Fahrenheit 451

Fahrenheit 451

Livre - À partir de 14 ans

En 1953, Fahrenheit 451, est devenu depuis un classique de la science-fiction, l'une des visions les plus effroyables de l'avenir. Dans cette première adaptation autorisée en bande dessinée, réalisée en étroite collaboration avec Ray Bradbury, Tim Hamilton a su créer une oeuvre d'art véritablement saisissante. La prise de conscience par le héros des méthodes d'un gouvernement violemment obscurantiste s'y accompagne de la découverte de l'importance de la lecture en tant que liberté individuelle.

  • Titre de l'oeuvre : Fahrenheit 451
  • Auteur :
  • Editeur : Folio SF
  • Date de sortie : 11 oct. 2000
  • Prix : 5,60 €

Biographie de Raymond Douglas dit Ray Bradbury

Ray Bradbury est-il un grand écrivain de science-fiction, ou un grand écrivain tout court ? Répondre à cette question, c'est se fâcher avec la moitié des fans de Bradbury, quelque soit la raison de leur enthousiasme. De plus, Bradbury a passé l'essentiel de son existence à démontrer qu'il n'était pas qu'un écrivain de science-fiction, alors qu'en tant qu'amateur du genre, j'aurais préféré qu'il se limite à son inclination d'origine, ou plus exactement à celle qui lui apporta la notoriété.
Raymond Douglas Bradbury est né le 22 août 1920, troisième enfant de Léonard Spaulding Bradbury et Esther Marie Moberg, à Waukegan dans l'Illinois. La précision concernant sa ville de naissance est, dans son cas, particulièrement importante, car Waukegan, en tant qu'archétype de la ville, se retrouve dans son oeuvre comme une source importante de références.
La famille Bradbury était pauvre, vivant dans une petite maison non loin du lac Michigan. De leurs 4 enfants, Léonard et Marie ne conserveront que deux d'entre eux, leur fils aîné décédant lors de la grande grippe de 1918 et leur dernière, Élisabeth, en 1927, à l'age de un an.
De son enfance et de son environnement, Bradbury garde l'aspect poétique des jeux d'enfants dans la douce lumière du jour au milieu des abeilles vrombissantes pendant que la rivière s'écoule cristalline (ces souvenirs nourrissent une partie importante de l'oeuvre de Bradbury et en particulier "Dandelion wine" qui vaut à son auteur d'être le désignataire d'un cratère de la lune.
En 1926, la famille Bradbury déménage à Tucson, dans l'Arizona pour revenir moins d'un an après, en mai 1927, à Waukegan. Cette année là, Ray est malade au point de manquer l'école pendant près de 3 mois. Il met à profit cette période pour amplifier le nombre de livre qu'il dévore, se souvenant de son premier livre lu vers 6 ans "Le bossu de Notre-Dame" de Victor Hugo.
Un peu plus tard, il découvre les pulps, avec Buck Rogers ; il conservera toute sa vie ce goût pour cette littérature au point de posséder aujourd'hui dans sa maison qui ressemble plus à une librairie qu'à une habitation, plus de 5000 pulps. De même, avec sa mère qui adorait le cinéma, il voit un nombre colossal de films en tout genre qui lui donneront plus tard l'envie de partager le monde de ceux qui fabriquent le cinéma. Il dit devoir sa vocation d'écrivain, à sa rencontre à l'âge de 11 ans, avec monsieur Electro (Electrico ?) membre d'un cirque et qui consacra quelques heures à Ray, en lui révélant en particulier qu'il était la réincarnation d'un soldat mort dans les Ardennes Françaises lors de la première (et l'époque la seule) guerre mondiale.
Dès lors, il entame la rédaction de son autobiographie, à l'age donc de 11 ans et n'a pas arrêté depuis. Il a la chance dans cet objectif de recevoir en 1932, une machine à écrire "jouet" comme cadeau ce qui lui permet de commencer à rédiger des histoires où il met en scène Buck Rogers.
En réalité, il suit son cursus scolaire et ses parents, qui, en 1932, son père ayant perdu son emploi dans une compagnie de téléphone, déménagent une nouvelle fois pour Tuckson avant de revenir à nouveau à leur point de départ l'année suivante.
C'est en 1934 que toute la famille s'installe à Los Angeles où Léonard a trouvé du travail dans les travaux publics. La proximité d'Hollywood exacerbe l'intérêt de Ray pour le monde du cinéma, et il est fréquent à cette époque de le trouver en train de faire le siège des studios en quête d'autographes ou de photos de vedettes.
Il continue à écrire et obtient son baccalauréat en 1938. Sa famille avait toujours si peu de moyens qu'il assistera à la remise des diplômes avec le costume de son oncle Lester, qui portait les traces des coups de feu que ce dernier avait essuyé et qui lui avait coûté la vie de la part d'un cambrioleur .
N'ayant pas d'argent pour suivre des études, Bradbury passe ses nuits dans une bibliothèque, ce qui lui permettra de prétendre qu'il est diplômé de bibliothèque, et ses jours devant sa machine à écrire.
Tout en acquérant les rudiments de l'écrivain, il travaille comme vendeur de quotidiens dans la rue de 1938 à 1942. Il hésite à cette époque à poursuivre une carrière d'acteur, qu'il pratiquait comme membre du club de théâtre de son lycée.
Sa première nouvelle est publié (il s'agit de "Hollerbochen's dilemma" en 1938 dans un fanzine amateur nommé "Imagination". En 1939, ses textes alimentent les 4 livraisons de son propre fanzine "Futuria Fantasia" et enfin son premier texte rétribué, écrit en collaboration avec "pendulum" paraît en 1941, dans Super Science Stories.
C'est avec "The lake" qui raconte l'histoire mélancolique de la mort d'une jeune fille, noyée dans un lac qu'il définit son style d'écriture
Exempté de service militaire pour des troubles occulaires , il échappe à la 2eme guerre mondiale, et décide en 1943 de vivre de sa plume. Il produit de façon intensive des textes qui sont publiés par Weird Tales ou the Best American Short Stories. Il participe à l'effort de guerre en rédigeant des textes pour la Croix Rouge ou le département de défense civile de Los Angeles.
En 1946, il rencontre Marguerite Mc Clure, née en 1923, dans la librairie où elle est employée. L'année suivante, le 27 septembre 1947, ils se marient et à ce jour, le sont toujours et donneront naissance à 4 filles.
En 1947, paraît la première anthologie de nouvelles de Ray Bradbury intitulée "Dark Carnival" et qui deviendra plus tard "The October country ". Dès cette époque, son style se démarque de celui des auteurs de science-fiction, par l'absence quasi totale de références scientifiques et technologiques. Au contraire, tout en écrivant de la science-fiction, du fantastique ou de l'horreur, il développe un langage poétique, classique.
A la fin des années 40, Bradbury est pauvre, père de famille et bien qu'auteur reconnu, pas réellement en mesure de vivre de ses écrits. Son "salut" vient d'un homonyme, Walter Bradbury, qui lui fournit avance financière et la trame pour la transformation en roman de plusieurs nouvelles consacrées à Mars. Ce roman, publié chez Doubleday en 1950, est, bien sûr, "Les chroniques martiennes" qui portent Bradbury au sommet de la gloire. Ce livre qui décrit, de façon poétique et nostalgique, les rapports entre des terriens colonisateurs et des martiens philosophes, reflète aussi les angoisses américaines de l'époques : menace nucléaire, génocide et racisme. Il faudra cependant que les critiques prennent la précaution de laisser entendre que ce livre étant trop bien pour être de la science-fiction, il ne peut s'agir de science-fiction. On peut penser que mille fois répétées ce genre de discours a fini par convaincre Bradbury qu'il était mieux qu'un auteur de SF, et avec le temps, il a mêm[...]
Il enchaîne ensuite avec la parution en 1951, de "l'homme illustré" et l'adaptation pour le cinéma de Moby Dick, travail qu'il accepte sans avoir lu le livre de Melville. Le film de John Huston sera un très gros succès avec un remarquable Gregory Peck dans le rôle du capitaine Achab. Exploitant cette expérience, il en fera plus tard la matière d'un livre intitulé "Green shadows, white whale".
En 1951, il publie "L'homme illustré" qui sera adapté au cinéma en 1969. Deux ans plus tard, réfugié dans une bibliothèque pour échapper aux cris de ses 4 filles, il loue une machine à écrire et rédige, en reprenant la trame d'une nouvelle "the fireman" paru en 1950, qui est le livre exposé aujourd'hui, "Fahrenheit 451" . Ce livre sera adapté par François Truffaut au cinéma en 1966, adaptation dont Bradbury estime qu'elle est très bonne. A noter qu'une nouvelle adaptation cinématographique est en cours de préparation avec Mel Gibson aux commandes.
A compter de cette date, Ray Bradbury est considéré comme un auteur majeur et se retrouve dans les anthologies américaines aux côtés de Faulkner ou d'Hemingway ; ce voisinage flatteur et mérité conduit d'ailleurs Bradbury à considérer qu'il est plus qu'un simple auteur de science-fiction et à rechercher la gloire d'une reconnaissance d'écrivain (de littérature générale). La vanité n'est qu'un faible défaut qu'en le talent est réel, même si on peut regretter un certain manque de renouvellement dans l'écriture et dans l'inspiration.
A partir de 1956, il écrit ou adapte ses textes pour la télévision, pour l'émission d'Alfred Hitchcock ou pour the Twilight Zone où il rédige la version originale de "Je chante le corps électrique" qu'il adaptera plus tard sous forme de court roman. Il crée sa propre émission "The Ray Bradbury theater" qui décroche 19 nominations aux awards et en gagne 7.
En 1963, il est consultant pour la construction du pavillon des Etats-Unis à l'exposition universelle de New-York en 1964, comme il participe à la conception d'une partie d'Epcot.
Ray Bradbury est un touche-à -tout brillant qui a su faire de son style une marque de fabrique dans de nombreux domaines en préservant un certain "romantisme". Croulant sous les récompenses, il faut noter qu'il n'a pas décroché la récompense suprême le "Hugo" comme si la profession lui en voulait de ne pas avoir accepté la glorieuse condition d'écrivain de science-fiction.
Aujourd'hui, janvier 2002, Ray Bradbury vit en Californie, où, après s'être remis d'une attaque cérébrale survenue à l'automne 1999, il lit, écrit et peut être raconte des histoires de science-fiction aux plus petits de ses 8 petits-enfants.

Bibliographie

Chroniques Martiennes(1954, Denoël n°1)

L'homme illustré(1954, Denoël n°3)

Fahrenheit 451 (1955, Denoël n°8)

Les Pommes d'Or du Soleil (1956, Denoël n°14)

Le Pays d'Octobre (1957, Denoël n°20)

Un Remède à la Mélancolie (1961, Denoël n°49)

La Foire des Ténèbres (1964, Denoël n°71)

Les Machines à Bonheur (1965, Denoël n°84)

Je Chante le Corps Électrique (1970, Denoël n°126)

Théâtre pour Demain et Après (1973, Denoël n°168)

La Brousse (Extrait de l'Homme Illustre, 1976, Delarge)

Bien après Minuit(1977, Denoël n°248) ; Café Irlandais (1977, Denoël)

Le vin de l'été (1977, Denoël)

La colonne de feu (1978, Denoël n°268)

Un Dimanche Tant Bien que Mal (1979, Denoël n°272)

Océans de Vénus (1982, en collaboration avec Leight Brackett, Temps Futurs)

La Grande Roue (1983, Denoël Hors Collection )

Monsieur Sourire (1985, Albin Michel)

La Solitude est un cercueil de verre (1986, Denoël)

A l'Ouest d'Octobre (1990, Denoël n°500)

Monstrueusement Votre (1992, 10/18) Le Fantôme d'Hollywood (1992, Denoël)

La Baleine de Dublin (1993, Denoël, Gallimard)

L'Arbre d'Halloween (1994, Le Seuil)

Celui qui Attend Nouvelle (1995, Librio)

L'Heure H (1996, Flammarion)

Un Coup de Tonnerre (1997, Folio Junior n°664) Qui a tué le chien(Nouvelles, 1997, Denoël)

Ahmed et les Prisons du Temps (avec Chris Lane, 1998, Mille et une nuits)

Train de nuit pour Babylone (1999, Denoël)

Genre du Livre 

Fahrenheit 451 est vendu sous l'étiquette "livre de science-fiction" mais les avis sont très controversés.

Résumé du livre 

Tout d'abord, une petite précision sur le titre, fahrenheit est une unité de température et, à 451 degrés fahrenheit le papier et, donc les livres s'enflamment instantanément.
Montag, héros du roman, vit dans un monde où les livres sont interdits, la lecture est interdite, le seul fait de posséder un livre peut entraîner la peine capitale. Montag est un pompier. Mais paradoxalement, il n'est pas chargé d'éteindre les incendies, comme ferait un pompier que nous connaissons, lui, son travail consiste à trouver les livres dans les maisons puis à les brûler et, si le propriétaire ne veut pas se rendre à la justice ou ne veut pas se séparer de ses livres, il les brûle avec.
Pourquoi brûler les livres me direz-vous ? Car les livres empêchent de connaître le bonheur, dit-on, "lire nuit au bonheur de chacun" est la philosophie dictée par les chefs de ce monde et, les autodafés ne troublent plus que les rares lecteurs récalcitrants. Donc voilà, Montag est un pompier pyromane, qui comme tout le monde, connaît le bonheur : il fait son métier consciencieusement, il nourrit sa femme et lui achète des "murs parlant" pour ne pas qu'elle s'ennuie... En fin de compte, il [...]
Il tente de les découvrir, commence à passer du stade d'amorphe à philosophe avec ses propres pensées, sa propre opinion, se permet de critiquer et, de ce fait devient un dangereux criminel.
Aussitôt dénoncé par sa femme, Montag se voit contraint par le capitaine Beatty de brûler sa propre maison, ce qu'il fait, mais au moment d'être arrêté, il immole aussi le capitaine et le robot limier chargé de le surveiller. Il parvient donc à fuir grâce à l'aide du vieux Faber et à traverser le fleuve pour se mettre en sécurité avec d'autres "intellectuels" hors la loi avant qu'un autre robot limier le tue.

Analyse des personnages principaux 

Montag : Homme marié avec Mildred. Pompier de génération en génération. Pompier depuis 10 ans sous les ordres du capitaine Beatty. Montag, 40 ans, fumeur et amateur de jeux de cartes comme le poker. Il est malheureux parce qu'il est en manque de sa passion que nous découvrirons tout au long du livre qui est la littérature. À travers la littérature il voit de la découverte, de l'imaginaire ou bien encore de l'aventure. Passion découverte grâce à Clarisse qu'il considère comme sa fille parce que Mildred ne veut pas d'enfants.
Clarisse : son nom signifie la lumière, elle renvoie aux autres leur propre lumière
Jeune fille 17 ans qui fera découvrir à Montag sa passion. Ne va plus à l'école parce que cela ne la captive pas du tout. Cependant, c'est une fille très observatrice, cultivée ayant beaucoup de richesse intellectuelle. Pose beaucoup de questions, s'intéresse à beaucoup de choses. Pleine de vie, de pensées et c'est pour cela qu'elle va consulter un psychologue parce que beaucoup de gens la prennent pour une folle.
Capitaine Beatty : capitaine de la caserne. Montag est sous ses ordres avec ses collègues Staueman et Blacks. Beatty est un homme de caractère très fin et rusé en lui-même. Il sait comment aborder les gens pour en tirer des informations ou, pour les manipuler.
Faber : vieux monsieur à la retraite d'ancien prof d'anglais qui apprécie beaucoup la littérature mais ne combat pas la loi qui consiste à brûler les livres car il se trouve trop vieux et trop lache. C'est lui qui donne des conseils à Montag et, l'aide à fuir et a disparaître à la fin du livre.
Il est donc l'aide de Montag et son conseiller.
Mildred : femme du pompier, passe ses journées avec "la famille", murs parlants, un peu comme notre télévision, à la différence que le spectateur peut participer. Elle ne veut pas d'enfant pour ne pas souffrir et pour ne pas avoir de problèmes. Elle est le reflet de toute la société : sans aucun esprit critique, se soucie de la 6e guerre atomique qui se prépare comme d'une guigne. Ce sera elle qui dénoncera son mari aux Capitaine Beatty
Le robot limier : machine à tuer, mi-animal mi-robot, hyper sophistiquée, capable de retenir les odeur de milliers de personnes et de les tuer une fois repéré en leur injectant de la morphine. Quand le robot limer s'aperçoit que Montag lui a échappé, il tue la première personne qui se présente, pour ne pas perdre sa crédibilité.

Enjeux de l'auteur 

Écrit dans les années après la deuxième guerre Mondiale, Fahrenheit condamne non seulement l'anti-intellectualisme des Nazis mais aussi le climat de méfiance pendant l'âge d'or du maccarthysme, de la guerre froide et, le contrôle des éditeurs qui censure des parties plus ou moins importantes des livres. Mais Ray Bradbury n'avait pas une vision trop fausse du monde futur, bien sûr avec des nuances.... Il critique dans ce roman la société de masse dans laquelle vivent ses personnages, et peut être ou nous vivons nous même.
Les écrans qui coûtent si cher à Montag et qui abrutissent sa femme avec ces vrais faux personnages, cette pseudo réalité, n'est-elle pas assimilables à nos Loft Story, Star Académie et autres programmes tout aussi abrutissants? Et ces gens malléables n'ayant aucune pensée, aucun rêve ni aucune imagination propres à eux-même, suivant le groupe comme les moutons de Panurge, gardés par les bergers, qui sont les puissants de notre monde, ces gens là, n'existent-ils même en cet an de grâce, 2002. Et les gens qui cherchent à se cultiver et à êtres différents de la société, à être uniques, ne finissent-ils pas par être mis à l'écart, tels Montag et Clarisse.
Bradbury démontre dans ce livre les erreurs du passé mais aussi celles du présent et sûrement celles du futur. Ce roman montre aussi tout l'intérêt des livres, ce support qui a permis de transmettre les connaissances de l'humanité depuis plus de deux millénaires.

Résumé

Les pompiers, inutiles car les maisons sont toutes ignifugées, sont reconvertis à la crémation des livres.
Partout l'audiovisuel a remplacé l'écriture et l'État interdit les livres. Le mari de Mildred, Montag, pompier de génération en génération, travaille depuis 10 ans sous les ordres du capitaine Beatty.
Un jour Montag et ses collègues interviennent chez une vieille dame qui a une bibliothèque remplie de livres. La police n'était pas venue vider la maison de ses occupants comme d'ordinaire. La vieille dame préféra se donner la mort en mettant elle-même le feu à ses livres.
Ce soir-là quelque chose changea en Montag, il s'interrogea sur l'importance des livres.
Le jour suivant au cours d'une intervention, Montag cacha un livre et le rapporta chez lui ; ce qui était formellement interdit. Il continua à en rapporter jusqu'à en avoir une vingtaine. Et il commença à lire au hasard dans les livres. Il ne comprenait rien, mais lisait quand même. Puis il ne voulut plus aller travailler.
Une fois arrivé il découvre à la Télé que sa poursuite est devenue le spectacle N°1 et décide de partir à la campagne rejoindre des groupes de penseurs et d'anciens professeurs (des Hommes libres-livres). Il réussit à échapper à la police et découvre près d'un feu des vieillards qui apprennent par coeur les livres et ensuite les détruisent.
Sur un petit poste de Télé il voit que la police ne pouvant trouver de coupable prend une personne quelconque dans la rue et l'exécute devant les caméras en masquant la tête de façon qu'on ne puisse la reconnaître.
La guerre avait détruit la ville en une grande explosion à laquelle personne ne s'attendait.
Les hommes-livres se considèrent comme la mémoire des civilisations et espèrent qu'un jour leur savoir sera enfin réclamé par la société.

L'avis de Momes sur "Fahrenheit 451"

Les avis des petits Mômes

 Bradbury nous présente son idée du futur dans Fahrenheit 451 écrit en 1953.

On peut donc comparer sa vision du futur avec notre époque et s'apercevoir qu'il y a des ressemblances flagrantes avec notre société, notre façon de vivre (violences, guerres et attentats, dictatures...).
Dans ce monde imaginaire on brûle les livres, on s'abrutit devant des écrans de télé, on ne cherche plus à comprendre ce qui nous entoure et on ingère des informations déjà toutes prédigérées sans rien qui pourrait nous faire mal à l'estomac. Dans un monde sans effort les capacités baissent.
L'auteur donne une bonne vision de la société des années 50, après la seconde guerre mondiale où Hitler a pris le pouvoir et déclaré la guerre au monde sans que les allemands réagissent. Comme dans le livre où la guerre est déclarée sans que personne s'inquiète et au final tout le monde meure.
Bradbury augmente le rythme des actions au fur et à mesure du livre ce qui nous captive et nous donne envie de lire.
Fahrenheit 451 est une mise en garde contre la suppression de la culture qui engendre l'abrutissement et l'incapacité à penser et à réagir.
Il faut également se rappeler que la méthode des hommes-livres était la méthode très réelle de Soljenitsyne afin de transmettre son témoignage sur le goulag.
Bradbury est un visionnaire comme l'était Jules Vernes. Le livre était avant-gardiste à l'époque où il a été écrit et de nos jours cela ne parait pas si futuriste que ça !
- Il faut que je le lise pour demain mais ce resumé m'a donné envie de le lire. Ce livre est merveilleux et c'est là que l'on voit que nice people nous détruit le cerveau. Merci à vous et merci à Ray pour ce merveilleux livre qu'il ne faut surtout pas brûler mais lire.
- Salut, j'ai lu le livre, et je trouve qu'il est réaliste, que ce que Ray Bradbury raconte dans le livre est ce qui est en train de se passer, la politique nous cache des choses, des choses importantes. Autrement, le livre est fascinant
- J'ai absolument rien compris à ce livre alors merci pour ce petit résumé!!!
- Pas mal comme livre merci beaucoup pour le résumé, il m'a beaucoup servi ! à+++++
- Moi je dois faire une fiche de lecture sur Fahrenheit 451. J'ai bien aimé ce livre mais je dois bientôt rendre ma fiche de lecture et j'ai même pas fait le résumé
Ce site m' a aidé mais j'aurai voulu en avoir un plus complet. Je ne donne pas mon adresse et mon nom au cas où ma prof de français irait sur ce site - élève de 5ème
- Ouais en fait j'vais le brûler pour voir ce que Montag peut ressentir en brulant les livres des autres
C'est un livre assez complexe à lire donc c'est pour cela qu'il vaut mieux le lire deux fois .
En le brulant page par page je pense connaitre ce qui pouvait pousser Montag à faire un tel geste
- Je n'ai pas le temps de lire le livre. Donnez-moi des infos sur les thèmes que l'on peut tirer de ce livre. Merci beaucoup
- Je n'ai pas lu ce livre; non pas parce qu'il a l'air ennuyant mais parce que je n'ai pas le temps je dois le finir pour tout à l'heure et je ne l'ai pas commencé! J'ai lu le résumé et je me permets de dire que l'auteur a eu une très bonne idée de départ mais la suite à l'air d'être 1 peu banal. Cela dit je suis mal placé pour porter un jugement. En tout cas merci pour le résumé!!
- Je m'appelle Flo et je trouve que ce livre est excellent, (et d'ailleurs j'suis pas la seule, tous ceux qui ont envie de savoir quelque chose et ne pas rester ignorants) et qu'il faut le lire! Evidemment, si on est obligé on part toujours avec ce p... de préjugé: "oh non c'est pour un prof, m..., bon bah j'lis le résumé et le livre il peut se le...***"
Mais non, lisez-le comme si vous aviez décidé touts seuls, pour SAVOIR tout simplement.
Faites moi confiance, ça en faut la peine, et il y a des millions de livres qui valent la peine d'être lus, vous verrez à force votre cerveau sera un peu moins vide!!!!!!
Allez ne vs découragez pas, la lecture n'a pas été faite pour les contrôles mais pour que vous vous sentiez plus "complets"!
- Pour moi ça déchire. Je remercie celui qui a fait le résumé comme ça je l'ai pas lu et ça m'arrange beaucoup.
- Ce livre est bizarre il pouse à la réflexion mais j'ai pas tout compris mais bon le principal c'est den avoir tiré quelque chose
- Je pense que ce livre est trés captivant mais un peu trop de description, alors tout ceux qui on un faible pour la science fiction ne le lisez SURTOUT PAS . merci beaucoup de m'avoir ecouter et c'est juste un conseil.
- Salut!!!!!!!! J'ai rien compris au bouquin et j'aimerais bien avoir des infos dessus. Merci
- J'ai bien aimé ce livre! Le début était un peu difficile mais on se met rapidement dans pa peau de Montag. On se demande si ça ça ne pourrait pas nous arriver à nous! je ne suis pas du genre science-fiction, pourtant ce livre m'a énormement plus, alors...
- Pour ma part j'ai trouvé cet ouvrage à la fois transcendant et effrayant parce qu'en fait si on y reflechit bien on est plus très loin de la vision de Bradbury de notre monde... alors si vous avez du mal a l'aborder' faite un effort parce qu'il en vaut vraiment la peine!!! Moi je suis e DEUG de cinéma et j'ai un partiel demain sur ce chef-d'oeuvre alors si qq un veut en discuter
- Salut, je viens de lire fahrenheit 451 et je l'ai assez apréciez. Je pense que Bradbury à travers ce livre à voulu dénoncé ce que pouvez engendrez une population lacciste et passive, sans intérêt politique.
- salut pouvait vous me donner le resumer du livre (hyper complet) car je n ai rien compris ainsi que le theme abordé car je doit l étudié pouvez vous me repondre avant vendredi je vous en remercie
- Bonjour à tous demain c'est le grand jour je dois passer à l'oral devant toute la classe. Le thème de cette exposé est: tout sur le portrait de Montag (physique, intellectuel, moral)-
- Moi aussi je m'appelle Dimitri, et je suis en 4 à Montesson. Je n'aime pas lire, et pourtant j'ai beaucoup aimé celui-ci, qui m'a donné envie d'en lire d'autres.
Au début, ce livre peut paraître difficile, mais plus on avance et plus on veut connaître la fin. 
- Merci à vous et aussi à tous ceux qui ont donné leurs avis et leurs résumés de ce livre. Cependant j'aimerais avoir plus d'informations sur les principaux personnages si vous pouviez m'envoyer quelque chose ce serait sympa.(Xavier, 15 ans, Pau)
- Salut moi c'est Alice, je suis en 4eme et j'ai lu ce livre pour le collège et surtout pour ma prof de français. En fait, j'aimerais que vous m'envoyez un résumé pas trop ni trop court.Alice
- J'ai rien capté à ce livre; il est nul!
- Je n'ai pas lu ce livre et je ne vais pas le lire grâce à vous - merci.
- Salut à tous. J'ai lu le livre et il est très intéressant mais j'aurais besoin de quelques explications concernant Montag, son caractère, son évolution. Merci d'avance
- Salut les mômes, Moi je dis qu'il vaut mieux lire 50 pages de Bradbury que 50 pages de "résumé hyper complet"et que si on ne comprend pas ce livre, il vaut mieux arrêter les études rapidement et bien s'orienter à la fin du collège ou à la fin de la 2nde.
- C'est un livre vraiment intéressant. Je conseille à tous de le lire. On perçoit autrement la vie
- Salut à tous! J'ai aprécié ce livre, même s'il est dur à comprendre. J'ai un devoir maion à faire, et j'aimerais avoir des renseignements sur les thèmes: - de l'eau - du feu - et des couleurs Merci d'avance et courage à tous les autres lecteurs !!!! dominique.limetwanadoo.fr ( élève de 3°)
- Je n'aime pas ce livre car il est très ennuyant et compliqué. Notre prof de français nous l'a donné à lire et c'est à ch... Voilà mon avis, alors bonne chance à ceux qui veulent le lire. Bye
- Bonjour, je m'appelle Anny et j'ai étudié Fahrenheit 451 au Cégep en deuxième session. (je vis au Québec). Je n'avais pas très bien compris l'histoire et votre résumé m'a grandement aidé merci. 
- Il ya quelque chose que j'ai pas compris: elle est morte ou pas Clarissa? 
- Mais... qu'est-ce que c'est que ces élèves qui pataugent dans Fahrenheit 451?? Notre monde serait-il semblable à celui de Montag, où tout est maché, digéré avant que cela nous rentre dans la tête. Ah, honte à vous, qui cherchez (comme moi) des renseignements pour le lendemain. On n'est vraiment pas sérieux!!!
Allons, réfléchissons quelques instants aux messages du livres, et oublions pour un moment, notre contrôle impatient.
Salut à tous, et profitons de la littérature jusqu'à plus soif... Bye Bye
- Ce livre assez captivant au fur et à mesure de sa lecture, nous donne une réalité non futuriste mais plus proche de notre société d'aujourd'hui.
Bradbery nous dévoile dans ce roman son talent de visionnaire. Mais être visionnaire ne suffit pas à faire un bon roman.
Malgré la réflexion qu'il nous apporte, l'histoire est tout simplement bonne à la casse.
Ce livre est réservé à une étude plus scolaire qu'à une lecture de loisir. Fahrenheit 451 aurait pu faire office d'allume feu à un clochard du Bronx.
L'auteur voulant peut-être faire bien nous présente un monde à la limite de l'absurde voir du grotesque. Le sujet est bon, même très bon, mais mal utilisé. De plus, je ne pense pas que notre société puisse devenir aussi restreinte intellectuellement, la liberté de la presse ne sera pas abolie si facilement, même avec une dictature.
En revanche Bradbury met ici le doigt sur des points sensibles tel que le terrorisme, la dictature, les attentats.etc
- Ce livre est très dur à comprendre mais heureusement qu'il y a tous ces messages pour nous aider. Merci à tous.
- Assez troublant au premier abord, très mystérieux au début , lire ce livre me déplaisait mais j'ai adoré de plus en plus au fil des pages. Il est génial! Enfin c'est mon avis. 
- Ce livre est nul... et heureusement que vous êtes là !!! Provins
- Salut je m'appelle Aurélien, je suis en 4eme, je dois lire Fahrenheit. J'aimerais que vous m'envoyez le plus vite possible et sur le personnage principal (Montag), sur le caractère, le physique, son évolution ,... sinon je n'ai rien compris à ce livre. Je vous en remercie d'avance. P.S envoyez le avant vendredi.
- Ce livre est très difficile à comprendre c'est pour ça que je suis venu sur ce site histoire de mieux comprendre et en lisant le résumé du film et les avis personnels cela m'a aidé à mieux comprendre le film. Merci à tous.
- Ouffff!!!!!!!!!! Je suis soulagée!!!!! Je pensais qu'il allait y avoir que moi qui n'aurais rien compris à ce livre.
Heureurement que j'ai trouvé ce super site qui m'a aidé pour répondre à mes questions!!!!!!! Je vous remercie tous ceux qui ont fait le résumé et les infos sur les perso. 
- Je m'appelle Victoria et je suis en troisième à Paris. Je trouve que c'est un livre assez compliqué car il y a beaucoup trop d'événements qui surgissent en même temps et on a du mal à suivre la lecture. 
- Bonjour à tous, votre site est génial. Excusez-moi mais je vous demanderais une petite faveur : pourriez-vous s'il vous plait me faire un résumé sur le personnage principal (Montag), sur le caractère, le physique, son évolution ,...
le plus vite possible également mais j'aimerai ces renseignement tirés du livre que j'étudie - 
- "Vous êtes affligeants, pauvres gosses, incapables de piger quoi que ce soit, et surtout incapables de faire l'effort d'essayer de lire, donc de comprendre. Si déjà vous êtes bloqués à la lecture de F 451, qu'est ce que ça va être quand vous lirez Winnie l'Ourson ! Un professeur de français qui vous surveille de près"...
- J'ai beaucoup aimé ce livre. Au début je ne comprenais rien du tout et puis les idées se sont mises en place et j'ai commencé à comprendre et je n'ai plus laché ce livre que j'ai lu en quelques heures et maintenant je dois en faire une fiche de lecture ce livre est très intelligent et il pousse à la réflexion pour énormément de choses
- Salut à tous je m'appelle Jérémy j'ai bientôt 15 ans, j'aurais besoin d'un résumé de ce livre. Franchement je trouve qu'il est ripou, j'ai jamais étudié un aussi ennuyant. Je rends mon devoir le 15 mars 2002. Sans ce résumé je serai exclu 1 journée. Merci d'avance pour votre aide.
- Bonjour, je m'appelle Aurélie et je suis en 3eme. Je trouve ce livre très dur à comprendre et en plus à mon âge on ne comprend rien alors s'il vous plait faites un résumé du livre pour que je ne lise pas. Merci d'avance - 
- Quand nous avons lu Fahrenheit 451 nous n'avons ni compris, ni aimé l'histoire.
Mais après avoir vu le film et étudié l'oeuvre, nous avons commencé à comprendre, et apprécier le livre. Nous avons ainsi perçu ce que l'auteur voulait faire comprendre à travers cette histoire: nazisme, dictature...
L'auteur avait déjà quelques idées, sur le monde d'aujourd'hui.
Le livre n'est pas si mauvais, mais il faut avoir un minimun de connaissances sur l'actualité pour apprécier la lecture car on a l'impression que Ray Bradbury savait déjà ce qui allait se passer en Afghanistan, après l'attentat de New York, mais bien-sûr il ne savait pas !! 
- Salut , j'ai lu ce livre et figurez vous que je ne l'ai ni détesté ni apprécié.
Cependant le paradoxisme fait sur les pompiers est assez bien trouvé, mis à part qu'avant d'avoir lu le livre je m'étais déjà imaginé des pompiers pyromanes.
Je dois quand même l'avouer, malgré ma très faible experience de lecteur (je lis les livres qu'on me donne à lire en devoir), ce livre est assez captivant surtout lorsque Montag est pris en chasse part le limier et au moment où je vous écris j'ai justement un questionnaire à faire sur le livre pour demain, mais c'est difficile. rusty69free.fr
- Le livre Fahrenheit 451 nous a moyennement plu. Plus nous lisions le livre et moins on le comprenait car le langage de Bradbury est trop imagé.
Après l'étude nous avons compris que l'histoire ressemble vraiment à une dictature, et que l'auteur a voulu nous montrer les conséquences du nazisme et du maccarthysme.
Aujourd'hui encore son oeuvre reste réaliste même si c'est de la SF car sa description des conséquences de la guerre, nous fait penser à la guerre en Afghanistan après l'attentat du 11.09 à New-York. lettre-ndlpwanadoo.fr...
-Coucou! Nous aussi nous avons étudié ce livre en cours!
Et nous allons vous dire ce que nous en pensons :
Ce livre reflète bien certains passages de notre histoire et nous révèle bien les effets des médias et les conséquences de la dictature! Dommage que certains passages soient trop longs et peu intéressants!
La science fiction reste difficile à comprendre, heureusement que nous avons eu des explications en cours! 
- Ce roman futuriste, pour l' époque de l'auteur, est finalement à notre époque peu intéressant. Ce livre manque de rêves à notre goût.
Bien que ce livre nécessite une réflexion sur les régimes totalitaires, sur le fait de bruler des livres, nous en avons conclu que "Ceux qui brûlent des livres finissent tôt ou tard par brûler des hommes" ce qui en fait référence à l'autodafé. 
- Lorsque nous avons lu le livre, nous ne l'avons pas aimé car l'histoire et le vocabulaire utilisés étaient trop compliqués.
Après avoir visionné et étudié l'oeuvre, nous nous sommes aperçues que cette histoire se rapportait à notre société d'aujourd'hui, ce qui nous a interessé car nous sommes concernées.
L'auteur a voulu nous faire passer un message : "la lecture ouvre l'esprit car elle peut transformer un anti-héros en héros" (ex: Montag). Il nous prévient sur les dangers des médias et qu'il faut les consommer avec modération !
- A la première lecture ce livre parait compliqué et dépourvu d'intérêt mais après l'analyse éffectuée par notre classe nous pouvons dire que Ray Bradbury avait une vision assez proche de la société d'aujourd'hui. Mais avoir une bonne vision de l'avenir ne suffit pas à faire un bon roman !!!!
Pour nous les personnages manquent cruellement "d'étoffe".
Mildred: droguée par les médicaments et la télévision n'a aucune énergie telle une morte-vivante.
Clarisse: est à la fois naïve et intelligente, et elle donne l'impression de tout savoir.
Montag: il est le seul perssonnage à évoluer dans le texte (du mouton de panurge au révolutionnaire prêt à assassiner son propre patron).
En conclusion nous dirons que F451 est réservé au système scolaire.
- Nous avons bien aimé l' histoire futuriste de Fahrenheit 451; mais au début la difficulté de la lecture nous a bloqués.
En avançant dans l'oeuvre nous avons compris que l'auteur a su anticiper la vie d'aujourd' hui. Le langage de Ray Bradbury est difficile à analyser. 
- Le livre Fahrenheit 451 m'a beaucoup plu car il est bien historiquement, mais je pense que pour bien le comprendre il faut le lire deux fois.
- Le livre Fahrenheit 451 m' a plu dans beaucoup de domaines.
Tout d 'abord pour ses idées futuristes qui étaient excellentes et ensuite pour le message qu' il nous fait passer : la télévision nous fait croire ce qu 'elle veut, elle nous manipule. lettre-ndlpwanadoo.fr, Notre Dame de la Paix
- Le livre est, d'un point de vue historique, très bon. Il y a une mine de réfèrences sur la Seconde Guerre Mondiale et la Guerre Froide.
Bradbury est un visionnaire comme l'était Jules Vernes. Sa vision du monde dans les années 50 est, étrangement, la même que celle d'aujourd'hui (violences, guerres et attentats).
Sinon le livre est, d'un point de vue littéraire, moyen.
lettre-ndlpwanadoo.fr, de la Paix, à Ploemeur.
- Salut la France: le livre est plutôt long, voir trop long. Pour les courageux je vous le conseille! Et pour les autres, louez plutôt la cassette vidéo! Bref la cassette vidéo m'a plutôt endormie, car les effets spéciaux ne sont pas terribles.
Dans les deux cas le livre et la vidéo m'ont beaucoup ennuyé.
Deux élèves de 2nde BEP de Notre Dame de la Paix.
- Je te déconseille ce livre à moins que tu sois amateur des vieilles histoires de science fiction délabrées.
- Salut, j'ai lu F 451 car on avait un test de lecture.
Ce livre au fil de la lecture m'endormait de plus en plus.
Après étude du livre il me déplaisait toujours autant car tout ce qui est SF ne me plaît pas, ce n'est pas réel.
Bonne chance aux autres lecteurs. 
- J'ai lu le livre et j'ai vu le film car on a travaillé dessus en cours.
Au début je le trouvais bizzare et je n'aimais pas mais quand j'ai vu le film, j'ai + aimé l'histoire sauf que les effets spéciaux dans le film sont bidon et les gens dans la ville sont tous bêtes. 
- Farhenheit 451 c'est la température à laquelle un livre s'enflamme et se consume, et Guy Montag porte fièrement ce numéro sur son casque de pompier.
Seulement à son époque les pompiers, contrairement à ce qu'on connaît d'eux dans notre présent, sont chargés de brûler les livres et non d'éteindre les incendies.
"Les livres ne racontent rien. Rien que tu puisses croire ou enseigner aux autres", lui explique son supérieur, lorsque Montag commence à se poser des questions.
Mais Montag veut en avoir le coeur net et un jour il prend le risque de lire un livre qui lui est tombé dans les mains, presque par hasard, durant une de ces terribles opérations "incendie" d'une bibliothèque.
- Fahrenheit 451 a été adapté au cinéma par François Truffaut en 1966.
- Ce film ayant été tourné en 1966, les effets spéciaux ont été réalisés avec les moyens de l'époque cela ne m'a pas plu.
Par contre l'histoire était intéressante et je pense que si le film avait été réalisé avec les moyens techniques de maintenant il aurait été plus plaisant à regarder. Les effets spéciaux ne paraissaient pas réels cela m'a gaché le film. On ne pouvait pas s'imaginer que certains faits futurs puissent exister.
Je n'ai pas lu le livre car il ne m'a pas donné envie de le lire. Je pense que c'est à cause de son ancienneté, pourtant je pense que le livre était mieux que le film car le livre est mieux détaillé donc on peut s'imaginer les faits comme on veut, tandis que quand on regarde le film on est obligé de se l'imaginer d'après ce qu'on voit. commerce.nd.lapaixwanadoo.fr.
- J'ai aimé ce livre car l'auteur présente son idée du futur alors qu'il écrit en 1953, on peut donc comparer sa vision du futur et notre époque et on peut s'apercevoir qu'il y a des ressemblances entre le livre et notre époque, notre société, notre façon de vivre.
Je trouve dommage dans le film que l'on ne voit pas le limier dont le livre parlait car le passage où le héros se fait poursuivre par cet engin donne du suspense.
Je n'ai pas apprécié la fin du film où Montag retrouve Clarisse car ça fait penser à une "happy end" où le film se termine toujours bien. 
- Ce livre est bien car l'auteur nous propose une vision du monde futur qui pourrait être une dictature, c'est une mise en garde au travers des actions du personnage. Bradbury augmente le rythme des actions au fur et à mesure du livre et on peut s'identifier facilement au personnage. Le livre était futuriste à l'époque où il a été écrit et de nos jours cela ne parait pas si futuriste que ça.
Mais le livre nous dit aussi autre chose, c'est que même si le monde entier est persécuté, il y aura toujours des foyers de résistance qui attendent pour le faire renaitre de ses cendres.
- J'ai aimé ce livre car je trouve que l'histoire est bien construite. Ray Bradbury traduit les sentiments des personnages pour qu'ils soient exprimés aussi bien dans le livre que dans le film. L'histoire futuriste est bien conçue, des faits irréels, présents dans le livre et dans le film, comme le fait que les pompiers brûlent des livres et des maisons alors que dans la réalité ils étéignent les incendies. Il est dommages que des éléments présents dans le livre ne soient pas dans le film. Dans le livre Clarisse se fait écraser et dans le film elle reste en vie; il y a le limier, une machine robot capable de neutraliser toutes les personnes suspectes, il n'est pas non plus présents dans le film.
J'ai préféré le livre car le suspens y est plus important et lorsque l'on voit les effets spéciaux désuets cela fait pitié
- -> Le livre: je ne l'ai pas aimé car il n'y a pas d'action ni de suspens. Le livre est bizarrement construit car, comme par hasard, il faut que soit un homme qui fasse respecter la loi qui va devenir un fugitif. L'auteur aurait pu par exemple remplacer le héros par un étudiant et qui essaye de se construire une vie agréable et à cause d'un amour qui s'était mal passé il se met à lire et découvre que son ancienne amie est un femme livre et décide de le devenir a son tour.
->Le film : pour l'époque , le film a du bien marcher mais maintenant il est un peu dépassé, il est un peu plus intéressant que le livre. Mais c'est domage que ce ne soit pas une production fidèle au livre. J'aurais aimé voir le Limier et Clarisse se faireécraser. Vulcan Raven ("Voilà le territoire de Raven")
- F.451 est un bon livre d'anticipation, il donne une bonne vision de la société des 50's, la peur d'une guerre nucléaire et des régime totalitaires. Il fait beaucoup réfléchir: on se demande comment la société du livre peut arriver à ce niveau de barbarie, car l'imaginaire est indispensable à l'homme; les mythes, la culture doivent être développés et conservés par tous les moyens : l'écriture et la transmission orale.
Dans le livre toute pensée est interdite, personne ne peut raconter d'histoire ou celles des autres .Et ça c'est la pire des contrainte imposée a des hommes. 
- J'ai trouvé ce livre vraiment barbant c'est peut-être pour cela que je ne suis pas allé jusqu'au bout,. Même après avoir regardé le film je n'avais toujours pas compris ce que voulait nous dire l'auteur. J'ai trouvé ce livre assez lent il n'y a pas beaucoup d'action, il n'y a que 5 ou 6 faits marquants dans ce livre, ce qui le rend énervant à lire.
En conclusion je n'ai pas trouvé ce livre passionnant, c'est sûrement parce que j'ai l'habitude de lire des livres assez récents où il se passe beaucoup plus de choses ou des livres humoristiques. 
- Super livre de folie, djfeujhotmail.com en cas de problème, je suis toujours présent.
- Bonjour moi aussi je lis ce livre et j'aimerais avoir un résumé bien expliqué car je l'ai trouvé dur à comprendre. Vava987aol.com
- Bonjour, Je suis en train de lire le livre Fahrenheit 451 et dans quelques jours j'ai une inter' dessus. Pourriez-vous me donner un résumé complet de ce livre? 
- Je n'ai pas du tout été intéréssée par ce livre.J'ai trouvé qu'il était trop long,et que dans cette longueur il n'y a pas assez d'action,de suspense.Je trouve que le héros ne fait pas assez passer ses sentiments,car lorsqu'il fait qq chose d'illégal,il n'a pas vraiment l'air d'avoir peur des conséquences,il ne montre pas assez sa peur ou au contraire son courage,sa rage de parvenir à ses fins.Et puis les autres personnages sont présents, mais on se demande pourquoi,car à part Clarisse qui elle s'affirme et n'a pas peur de dire ce qu'elle pense,les autres ne sont pas assez expressifs. par ailleurs,il y a une bonne morale dans ce livre:le message que veutnous fair passer l'auteur est très clair.Cette liberté de penser ou d'agir doit rester car sinon la vie serait impossible. commerce.nd.lapaixwanadoo.fr
- Kookoo tout le monde, contrairement à certaines personnes qui n'ont pas aimé Fahrenheit je trouve que c'est un livre très intéressant. Même si il est catalogué dans les livres de science-fiction, il y a une part de réalité.
Je pense que vous devriez le relire et essayer de rester concentré en le lisant car c'est vraiment très bien.
Faites un vrai effort car moi qui n'aime pas lire, j'ai beaucoup apprécié, je ne suis qu'en 4°... alors à vos livres, vous verrez, vous allez aimer.
- Je n'ai pas aimé Fahrenheit 451 car c'est une histoire difficile à lire. On ne resssent aucune émotion de la part des personnages (sauf Montag et Clarisse). Il y a aussi un grand manque d'action: c'est-à-dire que les personnages se contentent de vivre leur vie et ne s'occupent pas des autres personnes.
Un dénouement très peu intéressant et très classsique dans la meusure où il fuit et trouve le bonheur mais pas l'amour.
Le roman prouve que la lecture est essentiel pour une vie libre. On peut dire que Montag est piégé dans une société dans laquelle il vit et, lorsqu'il découvre les livres, il devient un homme libre. commerce.nd.lapaixwanadoo.fr
- Ce livre est une sorte de roman de science-fiction qui débute assez bien car tout est clair: Montag est pompier pyromane. Sa femme reste à la maison toujours à regarder la T.v ou à écouter la radio.
Le travail de Montag est de brûler des livres et les maisons où il y en a.
Je trouve cela un peu exagéré.
Ensuite il se rend compte que la lecture est quelque peu intéressante et va se mettre à lire et va se rendre compte que son travail n'est pas vraiment intelligent. Je trouve cela assez important de souligner cette importance pour la lecture.
Je l'ai trouvé assez flou comme livre car on ne se sentait pas trop compte des choses pendant la lecture mais le film nous montre bien les choses. commerce.nd.lapaixwanadoo.fr
- Au lycée, nous avons vu le film et lu le livre. Le livre est un peu complexe au départ et pas très intéressant, mais plus on avance dans l'histoire et plus il devient moins ennuyant.
Je le trouve tout de même assez moyen car il faut vraiment s'accrocher et c'est un style très à part.
Quant au film, je préfère encore lire le livre car on voit que le film est vieux (ainsi que la musique). En plus tous les éléments du livre ne paraissent pas dans le film. , seconde.
- Je n'aime pas Fahrenheit 451 car je trouve que le scénario manque de rebondissements c'est-à-dire qu'il n'y a pas assez de suspens, pas assez d'action.
Ce livre est bien aussi car il retrace l'historique de ce qui s'est passé pendant la seconde guerre mondiale et peut nous dire aussi que si cela ne s'était pas passé cela se serait passé dans le futur ou alors que cela s'est passé une fois et pourquoi pas deux.
- Fahrenheit 451 est un livre de science-fiction. Il montre l'importance des livres et jusqu'où certains homme iraient pour lire. Il montre aussi l'importance de la liberté, il démontre dans ce livre les erreurs du passé mais aussi celles du présent et surement celles du futur
dans le livre Montag est pompier pyromane, son travail consiste à trouver les livres dans les maisons puis à les brûler. Plus on avance dans le livre plus Montag s'intéresse aux livres qu'il brule, plus son travail le révolte. Pour finir Montag s'échappe.
Je trouve que ce livre manque de suspens mais je trouve que pour Montag le livre a été l'objet de sa transformation d'esclave en homme libre -
- Ce qui m'a capté le plus est le personnage principal Montag.
L'histoire elle même ne m'a pas trop plu.
Au début Montag était simple, il ne réfléchissait pas beaucoup. Il ne se posait pas trop de questions. Suite à sa rencontre avec Clarisse, tout a changé. Son comportement ses points de vues et l'amour pour les livres. Il s'est rendu compte qu'il n'aimait pas son métier et surtout qu'il n'était pas heureux.
Je pense que c'est un livre intéressant et qui peut nous apprendre beaucoup.
L'histoire elle même n'est pas captivante mais je trouve que ce livre peut nous démontrer que du jour au lendemain notre vie peut basculer juste par rapport à une rencontre à laquelle on ne s'attend pas.
- J'ai aime ce livre parce qu'il montre comment on pourrait vivre si on vivait dans un régime totalitaire.
Ce livre fait penser aux autodafés qu'a ordonné Hitler durant la seconde guerre.
Montag, le héros du livre, est un pompier pyromane ensuite il devient un homme libre en lisant des livre parce qu'il brave l'interdiction
- J'aurais bien voulu vous résumer ce livre mais, de désespoir, je me suis arrêtée à la page 24. Pour les amateurs je vous le déconseille. A+ 
- J'ai trop besoin de vous là parce que j'ai rien compris au livre. Est-ce qu'il y a quelqu'un qui pourrait m'aider en répondant à ces questions:
- À quel moment clé de l'aventure et de l'initiation de Montag intervient l'eau ?
- Quel est le role symbolique de l'eau dans ce cas?
- Expliquer le mythe du phénix
- Expliquer pourquoi ce mythe est important dans le roman.
- Ce livre dégage beaucoup, vous devez l'interprèter d'une façon simple:
Montag fait partie d'une société où les livres sont interdits. La lecture n'est pas permise.
Montag rencontre une jeune fille, il a le pressentiment de la connaitre, pourquoi? car elle est pure, simple. Sa féminité innocente se traduit par les éléments que voici : l'eau, les feuilles ainsi que le miroir. Elle a les sens très éveillés.
Montag se rend compte qu'il y a un homme derrière chaque livres et désire comprendre l'ouvrage de ces livres. alors, vous devez savoir, cher collègue, que lorsque Clarisse est absente, Montag ressent sa présence, une présence qu'on ne peut nier.
Vous devez absolument relire le livre, souligner les passages qui vous semblent importants.
Si vous ne relisez pas ce livre une autre fois il vous sera impossible de travailler car les éléments les plus important nous passe sous le nez car on devient irrité à force de lire.
C'est très simple je vous le dis, je trouve ça très bon de voir que vous lisez ce livre à votre âge car je lis présentement et je suis en 2e année de cégep au collège Ahuntsic.
Alors mes chouettes et cocos ne vous décourageé pas!!! Je suis avec vous de tout coeur...xxxx mara.rinaldonisympatico.ca
- Ce message s'adresse à ceux qui ont des problèmes à comprendre le livre.
Dans ce texte il y a critique de:
- la société de masse dans laquelle ils vivent,le plaisir immédiat
- critique d'une société sans rêve , qui ne réfléchit pas , qui ne pense pas
- critique du bourrage de crâne télévisuel
- critique des gens maléables
- critique de la politique et du système éducatif mis en place
Ce roman montre l'intérêt des livres.
Rôle de Clarisse - son nom signifie la lumière. Elle fait découvrir à Montag la littérature, elle renvoie aux autres leur propre lumière
Montag la considère comme sa fille.
Ce livre présente un reflet troublant de la société car on ne crie qu'au plaisir immédiat.
- Ben moi j'passe mon oral dessus et j'ai paumé mon explication de texte, sinon il est génial et mériterait d'être beaucoup + connu!!!
- J'ai trouvé ce livre super!! Avant je détestais la science fiction mais ce livre était excellent et je le conseille à tout le monde. bagnosevhr.net, 5e
- Plus mes amis achètent des écrans de télévision gigantesques et plus je m'imagine dans un futur proche à subir la lobotomie de consommation dont est victime Mildred.
Je suis désepéré à l'idée de voir la société adhérer à la famille.
Bradbury est un visionnaire de génie au même titre que Jules Vernes ou Aldous Huxley. La lecture de leur oeuvre est indispensable si l'on ne souhaite pas avoir droit au traitement d'orange mécanique de Kubrick. ups00541etudiant.ups-tlse.fr
- C'est le livre plus bizarre et le plus compliqué. Si quelqun peut m'aider à comprendre ce serait sympatique - 
- Je m'appelle Lucie et je n'ai rien compris au livre et j'ai un travail à faire pour demain, franchement si vous avez compris quelque chose je vous félicite. Élève de 4e de l'Immaculé Conception Angers. 
- Bonjour je m'appelle Hakim et je dois faire une fiche de lecture sur ce livre et je ne suis pas très inspiré alors je fais à toutes les personnes qui ont lu ce livre. Merci. 
- Je viens de terminer la lecture de ce livre... épatant ( ! ) - plein de suspense et de poésie. Certes il présente une société très peu accueillante mais elle pourrait très bien devenir la notre dans un futur - peut-être proche...
Il nous fait réfléchir sur notre societé et son évolution, sur le crédit que nous accordons aux livres, sur la vie, sur nous-même... Bref j'ai adoré ce livre!
PS : J'ai lu pas mal de messages de gens se plaignant de ne pas avoir compris le livre. Je les comprends un peu car l'auteur a fait beaucoup d'ellipses (raccourcis) mais je trouve justement que cela donne un style particulier à son oeuvre, avec des coupures et des enchainements dignes d'une véritable mise en scène de film.
- Changeons notre façon de voir le monde avant qu'il ne soit trop tard. Nous sommes tous des Montag ou des Mildred. C'est à nous de choisir. La liberté de pensée ne doit sous aucun pretexte nous être supprimée.
- Bonjour il ne reste plus que très peu de temps pour résumer les trois chapitres. Je n'ai rien compris au livre. 
- Je dois lire ce livre en anglais et je trouve qu'il est assez nul. Élève de 2nde de Bordeaux,
- Sincèrement, que dire sur ce livre si ce n'est qu'il est réalisé avec intelligence. Il nous donne un avant gout du futur dans lequel on s'engage. J'ai retrouvé dans ce livre quelques vraies histoires qui se déroulent en ce moment et même il y a quelques années: Regardez la guerre froide, les deux géants mondial (l'URSS et les USA) voulaient se provoquer en duel avec l'utilisation de l'arme nucléaire. Heureusement certaines personnes étaient là pour les arrêter mais qu'en sera-t-il des futurs habitants de notre planète.
Un livre plein d'imagination mais une oeuvre qui représentera la réalité dans quelques années du moins je ne l'espère pas.
- Moi non plus j'ai rien pigé à ce livre... et moi aussi je dois faire un travail en classe sur ce livre !!! Je n'ai que 13 ans et je partage les avis exprimés. Merci de m'envoyer vos "tuyaux". 
- Un grand livre ! La société décrite est l'évolution malheureusement logique de celle dans laquelle nous vivons... pourquoi tout le monde prefère aller voir un match de foot puis se mettre au lit apres une bonne dose d'anti dépresseurs au lieu de profiter des choses simples de la vie, de penser, rêver...? Tout le monde se dit libre mais au final les quelques puissants de ce monde dominent et nous font croire qu'on agit pour nous alors qu'ils nous dominent totalement... on nous vend notre bonheur, ce n'est pas ça la vie !
Le seul livre que j'ai lu en 2 jours, et pourtant je ne suis pas un gros lecteur... 
Bon ben voilà ce que je sais sur le livre
Ah oui autre chose, la fin du film est différente de la fin du livre.
-* Un peu de pub *- j'ai un scoot et je le vends donc si tu connais quelqu'un qui en cherche un il n'y a pas de problème. Il date de décembre 99 mais le moteur est neuf de novembre 2000, vitesse max 120, 130 sur le plat en contre-vent.
- Bonjour ! Je m'appelle Julie, j'ai 14 ans. Je dois faire un exposé sur le livre Fahrenheit 451, que j'ai d'ailleurs beaucoup aimé.
J'aimerais avoir quelques conseils, comme, par exemple, quels sont les thèmes de ce livre ? Je pensais bien sûr, à la privation de l'accès à la connaissance, et à la société future, mais comme je n'ai personne pour m'aider, j'aurais besoin d'un avis plus personnel.
- Je n'ai plus que deux jours pour lire ce livre et préparer une fiche de lecture sur celui-ci et je ne sais pas comment je vais faire pour m'en sortir.
En plus je n'arrive pas à suivre les dialogues 
- Je n'ai rien compris au livre car il ne m'a pas vraiment intéressé. 
- Pensez vous que l'on soit si loin de ce monde où l'on constate parfois que des personnes ne vivent plus qu'au travers de la télévision, d'internet...? C'est un livre d'une grande importance, qui incite à réfléchir.
- Moi j'aime bien ce livre car il décrit une certaine réalité dans laquelle on vit. Il parle, à mon avis, de la liberté d'expression des gens et même maintenant, elle n'est pas forte cette liberté d'expression.
Ray Bradbury a songé à un univers bien avant son temps et c'est ce qui fait le charme de ce livre puisque l'on se rend compte que ce qu'il a décrit est presque vrai.
Moi c'est Geneviève et je suis en 2ème année de cégep au Québec je vais à l'université dans quelque mois.
- Je m'appelle Barbara et je suis en 3° à Toulouse. Je n'aime pas ce livre, je le trouve dur et surtout bizarre. Je n'arrive pas à suivre l'histoire car un moment ils parlent d'un sujet et après d'un autre. Bonne chance à ceux qui le liront. 
- Je m'appelle Dimitri et je suis en 6eme à Antibes en France.
Le livre Fahrenheit 451 m'a beaucoup plu car il montre les humains dans le futur ainsi que leur façon de réfléchir sur des problèmes que l 'on n'a pas.
 A bientôt
- Bizarre je dois le dire, élève de seconde au lycée de l'arc à Orange, je dois étudier ce livre cette année et plusieurs éléments m'échappent. 

- J'ai lu ce livre pour le lycée et je le trouve super car il dénonce le monde capitaliste basé sur l'argent et le fun .Y'a pas que ça dans la vie !
PS : je suis venu car j'ai la flemme de tout faire !

- Ce livre est très compliqué à lire j'avais du mal à comprendre donc je vous remercie car grâce à votre site j'ai pu réussir mon travail, merci beaucoup
Antoinette .14 ans

- Bonjour,
j'ai beaucoup aprécié ce film, mais ce que je voudrais savoir c'est pourquoi l'auteur a choisi la même personne pour incarner Clarisse et Linda, je ne vois pas le rapport.

- Salut!
Moi c'est Edouard, et hier j'ai mangé une pomme!
Bon à part mon humour a 2 balles, je trouve cet ouvrage d'une grande qualité. Il montre , il étale devant nos yeux la folie des hommes. Bien que trop accessible à mon goût, je le conseille à tous, petits et grands.
Je finirais par remercier et féliciter le créateur de ce site pour la précision de son texte.
Je voudrais aussi conseiller aux passionnés d'histoire, le meilleur qu'il m'a été permis de lire: "La part de l'autre" , Eric Emmanuel Schmitt
Voila, bonne lecture!

- Fahrenheit 451 est un livre très prenant mais la première lecture peut être difficile, c'est pourquoi il est préferable de lire le résumé avant de s'attaquer à la lecture. [...]

- Bonjour, moi j'ai ce livre à lire en anglais (sec. 5) cette année. C'est un très bon livre, qui nous amène à réfléchir. Je me demande (le livre étant futuriste) si un jour, nous brûlerons vraiment nos livres?? Qui sait ce que nous réserve l'avenir? Pour ceux qui ne l'ont pas lu... bonne lecture!! Geneviève
- J'ai trouvé ce livre très sympa avec cette univers futuriste assez particulier loin de tous ces films que l'on peut voir aujourd'hui. Je pense qu'il est intéressant de le lire et cela pour toutes personnes de tout âge. De 7 à 77 ans.
- Je suis en 2de et je n'ai rien compris, je le trouve super dur . Heureusement il y a ce site j'ai déjà eu mon contrôle dessus et j'ai pas eu une bonne note mais rien qu'en lisant le résumé j'ai réussi à avoir 9.5 au lieu de 0.
Je remercie celui qui a fait ce site et si vous pigez rien à ce livre pas de panique vous n'êtes pas les seuls!!!!
Je suis de tout coeur avec vous! et bonne chance!!!
- Je m'appelle Priyam, merci beaucoup pour tous les renseignements sur Fahrenheit 451, ils m'ont bien aidé pour mon compte rendu en français.
- J'ai lu ce livre 2 fois je le trouve pas terrible mais chacun ses gouts, maintenant je dois faire la fiche de lecture et je cherche sur le net les citations importantes du livre je tombe sur ton site , je me dis : génial enfin un site complet, et non je me suis trompé la seule chose qui peut me servir n'est pas là dommage. Je me suis bien débrouillé pour le reste de la fiche sans me servir de ton site mais pour la première fois que je dois mettre des citations j'aurais bien aimé un peu d'aide. A++ bonne lecture et génial le site.
- Je ne comprends pas qu'on ne puisse pas comprendre Ce livre était pourtant assez simple et peut-être pas assez consistant à mon gout ce livre est beaucoup plus fade que 1984 et ces subtilités sont moins intéressantes Cependant il est vrai que le thème est excellent et le personnage de Clarisse vraiment bon .
Enfin si vous voulez vraiment lire un très bon livre sur les sociétés futures où l'uniformisation est oniprésente un roman de visionnaire quoi, il faut acheter 1984 ou Le meilleur des mondes tout de suite( Calvin 15 ans Nevers France )
- Je trouve super, et ceux qui pensent qu'il est nul ne sont que des ignorants. C'est un chef d'oeuvre qui nous met en garde contre toutes les futilités de la vie. Il faut lire! Lady Soul.
- Au début, on se demande ce que c'est, on comprend rien, mais il faut rentrer dans l'histoire pour comprendre et aimer le livre.
Moi, c'est ce que j'ai fait, et j'ai trouvé ce livre pas mal ! Marion.
- Ca fait 22 ans que j'attendais de connaître la fin de l'histoire car je n'avais pas pu aboutir à cette lecture abominable; mais, grâce à vous, j'ai enfin trouvé le résumé de ce livre. Je suis soulagée de ne pas l'avoir terminé. Salut et encore merci !!! Corinne
- C' est un résumé assez complet. Vous pouvez encore développer les idées qui renvoient au nazisme et à Hitler et en quoi cette oeuvre est un roman d' anticipation. Merci d' avance si vous pouviez le faire, ce serait une aide précieuse pour moi et pour tous.
- C'est pas mal mais je ne sais pas quoi dire pourquoi ce livre est une dystopie si vous pouvez m'aidiez, merci d'avance
- Bonjour, je suis Tiphaine, 15 ans, élève de 2nde.
J'ai bien aimé ce livre cependant il y a encore quelque éléments que je n'ai pas compris. C'est le passage avec le tamis et le sable que je n'ai pas assimilé.
Si une personne avait la gentillesse de me donner ces renseignements avant mercredi soir, je lui en serait reconnaissante. merci de me contacter. merci d'avance.
- Salut , moi j'suis en seconde j'ai bien aimé ce livre je le trouve captivant et intéressant à lire. Il y a des passages 1 peu lourds mais ça c'est dans tous les livres et sinon en général cela reste 1 bon livre
- Ce livre me donne pas du tout envie de le lire!! J'espère que le prof ne va pas capté que j' ai regardé sur le net!! Je vais le brûler dès ce soir!! Thomas.
- J'ai trouvé ce livre super!
J'ai aimé ce livre car il permet de réfléchir sur un monde encore inexistant mais qui est cepandant fondamentalement très proche du nôtre.
Malgré cela Ray Bradbury a voulu faire "passer" au lecteur des idées quelques fois un peu trop complexes.
Je suis en 4eme et j'essaie d'étudier ce livre car à la rentrée j'ai un devoir sur ce livre et nous ne l'avons pas étudié en classe!
- Bonjour, je suis en 3eme à Limoges, il a fallu que je lise ce livre 2 fois pour le comprendre!!!! On ne peut pas s'arrêter de le lire pendant plusieurs jours et le continuer! il est bizarre
- Moi j'ai bien aimé ce livre car il est d'une simplicité, et d'une complexcité intéressante. On n'y découvre des similitudes à la société d'aujourd'hui très flagrante, Je cite les multiple programme télé dénués de sens qui nous abrutissent, l'État qui nous inventent des besoins dont nous pourrions nous passer. Ce livre m'a réellement passionée, car il m'a permis d'ouvrir les yeux sur l'importance de la culture, et de cette chère liberté 
- Salut tout le monde! Je voudrais parler aux personnes qui n'ont rien "capté" à ce livre, Farhenheit 451. Pour ces personnes je pense qu'il vaudrait mieux pour vous d'arrêter de vous poser devant votre téléviseur et "d'avaler" les informations sans même que vous ne puissiez y réfléchir, on vous formate comme des disquettes!
Et je voudrais aussi revenir sur une personne qui leur conseille d'arrêter les études rapidement, je ne pense pas que ce soit une bonne idée je devrais même dire que c'est assez déplacé de dire ça. Ces personnes ne sont pas moins intelligentes que d'autres, nous vivons dans une société qui nous pousse à la consommation, il fait juste faire attention.
Le seul conseil que je peux vous donner c'est de regarder la télé avec modération et regarder des émissons "intelligentes" et de lire davantage.
Il vaut mieux une mauvaise lecture que pas de lecture du tout!
- Bonjour. Je m'appelle Alan, je suis en 4° au collège Charles Letot , je dois faire un dossier sur Fahrenheit 451 ce site m'a servi beaucoup. Merci
- Je m'appelle Kévin W. et je viens de finir Fahrenheit et j'ai adoré ce livre. En fait il explique des tas de choses. On l'a lu moi et ma classe de 4èC du collège Jean Demailly de Seclin
- Bonjour à tous, j'ai lu ce livre à 15 ans et je l'ai trouvé très intelligent. Poussez un peu vos capacités intellectuelles, votre réflexion personnelle et vous aussi vous découvrirez à quel point l'auteur de ce roman nous éclaire sur le lien étroit qui existe entre les mots que nous utilisons et notre capacité à réfléchir par nous-même. Poussez vous où vous finirez en mullusques faciles à manipuler !
À moins que ce ne soit votre voeu le plus cher... Observez, lisez, agissez : vous êtes là pour ça. Allez, un petit effort ! Commencez donc par Fahrenheit et faites honneur à Ray Bradbury.
- J'ai lu ce livre et je le trouve vraiment intéressant.
Je suis en troisième et nous avons commencé à l'étudier.
Dans cet ouvrage il y a plein de thèmes et messages cachés. L'auteur et les traducteurs (qu'il ne faut pas oublier) ont utilisé des hyperboles pouvant exploiter différents thèmes pour un seul mot.
Ce que je regrette dans ce livre c'est qu'il est un peu long à démarrer.
Je trouve ce site intéressant et assez complet.
- Moi je n'ai pas encore lu le livre mais le résumé va beaucoup me servir pour avoir (j'espère) une bonne note à mon devoir sur Fahrenheit 451. J'ai tout recopié alors merci beaucoup pour votre aide.
Une fille du lycée Camille St Saens à Deuil.
- Coucou moi j'ai 17 ans et je viens de terminer Fahrenheit et je l'ai bien aimé et surtout ce livre pour moi est comme une personne qui parle et dit :"Grâce aux livres ont apprend à s'individualiser et surtout à refléchir de nous même, une fois que nous sommes ignorant nous sommes commes des moutons suivants le berger qui nous façonne à son désir".
Lire est important même si c'est pas toujours une partie de plaisir. Ne nous laissons pas manipuler par des semblants de distractions et des semblants d'informations toutes basées sur le concept de mieux maitriser l'esprit humain. ---Artémis---
- J'ai trouvé que ce livre était super... Mais j'ai quand même eu un peu de la peine à comprendre le début du livre...
C'est une histoire très intéressante que Ray Bradbury a écrite car ça démontre comment l'histoire du monde aurait été dans un futur proche à l'époque où Bradbury l'a écrit (ce livre)...
C'est un super livre que je conseille de lire... Et je remercie surtout Monsieur Menoud (notre prof de classe et de français) de nous avoir permis de lire ce livre... David R - Collège de l'Aubépine à Genève - 9e année - 9A01
- J'ai trouvé ce livre excellent! La vision du futur de Ray Bradbury (dois-je vous préciser qui il est?) est peut-être loin d'être notre futur futur (ne vous méprenez pas, il y a bien deux fois futur), mais Bradbury montre bien l'abrutissement que peut causer les loft story et toutes les autres ribambelles de ce genre.
De plus, il n'y a pas d'intérêt profond (si vous ne me croyez pas, cherchez encore dans votre néocortex).
Bradbury nous démontre la véritable importance des livres. Seul un être abruti par la télévision peut ne pas trouver d'intérêt dans les livres.
Alors, avant de regarder la jolie petite boite grise (la télévision), cherchez l'intérêt de la regarder.
J'ai 15 ans et j'écris en ce moment un roman de science-fiction (8023, bataille spatiale : Human Vs Aliens).
Christian N.
- J'ai trouvé ce livre très intéressant. Au début, j'étais un peu dans le flou mais en relisant quelques pages, on se rend compte que ce livre est excellent. Chacun peut penser de ce qu'il veut de F451. Comme disent quelques uns, nice people, star academy, etc... tout ceci bourre le cerveau des jeunes alors que les livres sont plus intéressants.
- Salut salut j'ai (presque) fini le livre est franchement il est trop bien, cette rencontre avec la jeune fille elle est pleine de joie de vivre, elle est si pétillante, cettre société nous ressemble tellement brave Ray Bradbury visionnaire!
une pauvre petite élève de seconde

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh