Affiche X Men 2

X-Men 2

  • Titre de l'oeuvre : X-Men 2
  • Date de sortie : 30 avr. 2003

Toujours considérés comme des monstres par une société qui les rejette, les mutants sont une nouvelle fois au centre des débats alors qu'un crime effroyable commis par l'un d'eux relance la polémique autour de l'Acte d'Enregistrement des Mutants et le mouvement anti-mutants, dirigé par l'ancien militaire William Stryker.
Quand ce dernier lance une attaque contre l'école de mutants du Professeur Charles Xavier, les X-Men se préparent à une guerre sans merci pour leur survie, aidés de Magnéto, récemment évadé de sa cellule de plastique. Parallèlement, Wolverine enquête sur son mystérieux passé, auquel Stryker, dont on dit qu'il a mené de nombreuses expériences sur les mutants, ne serait pas étranger...

Note de Momes

L'avis de Momes sur "X-Men 2"

Le voilà, le second volet de X-men. Alors maintenant que Brian Singer a eu le temps et les moyens nécessaires pour réaliser son film (chose dont il se plaignait en ce qui concerne le premier), a-t-il réussi son objectif? Une chose est sûre: la scène d'ouverture avec Diablo restera dans les annales, tout autant que l'évasion de Magneto.
On retrouve enfin notre petit génie d"Usual Suspect" et ça fait vraiment plaisir.
Et on retrouve aussi cette atmosphère bleue métalisée propre à X-men. D'un point de vue esthétique, ce film est plus beau que le premier et d'un point de vue scénaristique, on s'ennuie moins.
Que ce soit clair, le premier était fidèle mais mou, très mou. C'est bien simple, c'est l'une des rare fois où je suis allé voir un blockbuster qui m'a déçu.
De l'action dans cette suite, il y en a (quoiqu'en disent les mauvaises langues). Ce second volet triomphe donc là où le premier avait échoué : il divertit.
Côté scénar, ça avance plus mais c'est pas non plus un pur délire(ça reste à la base un comics, donc ceux à qui ça ne plait pas, vous pouvez passer votre chemin). Disons que tout repose sur la psychologie des personnages (adultes) de l'histoire, et en majorité sur Serval (Wolverine).
Le film est porté sur lui et on nous le fait bien sentir (ce qui va déplaire aux puristes de la BD).
Par contre tous les personnages supposés représenter la classe "ados" sont ch... si je puis dire. C'est simple dès qu'ils parlent ça fait "teen movies" avec les amourettes à deux balles. Excepté Pyro, mais c'est un cas à part (je n'en dirai rien sous peine de reveler la fin).
Bref, à part quelques maladresses (quel hasard que Magneto soit dans cette forêt), on obtient là un excellent divertissement qui se veut légèrement frimeur.
Un bon avant-goût avant Matrix Reloaded. Chevalier Shakka

4
0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh