Le meurtre d'Aurélie

Conte - A partir de 7 ans

  • Auteur : Maude, 8

L'histoire du conte "Le meurtre d'Aurélie"

JEUNES ÉCRIVAINS

la page dont vous êtes les auteurs

Le meurtre d'Aurélie par Maude

janvier 2001

Il est 19 heures 23. La famille d'Aurélie Latulipe est rassemblée autour de la table ronde, si célèbre par son nom.
Vendredi, 13 novembre 1995. Le silence règne dans la pièce où la petite famille est rassemblée, dont les membres se toisent les uns après les autres. Chacun serait prêt à se dénoncer, pour éviter la prison. Malheureusement, le coupable n'est pas censé être présent, ce qui les décourage fortement. Aucune parole n'est prononcée, et personne n'ose produire aucun son. Aurélie est morte. À vingt et un an, c'est épouvantable. Pourtant, quelqu'un le désirait.
On a découvert son corps dans le bain, rempli d'eau, le meurtre ayant été commis par une personne très rusée puisque ça ne faisait que quelques minutes que la personne était décédée. Elle n'avait pas perdu de sang, elle avait été empoisonnée. En fait, c'est ce que l'on croyait. Car Aurélie ne portait pas de marques de corde, ou de tout autre chose qui aurait pu servir à l'étrangler. On avait écarté la thèse du suicide, et également celle d'un infarctus, Aurélie était trop heureuse et en bonne santé pour mourir.
Qui avait pu commetre un tel acte? Sa soeur, Jessica, qui était d'une nature si généreuse??? Je ne crois pas. Peut-être Jérôme, son petit ami? Il n'aurait pas pu faire ça, il est si gentil. Peut-être Aurore, sa mère? Jamais elle n'aurait pu faire cela, elle en serait morte aussi. Il ne reste plus que son père et moi, sa soeur jumelle.
Son père, l'homme parfait! Celui que toutes les femmes rêvent d'avoir comme mari! Je ne suis pas d'accord. Un ivrogne manipulateur serait plus apprécié. Je le déteste, papa. Il ne s'est jamais occupé de moi. Toujours Aurélie par ci, Aurélie par là, etc... Je me souviens, la journée où Aurélie et moi avons eu 11 ans, il l'a amenée au cirque, et moi, il m'a amenée... chez nos grands-parents. C'était l'enfant gâtée. Jessica était l'aînée d'entre nous trois, elle avait eu sa période de bébé elle aussi. Elle avait été très gâtée. Malgré tout, papa ne s'occupait pas encore de moi. Lorsque j'eus l'âge d'avoir une automobile, papa m'amena au centre d'achats, et il me dit :
-Quelle sorte d'auto crois-tu qu'Aurélie aimerait, Pénélope?
Je ne m'en suis pas remise. Je suis sortie en trombe du magasin et lorsque papa rentra, ce soir là, il dit à Aurélie :
-Je t'ai trouvé un magnifique cadeau, tu vas adorer.
Comme moi aussi je voulais voir de quoi il s'agissait, je suis allée directement au garage. J'y ai vu une Mercedes et une Jaguar.
- WOW!!!dis-je! Tu m'as acheté... mais je m'interrompis. La Jaguar n'était pas à moi, mais au vendeur d'autos. Il démarra et s'en fut.
Bref, tout ça pour dire que j'étais jalouse de ma soeur jumelle. Mais pas au point de vouloir la tuer. Ce n'est pas moi qui l'ait fait. Mais je sais qui c'est.
Une seule personne, à part moi, savait qu'Aurélie prenait son bain avec un chocolat chaud, étant donné sa nature frileuse. Jessica. Je savais que lorsqu'on analyserait la tasse de chocolat chaud, on y trouverait du poison. Mais, je ne veux pas l'accuser à tort, donc je n'ai rien dit aux policiers lorsqu'ils m'ont interrogée. Je leur ai seulement dit que ce ne pouvait pas être moi puisque, vous allez rire, j'étais chez le médecin cette journée là. Même qu'il pourra vous le confirmer, le médecin. J'achetais du nycoriat, un poison fort redoutable... pour les fourmis. Je détiens la clé du meurtre...
C'est pour Jessica que je l'achetais. Je ne suis pas dupe, soyez sans crainte. Je sais que ça a servi au meurtre d'Aurélie. C'est pourquoi je vous ai écrit ces lignes. Je serai, à coup sûr, la prochaine victime.

Maude

©1995-2005

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh