Le journal d'Emilie

Conte - A partir de 10 ans

  • Auteur : Geneviève

L'histoire du conte "Le journal d'Emilie"

JEUNES ÉCRIVAINS

la page dont vous êtes les auteurs

Le journal d'Émilie une histoire écrite par

Geneviève

mai 1998

Émilie est une très belle fille. Elle a des cheveux blond-roux et des yeux bleu-vert. Elle est âgée de 18 ans déjà.
Son amoureux, Simon, est très beau aussi. Il a des cheveux blond foncé et des yeux bleus. Il a invité sa chère Émilie à aller faire un tour à son chalet dans le bois. Elle a accepté avec joie, tant elle était contente de pouvoir se baigner, d'aller se promener et de faire tout ce qu'il lui plaira. Mais elle ne se doute pas que là-bas, elle vivra un cauchemar...
Elle écrit depuis longtemps, environ 8 ans, dans son journal qu'elle traîne partout où elle va. Donc aujourd'hui, son premier jour dans le chalet, elle lui confie tous ses secrets.
illustration de Claire
"Cher Journal,
Aujourd'hui mon cher Simon m'a conduite à son chalet dans le bois, près d'un lac. Je suis tellement contente! J'ai tout ce qu'il me faut. Mais on dirait que je vois une ombre par la fenêtre, mais ce doit être parce que j'ai de la difficulté à m'habituer au bois, à la noirceur du soir.
Mon cher journal, je dois te laisser, alors au revoir mon très cher ami....
Émilie"
Alors qu'elle rangeait son journal dans son sac, elle vit deux yeux la fixer. Non, non! Ce n'était pas qu'un simple illusion, c'était bien vrai! Elle cria très fort et Simon accourut. En désignant la fenêtre, elle constata que les deux yeux brillants n'étaient plus là.
Simon rassura Émilie en la serrant fort dans ses bras. Elle se rassura et elle courut dans les toilettes. Elle y vomit. Puis elle sortit , jeta un coup d'oeil à la fenêtre. Les yeux étaient revenus!
Elle écrivit encore dans son journal.
"Cher Journal,
J'ai vu des yeux par deux fois qui me fixaient; j'étais effrayée. J'avais raison n'est-ce pas? Ils me fixaient ces yeux verts brillant avec une lueur de cruauté, des yeux durs et froids. J'ai eu peur. Je ne me sens plus aussi bien au chalet de Simon. Je me sens insécure.. si mal..."
Elle se reveilla sur le divan du salon, ne sachant plus trop où elle était. Elle se rappela les yeux qui la fixaient et un frisson la parcourut. C'est alors qu'elle vit, cachée dans l'ombre, une forme qui n'avait rien du profil de Simon. Il était gros et très grand, environ 6 pieds. Il la fixa de nouveau et elle reconnut les yeux qui l'avaient regardée!
Elle alla chercher Simon. Celui-ci ouvrit la lumière mais le gros homme, pourtant si grand, avait disparu.
Affolée, elle alla vers la fenêtre mais elle ne vit que du noir. Elle pleura toute seule, pour elle-même.
Le lendemain, tous les bagages avaient étés faits car ils repartaient. Simon croyait que quelqu'un voulait du mal à Émilie. Au moment où elle ouvrit la porte, le gros garçon très grand était là. Il les prit par les bras et les enfonça dans la forêt et il les abandonna après les avoir battus.
Ils se réveillèrent, perdus dans la vaste forêt.
Ils marchèrent et tournèrent en rond des jours et des jours, affamés, fatigués et désespérés.
On les retrouva dans la forêt, inconscients et malades.
Quand ils se réveillèrent, elle vit qu'elle était à côté de Simon, dans des lits d'hôpital!!!
Elle était heureuse de s'être sortie vivante de ce cauchemar qu'elle venait de vivre.
Un mois plus tard...
"Cher Journal,
Je suis maintenant enceinte d'une petite fille qu'on va appeler Tina. Je suis si heureuse. Maintenant nous sommes chez nous dans notre maison, heureux de s'être sortis de cette histoire mais aussi car le tueur est mort et que nous attendons un enfant."

©1995-2005

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh