La nuit des temps

Livre - A partir de 8 ans

  • Titre de l'oeuvre : La nuit des temps

La nuit des temps
René Barjavel

Pocket Junior-Kid Pocket

Voilà une histoire profonde. De 1085 mètres, exactement. En cette veille de vacances, un petit tour dans l'Antarctique peut sembler un peu saugrenu, mais le voyage n'est pas encore fini. Plus que la profondeur, plus que la distance, c'est le temps qui pèse dans ce roman. 900.000 ans exactement. Mais tout cela est très petit, face à l'amour d'Éléa et De Paikan, citoyens de la Cinquième Profondeur. Cet amour ne peut pas se mesurer. Tout a démarré par une simple expédition scientifique au Pôle Sud. Un signal, tout au fond, puis un oeuf, puis... Éléa. Lorsque les hommes la voient, ils oublient la science et les chiffres pour ne plus penser qu'à l'amour. Surtout Simon, un des médecins de l'équipe. Elle est belle, intelligente, aimante. Elle a été choisie parmi toutes ses soeurs, parmi des millions de femmes. Elle a été choisie par Coban, l'homme le plus savant de Gondawa, le pays qui était avant l'Antartique, avant la Guerre, avant la terrible Arme Solaire. Les scientifiques notent, les peuples retiennent leur souffle, Coban est là aussi, dans l'oeuf. Tout le monde veut qu'il se réveille. Les scientifiques, les militaires, et les femmes. Il sait des choses inimaginables pour nous. Il connaît l'équation de Zoran qui peut nourrir les affamés, fabriquer à partir de rien. Il y a un gouffre entre cette civilisation et la notre. Elle savait beaucoup plus de choses. Mais elle nous ressemblait, car elle courait vers sa propre destruction. Éléa parle, parle à ces gens qui l'ont éveillée, si longtemps après. Elle parle pour faire revivre le temps du bonheur avec Paikan.Éléa hait Coban. C'est lui qui l'a séparée de Paikan. Elle ne le laissera pas s'éveiller. Mais elle sera victime du plus grand, du plus monstrueux malentendu de tous les temps. Les hommes seront-ils plus sages après que l'Oeuf se soit à nouveau refermé? Ce livre est assez vertigineux. Rien n'y est petit, ni le temps, ni la distance, ni l'ampleur de l'expédition ni surtout l'amour sans limites que se vouent Éléa et Paikan. Le style de Barjavel a du souffle, il sait parler au coeur des gens. Il comprend bien son époque aussi. Bien que ce livre ait été écrit en 1967, il voit très bien les tendances de la société et leur évolution, comme souvent dans ses livres. Barjavel est très fort pour faire vivre des histoires d'amour inoubliables, terribles, qui changent la face du monde. Souvent, il lui faut de la place pour les raconter, l'espace, le temps, les continents, et même la mort, il repousse toujours les limites pour faire de la place à l'amour de deux êtres. "La nuit des temps" fait partie du cycle des "Romans Extraordinaires", parmi lesquels "La Tempête", "Le Grand Secret", "Une rose au Paradis", "Ravage", "Colomb de la lune". En classe: des thèmes de débats. Les meilleurs sont ceux que vous trouverez vous-mêmes, ensemble: Les civilisations disparues. La science est-elle dangereuse? Qu'est-ce que c'est vraiment, l'amour?

Et vous? Si vous vous endormiez pendant des milliers d'années, comment imaginez vous le monde que vous trouveriez en vous réveillant?

- Je pense que si je m'endormais pendant 900.000 ans je me réveillerais dans un monde dévasté car les hommes auront tout détruit. Les enfants ne connaîtraient plus le plaisir de grimper en haut d'une colline et de se laisser rouler dans l'herbe.

On serait obligé de manger les cadavres pour survivre. Rien ne vivra plus et les hommes attendront simplement la fin du monde très proche...

livres du mois - archives

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh