Affiche Kill Bill Volume 2

Kill Bill 2

Film - A partir de 13 ans

  • Titre de l'oeuvre : Kill Bill 2
  • Date de sortie : 17 mai 2004

Après s'être débarrassée de ses anciennes collègues Vernita Green et O-Ren Ishii, la Mariée poursuit sa quête vengeresse. Il lui reste à régler le sort de Budd puis de Elle Driver avant d'atteindre le but ultime : tuer Bill.

      Note de Momes

      L'avis de Momes sur "Kill Bill 2"

      Voici donc la suite et fin d'un des meilleurs films de l'année 2003. C'est toujours bien entendu avec une certaine appréhension que l'on va voir ce genre de film: est ce qu'il sera bien? Tiendra-t-il toute ses promesses? Les plus optimistes dirons que étant bati en un seul film à la base. La seconde partie est forcément comme la première. Justement non?

      Combien de films n'avons nous pas vu s'essoufler en plein milieu? Kill Bill 2 ne s'essoufle pas. Mais le changement de style est radical. Le cocktail samourai/western est toujours présent mais si le premier était plutôt samouraï, celui-ci est plutôt western et aussi plus Tarantino: les longs dialogues, les scènes sont plus calmes, la violence présente mais moins souvent. Kill Bill 2 est plus qu'une suite, c'est l'autre moitié d'un "chef" qui s'équilibre parfaitement en deux volumes pour faire un "chef-d'oeuvre": Kill Bill.

      Une fois le film au complet on pourra encore mieux savourer la précision diabolique et le mécanisme infaillible de ce film.

      Les superlatifs manquent. De Tarantino je dirais que c'est le plus jouissif et le plus intelligent de ses films. Et les deux dernières heures de ce film (soit K.B 2) sont tout aussi intense que le premier, on ne s'ennuie jamais du début jusqu'au générique. On répond à tout et on pose une psychologie des personnages vraiment poussée.

      Kill Bill n'a pas été le meilleur film sorti l'an dernier, Kill Bill 2 non plus.

      Mais les deux ensemble font un chef d'oeuvre sans contexte.

      Une magnifique conclusion pour une pièce unique du cinéma. C'est ça Kill Bill 2

      En dire plus serait se répéter.

      Chevalier Shakka

      4

      Plus d'idées d'activités

      0 commentaire
      • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh