Affiche Big Fish

Big fish

Film - A partir de 8 ans

  • Titre de l'oeuvre : Big fish
  • Date de sortie : 3 mars 2004

L'histoire à la fois drôle et poignante d'Edward Bloom, un père débordant d'imagination, et de son fils William. Ce dernier retourne au domicile familial après l'avoir quitté longtemps auparavant, pour être au chevet de son père, atteint d'un cancer. Il souhaite mieux le connaître et découvrir ses secrets avant qu'il ne soit trop tard. L'aventure débutera lorsque William tentera de discerner le vrai du faux dans les propos de son père mourant.

      Note de Momes

      L'avis de Momes sur "Big fish"

       

      Question: Quel est l'un des meilleurs réalisateurs Americain contemporain qui s'est planté avec son dernier film (qui était une oeuvre de commande) avec lequel on avait dit qu'il avait perdu son style?

      Tim Burton en effet.

      Le revoici ce grand magicien qui après un remake de la planète des singes des plus... dispensable tente un retour au source avec Big Fish.

      Mais ici adieu les histoires très sombres tel Batman ou Sleepy Hollow. À choisir on se retrouverait plutôt dans un Edward aux mains d'argent mais en plus gai. La grande question était de savoir si Tim Burton arriverait à remonter la pente.

      La bande-annonce faisait peur: c'était Tim Burton oui, mais on avait l'impression que c'était un concentré. Tout ce qu'avait fait Tim en un seul film. Et c'est à peu-près ce qu'est Big Fish.

      Ayant grande admiration pour ce réalisateur, je ne sais pas si je serai impartial. Mais en ce qui me concerne, j'ai eu l'impression que ce film est là pour nous dire "je peux encore faire comme avant! Je ne suis pas devenu mauvais". Donc oui la patte du maitre est reconnaissable c'est sûr. Sauf que c'est peut-être un peu trop gentillet: tout le monde est beau, tout il est gentil. L'Amérique c'est chouette y'a que des gens sympa.

      Adieu donc l'esprit corrosif genre Mars Attack (le très sous-estimé).

      Mais cela peut-il tout mettre par terre? Non, car toutes les histoires que raconte le père pendant le film sont vraiment géniales. Il n'y a rien à dire. Sauf que les retours au présent sont brutaux et l'histoire qu'elle raconte est peu intéressante.

      Il y a donc deux fillms: l'histoire du père et son cancer qui est maigre et ratée, et la jeunesse du père qui est excellente et du pur Tim Burton. On se trouve donc avec tantôt du génial, tantôt du mauvais.

      Puis vient un final très poétique et très beau qui conclut les histoires fantaisiste et on se dit "Tim Burton est encore là, il a gardé son génie".

      Malheureusement ça ne finit pas comme ça et on prolonge encore le film de 5mn pour rien.

      Un film donc très beau mais imparfait, qui nous montre un Tim Burton de retour mais un Tim Burton fatigué. Courage, Tim, ton prochain film sera meilleur, c'est sûr. Chevalier Shakka

      5
      0 commentaire
      • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh