Sur les traces de mon père

L'histoire du conte "Sur les traces de mon père"

JEUNES ÉCRIVAINS

la page dont vous êtes les auteurs

 

Sur les traces de mon père... une histoire écrite par

Marie, 12 ans 1/2

mars 1999

Le vent faisait voleter mes cheveux. Il me suffisait de faire quelques pas et je tomberais pour une chute vertigineuse de plus de 30 mètres. On me donna une grande claque dans le dos.
- Allez Franck, vas y, ton public t'attend.
C'était mon meilleur ami John, il me souriait.
Alors je tenais bien fermement la grande barre qui me servait d'équilibre... Et j'avançais. Alors, il fallait que je sois l'homme le plus concentré... En-dessous de moi, il n'y avait rien que du vide, et tout en bas, des centaines de personnes qui me regardaient. Il n'y avait plus un bruit, rien que le souffle du vent.
Alors j'avançais lentement sur le cable, comme mon père l'avait fait auparavant, suspendu à plus de 30 mètres du sol. Vous l'avez deviné, je suis équilibriste. Et si j'étais là c'est en hommage à mon père, Eliott Léonetti. 10 ans auparavant, il avait fait le même chemin... Mais n'avait jamais atteint l'extrémité du cable. Jamais.
Tout avait été si vite ce jour là. Et j'étais à peine agé de 12 ans. Il était au milieu du chemin et il y a eu un souffle d'air plus fort que le reste. Alors, il avait glissé et... Fini. Tout le monde a crié dans la foule mais ça n'a rien arrangé. Il est tombé malgré tout.
Maintenant c'était à moi. Je continuais à marcher, en ne pensant qu'à mon père. Je commençais à apercevoir ma fiancée, Emma, de l'autre côté du cable, sur le toit de l'immeuble. Et alors, comme il y a 10 ans, il y a eu un souffle d'air. Et dans la foule il y eut des cris. Je tombais? Non! Jamais! Je me retenais juste à temps et tout le monde se calma. Donc je continuais mon chemin. Et soudain, sans même m'apercevoir su temps qu'il s'était écoulé, je touchais l'immeuble et Emma me serra dans ses bras. Tout le monde criait de joie. Est ce que j'avais réussi?
J'étais de l'autre côté maintenant. Et bientôt je pourrais voir mon nom inscrit dans le livre des records!
J'avais réussi... Maintenant papa pouvait dormir en paix...

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh