Le peti placard aux roses

Conte - A partir de 10 ans

  • Auteur : Martin

L'histoire du conte "Le peti placard aux roses"

JEUNES ÉCRIVAINS

la page dont vous êtes les auteurs

LE PETIT PLACARD AUX ROSES une histoire écrite par

Martin Frenette

janvier 1997 Stéphanie vient tout juste de déménager à la campagne. Elle qui était habituée d'entendre le bruit de la circulation elle entend maintenant des oiseaux.

- "Dire que j'ai quitté New York pour ça!"
- "Je monte me trouver une chambre!"

Elle entre dans une chambre. De beaux et longs rideaux roses pendent des 4 fenêtres et un petit placard avec 2 roses peintes dessus est dans un coin.

- "Si seulement il pouvait contenir de magnifiques robes de bal."

Clank!

Une des roses qu'elle croyait peinte, venait de tomber. C'était une clé! Elle regarda par le trou de la serrure et elle vit une magnifique robe cousu de fils d'or et d'argent. Sautant de joie, elle ouvrit la porte et elle découvrit à sa grande déception: un petit jupon à moitié brulé, tout jauni,avec de nombreuses déchirures et plein de cendres.

Elle prit le jupon mais laissa les cendres. Puis, sans qu'elle s'en apperçoive, la clé retourna à sa place.

Le lendemain ses parents étaient sortis du village pour affaires et son frère parti voir des amis. En s'étendant sur son lit elle se dit:

- "Si javais un petit chat pour m'amuser."

Clank!

Elle se leva. Ramassa la rose et se rappela la veille. Elle regarda dans le trou de la serrure et là elle vit un petit chat qui jouait avec une balle de laine mais qui tout à coup poussa un cri.

Elle tourna la clé dans la serrure, ouvrit la porte et...
AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH!
Elle vit des ossements avec, encore une fois, des cendres.

Cette fois-ci elle referma la porte, et la clé retourna de nouveau à sa place sans qu'elle la voit.

Durant la nuit elle fit un horrible cauchemar. Elle ouvrait le placard et les cendres se transformaient en une jeune et jolie femme qui était en réalité une sorcière qui voulait la tuer. Elle se réveilla et courut à son placard. Elle se dit:
- "Si je pouvais avoir la clé."

Clank!

La clé tomba. Elle regarda dans le trou de la serrure: elle vit une jeune princesse qui brodait un long voile.

Elle tourna la clé dans la serrure et ouvrit la porte.

Dans un tourbillon de poussière bleue et brillante apparut,à l'intérieur une jeune princesse qui criait:
- "Aide-moi! Aide-moi! Je suis prisionnière de ce placard depuis 500 ans! Tu dois me libérer de mon sort! Pour ce faire, prend le vase de cristal qui se trouve sur la commode et fracasse le contre le placard"

Sans perdre une seconde Stéphanie s'exécuta.

Le tourbillon de poussière bleue et brillante disparut dans la serrure du placard.

- "Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Stupide tu es. Grâce à toi je vais pouvoir recommencer à régner sur le monde. Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha!"

Stéphanie s'enfuit avec les morceaux de cristal jusqu'à la salle de bains. Que faire?

Elle se dit:
- "Si le vase la retenait prisonnère je n'ai qu'à recoller les morceaux du vase.!!"

Elle trouva le tube de colle COLLEMAX SUPER COLLANT. Elle recolla les morceaux et courut à sa chambre.

-"Hé! Maître!"
-"Oui, dit la princesse.
-"Regarde!"
-"Nooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooon!"

Puis Stéphanie pris soin d'enfermer le vase dans son tiroir.

Un an plus tard, elle recevait ses cousins et cousines. La plus petite lui demanda:
-"Puis-je aller jouer avec ta collection de poupées japonnaises?"
-Non! répondit Stéphanie.
Mais sa petite cousine monta tout de même jusqu'à la chambre de Stéphanie en se disant:

-"Si je pouvais avoir les plus belles poupées du monde".

Clank! Elle prit la rose et regarda par le trou de la serrure.

Elle vit la plus belle collection de poupées au monde. Elle tourna la clé dans la serrure, ouvrit la porte et...

Fin

©1996 -

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh