Affiche Le roman de Renart

Le roman de Renart

Film - A partir de 3 ans

"Ces compères font la paire!"

  • Titre de l'oeuvre : Le roman de Renart
  • Date de sortie : 10 août 2005

Hors-la-loi invétéré, fourbe et plein de malice, Renart s'attire pourtant la sympathie des petits et des grands, car ses nombreux méfaits n'ont qu'un seul but : la survie et le bonheur des siens. Affublé de Rufus le rat, son complice d'infortune maladroit et attachant, Renart ira d'aventure en aventure, bravant le pire pour aller au bout de son désir absolu.

 

      Note de Momes

      L'avis de Momes sur "Le roman de Renart"

      Ce petit film d'animation luxembourgeois vient démontrer qu'on aura beau se démener comme de beaux diables, rien ne pourra inquiéter la suprématie du très talentueux studio Pixar. Sauf que, aujourd'hui, on commence à comprendre pourquoi. Disons que ce film est la caricature même du film pour enfants. Mais avant de faire ce qui fait défaut parlons des qualités. Car il serait injuste de dire que ce film n'est pas un bon film.

      C'est un bon film... mais un bon film pour enfants. Les enfants s'attacheront sûrement au héros, à son compagnon Rufus, ils riront des pitreries des méchants et suivront l'aventure avec sans doute du plaisir, et l'animation soignée pour une fois n'est pas désagréable. Bref si vous avez un enfant en bas-âge emmenez-le sans risque. Sauf que si vous êtes parents l'affaire se corse.

      Car voila le défaut majeur du film: moi qui le regarde avec des yeux un peu plus âgés, j'ai l'impression de voir exactement les mêmes dessins-animés que dans ma jeunesse : il y a le héros futé et courageux, son compagnon drôle et peureux, le vilain méchant qui veut capturer le héros, le bon roi et sa reine... Peut-être le fait que le héros ait cette fois ci une famille change quelque peu. Mais les gags sont usés jusqu'à la corde, ce sont exactement les mêmes que dans les vieux Disney (d'ailleurs comment ne pas y voir une référence à Robin des bois de Disney?). Les personnages sont encore représentés par des animaux parce qu'on a l'impression que les enfants préfèrent.

      Ce film est très bon... si il avait cinquante ans de plus. Il n'y a aucune prise de risque dans la démarche: on se contente d'appliquer les bonnes vieilles recettes sans réellement y apporter d'innovation. L'animation évolue donc la forme change, mais le fond reste le même.

      Thierry Schiel n'est sans doute pas à blamer, on sent même un vrai cinéphile vu le nombre de références à des films tel le Seigneur des Anneaux, Star Wars et le final sur Kung Fu Fighting (d'un goût discutable). Et pour un enfant qui ne cherche qu'une certaine qualité et pas forcément l'originalité ça passera fort bien. Mais les parents risquent de s'ennuyer sec, mais vont trouver ça adorable pour les bambins: pas de violence, pas de vulgarité même légère, et c'est tout plein de belles couleurs.

      En conclusion un film honnête mais qui ne fait que confirmer un manque flagrant de prise de risque, un immobilisme royal dans l'animation francophone, une carence en originalité et qui laisse donc toute suprématie au géant américain Pixar: le seul qui innove à chaque fois sans prendre les enfants pour des billes (Vaillant et Madagascar de Dreamworks n'étant que des purs produits marketing).

      Il est loin le boom de Kirikou où on a cru à un réveil.
      Jordan Lusinchi

      5
      1 commentaire
      • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh