Le drap volant

Conte - A partir de 6 ans

  • Auteur : inconnu

L'histoire du conte "Le drap volant"

Comme le temps était au beau, Grand-Mère sortit étendre les draps dans la cour derrière la maison. C'est là que venait Julia, sa petite fille, lorsqu'elle avait terminé sa journée de classe. Aussi, lorsque Julia arriva en sortant de l'école ce jour là, elle trouva magnifique de voir ces grandes voiles blanches qui volaient au vent dans la si petite cour.
"Julia ! lui cria Grand Mère en rentrant, surtout ne touche pas aux draps... ils sont encore humides et, avec ce petit vent, tu pourrais bien t'envoler avec eux !"

Aussi Julia, très prudente et surtout très obéissante, se mit à jouer à sauter d'un pied sur l'autre en prenant grand soin de ne pas s'approcher des draps blancs de Grand Mère. Elle jouait ainsi en comptant et en chantant poussant du pied un petit caillou gris : "une pierre, un pied, à droite, à gauche, sur deux pieds...
"Mais, vous savez comment sont les petites filles qui sautent sur un pied en regardant par terre ? Elles ont le nez en bas et les yeux fixés sur le sol; elles ne voient pas où elles vont. Et ainsi, petit à petit, d'un pied sur l'autre, Julia se rapprocha dangereusement des grands draps étendus... Au contact du linge humide sur son front, Julia, inquiète, s'éloigna rapidement.

Mais le vent se mit alors à souffler un peu plus fort et la grande voile humide et blanche rattrapa Julia et l'emporta ! "Je m'envole", cria-t-elle... Empêtrée dans le grand drap blanc, voilà Julia qui se met à voler par dessus la petite cour et à dépasser la maison de Grand-M&egravere.
Le vent soufflant encore, Julia se retrouva tr&egraves vite à survoler la prairie où d'autres enfants du village étaient en train de s'amuser. "Regardez, dans le ciel ... il y a un drôle de nuage tout blanc... on dirait qu'il est conduit par une petite fille", lança Roland. Tous les autres enfants lev&egraverent les yeux et regard&egraverent cet étrange nuage. Mais personne n'entendit Julia qui appelait de toutes ses forces : "Roland ! c'est moi ! C'est Julia... aide moi à redescendre s'il te plaît !!"

Et, emportée par le grand drap blanc, Julia s'envola encore plus loin, jusqu'au-dessus de la ville. Mais là, au milieu des voitures et des feux rouges et verts, personne n'avait bien le temps de lever les yeux vers les drôles de nuages qui passaient.

Julia continua ainsi à voler jusqu'au ruisseau qui borde la ville. Au loin elle aperçut Tireloui, le Merle. "Tireloui, Tireloui", appela-t-elle de toutes ses forces. Le Merle fut bien surpris de voir une petite fille assise au milieu du ciel sur un nuage blanc. -"Mais que fais tu là Julia? Tu voles maintenant?" -"Non, répliqua Julia, c'est ce grand drap blanc qui vole. Moi je voudrais descendre. Grand M&egravere va s'inquiéter... je ne sais pas ce qu'il faut faire ?" -"C'est simple, lui expliqua Tireloui, tu arrêtes de battre des ailes et tu verras, peu à peu tu vas te mettre à descendre !"
-"Mais, Tireloui, regarde : je n'ai pas d'ailes", lui dit Julia en agitant ses bras -"tu n'as pas d'ailes et tu voles ? Mais c'est impossible", dit Tireloui tr&egraves sûr de lui... "Je ne vois qu'une explication à cela", continua-t-il de sa voix la plus grave : "tu dois être en train de rêver..." - "Alors, supplia Julia, il faut que je me réveille !

- "Julia ! Julia !"... siffla Tireloui pour la tirer de son sommeil... "Julia ! Julia !" appelait sa grand m&egravere pour la réveiller. Julia ouvrit les yeux et vit derri&egravere elle, dans la petite cour, où elle s'était endormie, un grand drap blanc tout sec qui volait au vent, bien accroché au fil avec ses pinces à linge... "
Ce n'était donc qu'un rêve", murmura la petite fille, et, à l'instant où elle se leva une petite plume noire, comme une plume de merle, vint se poser pr&egraves d'elle !
FIN


©1995-2003
0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh