Affiche Zig-Zag

Zig-Zag

Film - A partir de 5 ans

  • Titre de l'oeuvre : Zig-Zag
  • Date de sortie : 27 juil. 2005
  • Date de sortie en DVD : 18 août 2006

Perdu par un cirque, un adorable bébé zèbre est recueilli par un ancien éleveur de chevaux, John Walsh, et sa fille, Cindy. Dans la paisible ferme située juste à côté du plus grand champ de courses hippiques du Kentucky, ce "cheval à rayures" grandit aux côtés de Prof le poney et de Fanny la chèvre. Il ne rêve que d'une chose : participer à la grande course qui sacre le meilleur cheval de l'Etat.
Baptisé Zig Zag par Cindy, le jeune zèbre fait tout ce qu'il peut pour devenir bon coureur, mais malgré les encouragements des animaux de la ferme, il se heurte au mépris des pur-sang qui fanfaronnent à côté. Si John acceptait de reprendre du service et permettait à sa fille de le monter, entre les conseils avisés de Prof et le soutien de ses amis à poils et à plumes, Zig Zag aurait peut-être une chance de se lancer dans la plus belle aventure qui soit, mais pour cela, il faudrait un miracle.

      Note de Momes

      L'avis de Momes sur "Zig-Zag"

      Un petit zèbre se retrouve oublié par un cirque qui part précipitamment sous un énorme orage. Par chance John Walsh, ancien entraineur de chevaux, passe justement sur cette route à ce moment là. Il le recueille et, devant l'insistance de sa fille, Cindy, il va accepter de garder ce zèbre à la ferme.

      On se rappelle de Babe où les animaux de la ferme tenaient de grandes conversations et où ils soutenaient tous Babe, le cochon qui voulait devenir berger. Malgré le petit côté vieillot des personnages, il y avait du suspense, de l'émotion, de la vie.
      En allant voir Zig-zag, où les animaux de la ferme soutiennent tous Zig-Zag, le zèbre qui se prend pour un cheval de course, on ne retrouve pas cette vivacité et ce plaisir. C'est pourtant le même Karl Lewis Miller, qui a supervisé les dressage des animaux dans ces deux films. Il est devenu très réputé dans ce domaine. Alors est-ce dû au doublage des voix des animaux guère convaincant ? Zig-Zag le Zèbre et Lucie la Jument sont doublés, dans la version française, par Gregory Lemarchal et Lucie Bernardoni, les finalistes de la Star Academy, pas forcément encore assez formés pour ce genre de travail. Est-ce dû au fait qu'un zèbre n'arrive pas à remplacer un cochon, difficile à dire. Surtout quand on a encore en mémoire l'autre zèbre de la saison, Marty, dans Madagascar [lien vers Cinema/madagascar.html]. Un zèbre vraiment barré celui-là.

      Les seules émotions qu'on éprouve dans ce film sont au moment des courses. Même si on sait déjà qui va gagner, bien sûr, on vibre et ça donne très envie d'aller sur un vrai champ de course. Il y a bien le couple de mouches Buzz et Scuzz qui distrait un peu, ou encore le pélican, qui s'appelle Poulet et qui parle avec l'accent corse, mais ça ne suffit pas pour en faire un bon film.

      Un peu dommage.

      4
      0 commentaire
      • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh