Affiche Brice de Nice

Brice de Nice

Film - A partir de 8 ans

  • Titre de l'oeuvre : Brice de Nice
  • Date de sortie : 6 avr. 2005

Eternel ado de presque trente ans, délaissé par son père affairiste et une mère absente, Brice s'est réfugié dans une posture, un "style" avec lesquels il exprime son être essentiel, son véritable vécu intrinsèque. Il est devenu un surfeur, winner, ascendant snowboarder.
Comme Bodhi, le personnage de Patrick Swayze dans Point break, Brice attend la vague, SA vague... à Nice !
Personne pourtant ne se risque à se moquer de Brice : redoutable bretteur du langage, Brice s'est fait une spécialité de "casser" tout et tout le monde par le truchement de ses réparties verbales. Car Brice de Nice le surfeur est également un grand casseur.
Il fallait bien qu'un jour Brice soit rattrapé par la réalité...

      Note de Momes

      L'avis de Momes sur "Brice de Nice"

      Vous connaissez Brice de Nice (prononcez Braïce de Naïce)? Si tu connais qu'est ce que tu veux que ça me fasse? On se connait? On a pas élevé les sardines ensemble que je sache? T'es cassé là!
      Par contre si tu connais pas bah écoute, autant le dire, tu sers à rien! Oh la la XXL celle là.
      Voilà.... Brice c'est ça, le roi de la glisse et maitre incontesté dans l'art de la casse.
      D'abord personnage d'un sketch de Jean Dujardin, puis ensuite de cinq sketchs télévisées passé tard le soir dans les Nous c'est nous. Brice est devenu complètement culte. Et à force de résister au temps, notre surfer national a enfin droit à sa resurrection. Et pas n'importe comment: sur grand écran mesdames et messieurs.
      En tant que fan du roi de la casse, je ne pouvais passer devant l'évènement et donc vous parler de ce film.
      Le film est donc enfin là et le résultat aussi.
      Brice de Nice a réussi à conserver l'esprit des sketchs tout en sachant habilement s'adapter aux besoins d'un long métrage.
      Est-ce que c'est hilarant? Soyons clair c'est du niveau des sketchs: si ça ne vous fait pas rire laissez tomber, si ça vous fait marrer allez y les yeux fermés.
      Brice, surfer à Nice, vouant un culte à Bodhi (le héros de Point Break), qui attend sa vague, son "tube" est complétement c[...]. Et bonheur pour nous il le reste.
      On est plus proche de la comédie américaine dans l'esprit: débile à souhait mais qui s'assume jusqu'au bout. Ici donc pas de prise de conscience à la fin. Brice il est, Brice il restera pour notre grand plaisir. On n'aurait pas vu notre surfer national quitter définitivement sa posture de "fun et bigarré".
      L'histoire est fine comme une feuille d'alu, ce n'est que prétexte à enchainer les sketchs et les gags. Mais qu'est-ce que c'est bon!
      Les acteurs sont tous bons, même si Braïce est Braïce et que personne ne prendra sa plaïce, seul Clovis Cornillac et Bruno Salomone (Higor d'Hossegor mythique "c'est celui qui l'a dit qu'il est... cherche pas t'as tort") resteront bien en tête.
      Brice de Nice est donc un bon gros délire comme on aimerait en avoir plus souvent en France. Une bonne réussite, si ce n'est seul bémol son côté paresseux: si vous connaissez par coeur les sketchs vous connaissez déjà un bon paquet des gags.
      Alors êtes vous prêt pour la leçon de casse? C'est parti! Jambe gauche fléchie, droite tendue comme si tu pissais dans un bocal! T'allonges le bras, tu pars du nord-ouest pour arriver au sud-est, sans toucher la Corse. Et tu casses! et tu casses! et tu casses!

      Jordan Lusinchi

      3
      0 commentaire
      • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh