Le monstre du lac Bleu

Conte - A partir de 9 ans

  • Auteur : Carole

L'histoire du conte "Le monstre du lac Bleu"

Il était une fois une femme qui se nommait Kimberley. Kimberley vivait seule dans un immeuble pas trop beau.

Un jour, la concierge, Madame Cover Up, en eut marre de voir Kimberley dans une voiture de luxe, car celle-ci travaillait comme secrétaire dans un bureau de médecins ; alors, elle était bien payée. Madame Cover Up dit :

- Je ne veux plus vous voir, alors déménagez !

Kimberley répondit :

- Mais...

- Il n'y pas de mais, alors fichez-moi le camp !

- Oui, Madame Cover Up.

Kimberley fit ses bagages et prit ses autres affaires. Elle alla voir le notaire et lui demanda une maison (pas trop chère) au bord de la mer. Le notaire lui dit :

- Nous avons des maisons vers la Méditerranée à 2 000 000F, à 40 000 F ou à 6 000 000 F, mais je ne crois pas qu'on en ait de moins cher ; attendez, je cherche.

Elle dit :

-Mais cela ne fait rien. Est-ce que vous en avez au bord du lac Bleu ?

- Je ne sais pas ; attendez, je recherche.

Elle attendit un quart d'heure, une demi-heure .

- Ah ! c'est bon ! j'ai trouvé une petite maison au bord du lac Bleu. Il y a une cuisine, deux chambres, une salle à manger, une salle de bains et un WC.

-D'accord ! je la prends pour 50.000 F.

- Alors, vous signez là.

Elle signa à l'endroit où le notaire lui avait montré. Kimberley s'en alla voir sa nouvelle maison ; elle la trouva belle. Elle alla saluer ses voisins.

- Toc ! toc ! toc ...

Une femme lui ouvrit :

- Bonjour, Madame, je suis votre voisine de droite, dit Kimberley.

La jeune femme prit un sourire maussade et lui ferma la porte au nez.

Kimberley alla voir le notaire pour lui demander ce qui se passait.

- Monsieur, pourquoi tous mes voisins me claquent-ils la porte au nez ?

-Hi ! hi ! hi ! je ne sais pas. Hi ! hi ! hi !

Kimberley se mit en colère.

- Vous me dites ce qui se passe ou je vous écrabouille !

- Calmez-vous, calmez-vous, Madame, je vais vous le dire mais calmez-vous.

Kimberley se calma et demanda ce qui se passait.

- Je vous ai vendu une maison au bord du lac et...

- Et quoi ?

- Et il y a un monstre qui vit au fond du lac... Si vous avez le malheur de chanter...

Vieux monstre

Vieux ver de terre

Si tu sors, prends garde à ton derrière.

- Mais si je chante ça, qu'est-ce qui se passera ?

- Et ben ... il se passera qu'il vous emmènera au fond du lac et vous serez emprisonnée comme les autres.

Kimberley rentra chez elle, fit son lit et se coucha. Dans sa tête, elle avait l'air de la chanson ; bientôt, elle chanta :

Vieux monstre

Vieux ver de terre

Si tu sors, prends garde à ton derrière.

Et pan ! elle avait chanté la chanson ! le monstre allait venir la chercher. Elle entendit des pas lourds :

Plaf! plaf !

Kimberley avait très peur. Soudain, elle vit le monstre. Il était moche, sa peau était gluante avec plein de verrues et une couleur de peau verdâtre ; ses yeux étaient rouges globuleux.

Kimberly dit :

- S'il vous plaît, ne m'emmenez pas, j'ai une famille, moi !

- Tu crois que j'ai pas de famille ! hein !

- Bon ...je vais te laisser une chance mais tu auras trois épreuves.

La première sera d'aller dans la montagne de pierres là-bas ; tu essayeras de retrouver le collier d'or que ma fille a perdu. C'est d'accord ?

- Euh ... d'accord, répondit-elle.

Kimberly partit à la montagne de pierres. Elle chercha en vain, mais elle ne trouva pas. Kimberly se mit à pleurer. Tout à coup, elle entendit une voix qui disait :

- Qu'est-ce que tu as ? Pourquoi pleures-tu ?

Kimberly arrêta de pleurer et lui raconta toute son histoire. C'était une jolie bête qui vivait dans les arbres. L'oiseau dit :

- Si tu veux, je vais t'aider, j'ai plein, plein d'amis.

- Merci, dit Kimberley, tu es une gentille petite bête.

L'animal siffla de toutes ses forces pour appeler ses amis. En une minute, tous les oiseaux étaient là.

Ils se mirent à chercher le collier d'or. Soudain, l'oiseau le trouva et le donna à Kimberley.

Elle se dépêcha de l'emmener au monstre qui lui dit :

- C'est bon ! tu as tréussi la première épreuve. Je vais te dire la deuxième épreuve. Il faudrait que tu ailles dans la rivière qui coule à côté du lac et aller me chercher le coffre d'or et de diamants qui sy trouve. Tu as une journée. Es-tu d'accord ?

- Euh ...oui.

Kimberley alla vers la rivière et essaya de retrouver le coffre, mais elle ne le trouva pas.

Elle s'endormit pendant une heure. Juste au moment où elle se réveillait, un gros poisson apparut. Il lui demanda ce qui se passait et elle lui raconta toute l'épreuve.

Le poisson dit :

-Je peux t'aider mais à une seule condition. Tu vois le poisson là-bas ? Je voudrais que tu le remettes dans la rivière ; tu es d'accord ?

- Oui.

- Bon, je vais chercher le coffre ; attends-moi là !

Kimberley attendit. Plus tard, le poisson revint avec le coffre d'or et elle remit l'autre poisson dans l'eau.

Elle s'empressa de donner la boîte au monstre et de lui demander la troisième épreuve. Le vilain monstre dit :

- La dernière épreuve sera de me tuer ; par contre, si je te blesse, c'est toi qui viendra avec moi. Je vais te donner une arme, tu auras une épée. Attention ! es-tu prête?

- Oui, je suis prête.

Ce fut une bataille interminable. Soudain, Kimberley prit le courage de s'approcher du monstre. A droite, à gauche et POUF ! en plein coeur. Le monstre disparut dans une fumée rougeâtre.

Puis, tous ceux qui avaient été fait prisonniers apparurent comme par magie. Kimberley n'en croyait pas ses yeux. Elle était heureuse ; elle avait tué le monstre.

Toutes les personnes qui étaient prisonnières allèrent embrasser Kimberley. On fit une fête en l'honneur de Kimberley et on lui remit une médaille.

On lui offrit une grande maison. Plus tard, elle tomba amoureuse d'un homme qui s'appelait Charles Dichense. Elle l'épousa et eut une jolie petite fille qu'ils appelèrent Claire.

Voilà ce que devient une jeune femme seule dans un conte.

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh