Le hoquet d'Arthur

Conte - A partir de 8 ans

  • Auteur : Marie-Hélène LAFOND

L'histoire du conte "Le hoquet d'Arthur"

Le hoquet d'Arthur

Arthur : 9 ans, 1m50, cheveux bruns, grands yeux marrons. Aime le sport - surtout la natation -, les jeux vidéos et les livres d'aventure.

Arthur habite près de la mer. De sa chambre, il peut la voir et souvent il contemple, accoudé à la fenêtre, la danse des mouettes dans le ciel

Aujourd'hui c'est mercredi. La maman d'Arthur ne travaille pas le mercredi, et Arthur a pu rester un peu plus longtemps au lit ce matin. Attablé devant son bol de céréales, Arthur réfléchit à ce qu'il va faire de sa journée. Pendant ce temps, sa maman fait la vaisselle.

Pensif, Arthur approche sa cuillère de sa bouche. Hic ! Arthur a failli tout renverser. Hic ! ça y est : il y en a partout !

- Maman ! J'ai le hoquet ! s'exclame Arthur.

- Retiens toi de respirer, répond elle, s'arrêtant aussitôt de rincer l'assiette dans sa main.

- Hic ! ça ne marche pas ! Hic !

- Et voilà c'est reparti !

Hic !

Émilie, sa soeur, entre dans la cuisine :

- Qu'est ce qui se passe ?

- Arthur a le hoquet.

- Oh non !

Le hoquet d'Arthur redouble. Maintenant ce n'est plus un Hic ! de temps en temps mais deux Hic ! Hic ! qui se suivent.

La maman d'Arthur essuie ses mains et s'approche un verre à la main :

- Tiens prends ce verre d'eau. Pince ton nez et Hic ! bois sans respir Hic ! er. Allons bon ! Je l'ai. Hic !

- Maman je vais chez Nadine. Tu m'appelleras quand ce sera fini, lance Émilie en se précipitant vers la porte d'entrée.

Et elle referme la porte rapidement dans son dos : " Ouf ! Je l'ai échappé belle ! ". Mais à peine a-t-elle fait trois pas dans l'allée que Hic !

Dans la cuisine, les choses ne s'arrangent pas. Arthur est désespéré.

- Ne t'affo Hic ! le pas Hic ! On va y arriv Hic ! er, le rassure sa maman.

Zoé, la petite chatte rousse, est venue réconforter Arthur. Elle se frotte contre ses jambes et pour la remercier Arthur lui donne deux caresses. Satisfaite, Zoé s'en va. Elle n'a pas franchi la porte que Hic ! elle fait un petit bond sur le côté, Hic ! et un autre. Furieuse, elle donne un coup de patte, toutes griffes dehors, à Bingo le chien, qui dort paisiblement sur le tapis du salon. Réveillé en sursaut, Bingo lève la tête étonné et Hic !

- Bonjour tout le monde ! C'est Papa !

- Dans la cui Hic ! sine !

- Que faites-vous là ? demande-t-il.

Du seuil il peut voir sa femme et son fils assis autour de la table, se pinçant le nez et buvant chacun un grand verre d'eau, à tour de rôle.

- Arthur Hic ! parvient à dire la maman.

- Arthur a le hoquet ? demande papa.

- Oui.

- Allons bon ! J'appelle le docteur.

Le papa d'Arthur se précipite vers le téléphone et compose le numéro du docteur Moreau.

- Allô Docteur ? ici le papa d'Arthur. Il recommence, vous pou Hic ! vez venir ?

Le docteur Moreau connaît bien Arthur, il le soigne depuis qu'il est tout petit. C'est un gentil garçon qui ne fait jamais d'histoires, même au moment des vaccins. Mais ses crises de hoquet...

DING DONG ! DING DONG !

- C'est Hic ! le docteur Hic ! Je vais ouv Hic ! rir, dit le papa d'Arthur.

- Bon Hic ! jour Docteur.

- Oh ! la situation semble bien avancée, lance le docteur en guise de bonjour. Mais j'ai apporté tout ce qu'il faut.

Dans la cuisine, la maman d'Arthur tente de ranger la vaisselle. Elle est tellement secouée de Hic ! que la pile d'assiettes semble avoir elle aussi le Hic ! hoquet.

Le docteur Moreau pose son énorme sacoche par terre et s'approche d'Arthur :

- Depuis combien de temps ?

- Une Hic ! heu Hic ! re !

- Aïe Aïe Aïe ! ça va être dur !

Il ouvre sa sacoche :

- Et que dis-tu de celle-là, Arthur ? Tu voudrais que je t'en fasse une ?

Arthur n'en croit pas ses yeux. Il n'en a jamais vu une d'aussi grosse : il a devant lui une ENORME seringue d'au moins 50 centimètres.

- Vous Hic ! n'allez pas me Hic ! faire cette Hic ! piqûre ?

- Pourquoi pas ? Elle n'est pas belle ?

Tellement absorbés par la seringue, Arthur et ses parents n'ont pas vu la porte de la cuisine s'ouvrir tout doucement. Soudain la maman d'Arthur se lève de sa chaise et recule contre le mur sans quitter la porte des yeux.

-Eh Hic ! maman, qu'est Hic ! ce qu'il Hic ! y Hic ! a ?

La maman d'Arthur ouvre la bouche mais aucun son n'en sort. Elle pointe alors son doigt vers Arthur.

- Là !

- Quoi Hic ! là ? s'affole Arthur.

Alors Arthur se retourne et

- Aaaaah !

Un énorme lion est couché derrière Arthur. Placide, il observe Arthur et soudain baille, faisant entendre un son aussi puissant qu'un rugissement.

- D'où il vient ? demande Arthur à moitié mort de peur. Il s'est échappé ?

Le docteur Moreau sourit :

- Bon ! Je crois que c'est fini pour aujourd'hui.

Sur ces entre faits un homme, habillé comme un dompteur, entre dans la cuisine.

- Je vous présente Archibald. Il est dresseur de fauves au cirque hongrois, arrivé aujourd'hui en ville. Je suis passé devant le châpiteau en venant et ça m'a donné une idée. Archibald a accepté nous aider.

- Ce fut avec plaisir, répond Archibald avec un drôle d'accent.

- Je peux le caresser ? demande Arthur.

- Bien sûr il est doux comme un agneau. Il s'appelle Goliath.

- Ouah ! Qu'est ce qu'il a l'air fort ! Les copains ne vont jamais vouloir me croire.

Quand Arthur a raconté le nouveau traitement du docteur Moreau à ses copains, le lendemain à l'école, il a été obligé de leur montrer la photo prise dans la cuisine pour qu'ils le croient.

Mais ce que ne surent pas Arthur et sa famille, c'est que le dompteur Archibald, du cirque hongrois, eut toutes les peines du monde à faire son numéro ce soir là : tous les lions avaient le hoquet Hic !

Aussi attention en lisant Hic ! cette histoi Hic ! re. Peut-être que Hic ! vous aus Hic ! si vous Hic ! pouvez l'at Hic ! traper !

Vous Hic ! voy Hic ! ez ce Hic ! que je Hic ! Hic ! veux di Hic ! re ?

une histoire de Marie-Hélène LAFOND
0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh