Pauvre Louise

L'histoire du conte "Pauvre Louise "

Pauvre Louise

 

[pic_0]

Il était une fois une dame qui avait trouvé un bébé dans la forêt. Elle éleva cet enfant comme sa vraie fille jusqu'au jour de ses 20 ans. Et alors, Louise partit pour vivre une nouvelle vie. Louise voulait s'acheter une maison. Malheureusement elle n'avait que 10 carats et la maison coûtait 20 carats.

- Bonjour monsieur, combien coûte cette maison ?

- 20 carats

- Est-ce que vous pouvez me la vendre à 10 carats ?

- Bon d'accord, mais il faut faire des réparations.

- Pas de problèmes, merci beaucoup.

Le lendemain matin, elle partit très tôt pour faire les réparations dans sa nouvelle maison. Très fatiguée, en fin de matinée et ayant très faim, elle décida d'aller au marché pour faire ses courses. Elle entendit un cri terrible.

[pic_1]

- A l'aide! Lâchez moi sale brute!

- Laissez cet enfant tranquille! dit Louise.

- Mais pour qui vous prenez-vous, pour la Sainte Mère ?

- Pas du tout mais je le protège de vos sales mains!

- Il m'a volé une pomme, dit le marchand.

- Je peux vous la payer. Tenez 2 carats. Tiens mon petit, tu as peut être faim?

- Oui, madame merci.

- Où est ta maman? dit la dame.

- Je n'ai plus de maman, elle m'a abandonné quand j'était petit. Aujourd'hui je vis dans la rue avec mes deux soeurs. On est obligé de voler pour manger.

- Regarde, ma maison est en face. Si tu veux, tu pourras y venir ou même y habiter.

- Au revoir madame et merci je viendrai demain à 11 heures avec mes deux soeurs.

Le lendemain matin le téléphone sonna.

- Allo.

- Oui, je suis bien au 0 23 74 82 chez Madame Louise.

- Oui, que voulez-vous ?

- Bon j'ai lu votre annonce pour "recherche enfant sans famille", et je voudrais vous envoyer mes 6 filles. Je ne peux plus les supporter, mais surtout ne leur dites pas qu'elles vont rester chez vous définitivement.

- D'accord.

- Je peux vous les envoyer demain à 11 heures ?

- Alors à demain, bye.

Le lendemain, elle alla tout préparer, papier, crayon etc... Toc toc toc!

[pic_2]

- Oui, qui est là?

- C'est moi le petit garçon du marché.

- Entre donc, mon enfant.

- Bonjour Madame, je vous présente mes 2 soeurs, Isabelle et Caroline.

- Suivez-moi, voilà ta chambre mon petit, installe toi confortablement. Vous 2, vous serez ensemble avec 6 autres petites filles qui vont arriver.

Quelques heures plus tard. Dingue dongue!

- Oui, oui j'arrive! Déjà 11 heures mon dieu!

- Bonjour madame, madame Carcasone m'a chargé de vous envoyer ses 6 filles.

- Bon très bien, entrez.

- Au revoir madame, bon courage.

- Bonjour je m'appelle Elodie, et je suis l'aînée.

- Moi je m'appelle Catherine et je suis la plus petite car j'ai 7ans.

- Et moi j'ai 8 ans ! Moi 9 ans et moi 11 ans et moi 13 ans.

- Très bien je vais vous montrer votre chambre qui est à l'étage, mais c'est vous qui monterez vos valises toutes seules.

- Comment ! Toutes seules, mais il n'y a pas de domestique ici? dit Elodie.

- Non, pas du tout ma pauvre.

- Non, non! mais je vais salir ma robe !

- Regarde tes soeurs elles sont déjà montées. A ton tour maintenant.

- Bon oui, je monte mais si je salis ma robe c'est vous qui la laverez.

Et elle monta.

- Bon les enfants voici le réglement : 1 Lever à 8 heures, petit déjeuner à 8 h 30, le déjeuner à midi, goûter à 4 h 00, et repas du soir à 7 h 00, et enfin coucher à 9 h 00.

- Voila pour la journée. Bon maintenant le réglement pour la semaine : Ecole tous les jours sauf le samedi et le dimanche. Le jeudi vous aurez gym avec moi et le mardi vous aurez chorale.

Quelques jours plus tard.

- Les enfants levez vous !

- Je n'ai dormi que 6 h 00, je suis très fatiguée, dit Elodie en ronchonnant.

- Je préfère qu'Elodie se lave la première et toi Catherine tu passeras la deuxième.

- Oh non, Elodie ne veut pas sortir de la salle de bain, Louise, dit Catherine.

- Je vais lui dire de sortir.

- Ne lui dites pas que c'est moi qui l'ait dit.

- Pourquoi?

- Elle va me casser mes poupées dit Catherine.

- Non elle ne va pas te casser tes poupées.

- Elodie ! dit Louise.

[pic_3]

- Elodie ! Tu peux sortir de la salle de bain ?

- Oui ! Je suis sûre que c'est cette Catherine, je sens que je vais casser une poupée.

- Bon j'arrive ! j'ai presque fini.

- Tout le monde est prêt pour prendre le petit déjeuner ?

- Oui Louise !

- Venez par ici les enfants il y a pleins de choses attendez je vais vous faire la liste. Ecoutez il y a: Pain beurre, confiture, nutella, croissant, pain au chocolat, chausson au pomme. En boisson il y a: Du jus d'orange, du chocolat, des yaourts à boire, du thé et du café. Bon à vous de choisir....Ca y est vous avez tous mangé ? Maintenant école.

- Ecole, ah bon !

- Et oui, bon Catherine tu es en quelle classe ?

- Je ne sais pas répondit Catherine.

- Imbécile ! tu es en CP ! dit Elodie à Catherine.

Alors Louise se tourna vers les deux petites soeurs du garçon du marché.

- Connais-tu l'alphabet ?

- Moi non, mais mon frère oui.

- Je ne m'en doutais pas.

- Arrête Elodie j'en ai marre de tes réflexions, idiote point final.

- Maintenant fermez vos cahiers, il y a gym. Je ne vous avais pas montré la salle de gym c'est ici que l'on fera gym.

- 1 on lève la jambe

- 2 on lève les bras.

- 3 on écarte les jambes et les bras.

- J'en ai marre de votre gym.

- Vous savez j'ai tout entendu à propos de votre discution au téléphone et je ne risque pas de rester ici chère Louise.

- Pourquoi tu ne restes pas ici on n'est que là pour les vacances ? Dit Catherine.

- Elodie je veux te parler.

- Oui.

- Ecoute surtout ne le dis pas à tes soeurs et surtout à la petite Catherine. Demain tu iras au docteur.

- D'accord répondit Elodie.

Le lendemain matin.

- Elodie tu es prête?

- Oui je suis prête.

Ils marchèrent pendant des heures sous la pluie avant d'arriver devant le bureau du docteur FOUDINGUE et d'entrer, Louise dit à Elodie:

- Ne t'inquiète pas je le connais bien. Toc toc

- Oui qui est là ?

- C'est moi Louise.

- Louise ? Louise ! Entre ma chère. Que veux-tu ?

- Juste te montrer une fille qui a un caractère de cochon.

- Un caractère de cochon.

- Peux-tu changer son caractère, je suis sûre que tu as une de tes machines formidables.

- Bien sur j'ai une nouvelle machine faite pour n'importe quel caractère. Bon installe toi confortablement, ne t'inquiète pas c'est la première fois que je l'utilise. Je vais t'injecter un produit qui t'endormira. Regarde sur l'écran ici c'est son cerveau, et là c'est son caractère de cochon.

- Mais c'est vrai que tu n'as jamais utilisé cette machine ? Dit Louise.

- Je ne fais jamais de blague ma chère.

Boum !

- Mais que se passe-t-il ? cria Louise.

- Vite ! il faut tout débrancher.

- Mais il faut la sortir de là ! Est-ce que elle va mourir ?

- Non, il y a trois solutions soit elle a un traumatisme, soit elle perd la mémoire, soit elle devient folle.

- Oh mon dieu j'espère qu'elle se réveillera la pauvre enfant. Combien d'heures restera-t-elle évanouie.

- Je ne sais pas.

- Regarde ! Elle ouvre les yeux. Comment vas-tu ? dit Louise.

- Bonjour madame, bonjour monsieur, dit Elodie.

- Bon ! nous partons.

- Et ma paille chère Louise.

- Quoi ! votre paille. Vous avez vu ce que vous avez fait! Au revoir !

A la maison tout était calme plus de cris. Le lendemain.

- Na na ! j'adore le ménage dit Elodie.

- Mais que fais-tu Elodie.

- Je fais le ménage.

- Le ménage

- Oui mon altesse, le ménage.

- Bon, Elodie tu vas te coucher et demain tu iras à l'hôpital Robert Debré chez le docteur Bijoux. d'accord mon altesse.

- Elodie on joue à la poupée ! dit Catherine à Elodie.

[pic_4]

- Désolé, Catherine elle est très fatigué, répondit Louise.

Le lendemain matin.

- Allez Elodie prend ton sac, nous partons. Au revoir les enfants, et restez sages.

A Robert Debré.

- Bonjour madame, j'ai pris rendez-vous pour une consultation avec ma fille aujourd'hui chez le docteur Bijoux à 10 h30.

- Oui c'est exact, première porte à gauche, il va vous appeler.

- Merci madame.

- Madame Louise et son enfant Elodie sont priées de se rendre à mon bureau !

- Oui oui c'est nous monsieur.

- Entrez donc, alors qui a un problème entre vous deux.

- C'est ma fille Elodie elle a un sacré problème, un traumatisme. Il faut vite la guérir même tout de suite. Bon on va l'installer ici dans ma nouvelle machine ça ne durera que 10 mn.

10 mn passées

- Vous pouvez venir maintenant elle est normale

- Merci docteur voilà 20 carrats au revoir.

De retour chez elles.

- Elodie ! Tu joues à la poupée avec moi dit Catherine.

- Catherine ne rêve pas trop je suis redevenue normale.

Le soir quand tout le monde dormait, Elodie descendit à la cave elle trouva de la drogue, des cigarettes, de l'alcool. Elodie avait envie d'en prendre pour se soulager. Elle prit de la drogue, de l'alcool, elle fuma la cigarette. Tous les matins suivant, elle avait la migraine. Elle ne se sentait pas bien, et elle en prenait, de plus en plus. Un jour elle n'avait plus d'alcool plus de drogue plus rien. Elle ne mangeait plus. Louise vit Elodie à moitié évanouie sur son lit.

- Elodie ! réveille toi.

Elodie se réveilla, elle n'était pas du tout bien. Louise trouva des bouteilles d'alcools sous son lit, des sachets de drogues.

- Vite ! il faut t'envoyer à l'hôpital.

Elodie fut emmenée à l'hôpital. Elle resta plusieurs mois pour se soigner. Louise était très énervée, elle ne pensait pas que Elodie put faire ça. Quand elle rentra Elodie eu une bonne correction, elle promit de ne plus jamais faire ça et elle accepta de rester définitivement. Elle n'avait plus son caractère, et quand Catherine lui disait de jouer à la poupée avec elle, Elodie disait toujours oui.

Et ils furent une grande famille.

FIN

 

Si vous avez aimé laissez-moi un message:

[pic_5][pic_6]

Lucia et Émilie, École de l'hôpital INR St-Maurice voir aussi: l'histoire d'Audrey - l'histoire d'Anaïs et Fatima - l'histoire d'Emilie et Lucia - l'article d'Harouna - le conte de tous les élèves var gaJsHost = (("https:" == document.location.protocol) ? "https://ssl." : "http://www."); document.write(unescape("%3Cscript src='" + gaJsHost + "google-analytics.com/ga.js' type='text/javascript'%3E%3C/script%3E")); try { var pageTracker = _gat._getTracker("UA-6346731-1"); pageTracker._setDomainName(".momes.net"); pageTracker._initData(); pageTracker._trackPageview(); } catch(err) {}

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh