'école Georges Debono à Sermaise (91).
Julie, Blandine, Marshal, Ronan, Aude ont ainsi écrit ce conte
L'histoire d'un Cavalier qui sauve une belle Licorne...

Il y a bien longtemps, dans la forêt de Brocéliande, vivait un cavalier.
Ce cavalier, âgé de vingt ans, était particulièrement beau. Il adorait les Licornes et son voeu le plus cher était d'en rencontrer une, et peut-être même d'en avoir une rien que pour lui.
Un jour, il entendit dire qu'une Licorne habitait dans la forêt. Tout de suite, il voulut aller la chercher ; mais il se retint car une affreuse sorcière habitait le château qui surplombait cette forêt.
Un jour, il rencontra un vieil homme qui lui confia que cette forêt était remplie de pièges dangereux, de bêtes épouvantables comme par exemple les Folliards, petits diables aux griffes pointues et que pour la traverser il fallait une puissante bête. Le vieillard lui murmura à l'oreille où il pourrait en trouver une. Il apprit ainsi qu'il y en avait une dans une caverne lointaine. Le Cavalier alla jusqu'à la caverne dans laquelle il vit un chien à trois têtes. Il prit la corde qu'il avait dans son sac ; il y fit un noeud coulant et attrapa le chien. Ensuite, il décida d'aller dans la forêt.
Ensemble, ils entrèrent dans la forêt et tout de suite ils virent trois grottes. Deux d'entre elles étaient bouchées. Au dessus de chaque grotte, ils purent voir un dessin.
Sur la première et la troisième il y avait un ours et un cerf dessinés ; sur la deuxième apparaissait une Licorne. Et cette deuxième grotte n'était pas bouchée. L'ouverture était suffisamment grande pour qu'une Licorne puisse passer. Il ordonna au chien d'attendre dehors et il entra dans cette grotte. Il vit immédiatement qu'elle était occupée par une belle Licorne blanche aux beaux sabots. Le Cavalier s'approcha de la Licorne et il eut la surprise de l'entendre parler ; ainsi elle lui dit :
«Je veux bien t'obéir à condition que tu m'aides ».
Et elle lui expliqua que la sorcière du château voulait la capturer pour sa corne et ses ailes. Le Cavalier grimpa sur son dos et elle lui dit :
«tu feras de ma corne ton arme ! ».
Ils partirent à la recherche de la sorcière. La licorne qui connaissait bien la forêt lui expliqua qu'il fallait traverser des sables mouvants et que dans ces sables mouvants était enfouie la clé qui permettait d'enter dans le château. Ils trouvèrent sans trop de problème la clé et décidèrent de poursuivre leur chemin vers la demeure de la sorcière.
Ensuite, ils durent traverser une énorme grotte, et malheureusement une troupe entière de Folliards se trouvaient à l'intérieur. Ils se battirent très longtemps contre les diables aux griffes pointues. Ils les vainquirent et décidèrent de continuer leur marche.
Au bout de quelques temps, ils découvrirent le château somptueux, celui de la sorcière ; et ils essayèrent d'y entrer. Ils trouvèrent rapidement un petit passage secret et grâce à la clé trouvée dans les sables mouvants ils purent ouvrir la porte qui menait à la chambre de la sorcière. Ils la découvrirent endormie. Elle se réveilla immédiatement et essaya de leur lancer un de ses sortilèges, mais heureusement elle les rata et après un combat acharné, la Licorne planta sa belle corne pointue dans le coeur de la sorcière. Elle était enfin vaincue.
Le Cavalier rentra victorieux avec la Licorne dans son village et ensemble, ils célébrèrent la mort de l'horrible sorcière.
Plus tard, il se maria avec une très jolie femme qui adorait aussi les Licornes, et il adopta le puissant chien à trois têtes.

écrire aux auteurs : Julie, Blandine, Marshal, Ronan, Aude

©1995-2005

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh