Le journal d'Anne Frank

Le journal d'Adèle

Livre - À partir de 10 ans

Le journal d'Anne Frank est un témoignage essentiel du sort des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale qui mena à la Shoah. Entre descriptions du quotidien et questionnements typiques des jeunes filles de son âge, lire ces pages adressées à Kitty nous plonge dans les heures sombres de l'histoire contemporaine.

  • Titre de l'oeuvre : Le journal d'Adèle
  • Auteur :
  • Editeur : Le livre de poche
  • Date de sortie : 18 sept. 2013
  • Prix : 7,10 €

Jeudi 30 juillet 1914. Adèle commence enfin le journal qu'elle a reçu pour Noël : un ami auquel elle peut raconter sa vie, confier ses espoirs, ses craintes et ses secrets. En ce 1er août 1914, les cloches de l'église de Crécy se mettent à sonner le tocsin à toute volée, c'est la guerre ! Le journal que tient Adèle l'aidera-t-il à avoir moins peur ? Ses frères mobilisés reviendront-ils à la ferme ? Reverra-t-elle Lucien, son filleul de guerre, venu un jour en permission ? Qu'adviendra-t-il d'Alette, sa meilleure amie ? Les années passent dans le petit village de Bourgogne, rythmées par les travaux des champs, les nouvelles du front. La guerre tue, mutile les soldats, affame les gens de «l'arrière», endeuille les campagnes. Adèle grandit et rêve de devenir institutrice dans un monde meilleur…

Note de Momes

L'avis de Momes sur "Le journal d'Adèle"

Les avis des petits Mômes

- Bonjour

Moi j'ai adoré le livre. Cette semaine je dois faire une communication orale et j'ai décidé de présenter ce livre. 
Je me considère comme une fille aimant les roman mais surtout ceux du moyen age (1900 à 1920) .
Je suggère ce livre car il y a du suspense et que c'est un livre amusant à lire . 
Pour un petit résumé c'est que les frères d'Adèle doivent partir à la guerre et puis Paul le frère d'Adèle revient à la maison après plusieurs mois, Eugene ne revient pas tant qu'à lui car il meurt là-bas, le père aussi perd la vie et plein d'autres choses. Je n'en dis pas plus car je crois que ce sera à vous de le deviner...
je vous le suggère fortement!!!
Vicky 12 ans

- Bonjour!!
Moi je suis du même avis que tout le monde puisque je l'ai lu et qu'on n'a pas le choix de l'aimer...
C'est comme si c'était réel puisqu'on a la date et plein d'informations.
Je suis en sixième année et je dois faire une communication orale sur un livre qu'on a énormément aimé. J'ai décidé de présenter ce livre et j'espère que comme moi les autres l'adoreront.
Si jamais c'est possible pour vous de m'aider à trouver un texte qui suffirait bien 
Vous avez à lire ce livre et à vous émouvoir!!
Au revoir!! (très bon livre)
BRAVO à l'auteur!!

- Je le trouve superbe car il est émouvant et pourtant je ne suis qu'en CM2. Il est génial. Je vous conseille de l'avoir comme livre 
- Bonjour! Je voudrais connaitre la date de première parution de ce titre .
- Comme beaucoup d'autres personnes, j'ai lu ce livre pour l'école. 
Le thème était la guerre, eh oui, nous on ne comprend pas tout, car on ne l'a pas vécu, mais en lisant ce livre, on comprend, les malheurs des gens, des familles, et surtout des hommes qui ont combattu pour nous, la France !
Le journal d'Adèle est super ! J'ai adoré, mais j'ai aussi détesté. J'ai adoré car c'est une belle histoire, c'est bien écrit et l'histoire est vraie.
Mais ce que j'ai détesté c'est les malheures, trop fréquents.
Par exemple la mort de son grand frère Eugène, celle de son père,.... et d'autres hommes du villages, et aussi l'amputation de la jambe de son frère Paul. Tout au long du livre, ce n'est que mort, horreur, peur, tristesse,.... .jusqu'au jour où elle rencontre son filleul de guerre, Lucien Pestola, et tombe amoureuse de lui !!!
J'ai aimé ce livre car il y a du suspense (on ne sait pas si le frère est mort, si le père est en vie.....). 
Franchement, moi qui ne m'intéresse pas à la guerre, ce livre m'a beaucoup plu, pour ne pas dire que j'ai adoré, et puis cela m'a apporté quelque chose, je sais maintenant à quoi ressemblait la "guerre".
- Le journal d'Adèle est super ! Je l'ai lu pour les cours : on doit lire un livre parlant de la 1ère ou 2nde Guerre mondiale pendant les vacances de février. Je l'ai fini ce matin !!! J'ai adoré... mais j'ai aussi détesté !
J'ai adoré car ce livre est super, magnifique, bien écrit, c'est une belle histoire... on pourrait en dire des tonnes!!!
Mais ce que j'ai détesté c'est les malheurs, les malheurs trop fréquents et trop insupportables: la mort de son grand frère Eugène, celle de son père, celles d'Arlette, de son mari, de son bébé,... Ca en fait trop!!! Sans compter les autres hommes du village !
Et aussi, l'amputation de la jambe de son frère Paul ! C'est trop affreux !!!
Et puis, tout au long du livre, ce n'est que mort, horreur, peur, tristesse
... Jusqu'au jour où elle rencontre son filleul de guerre, Lucien Pestola, et tombe amoureuse de lui !!! Ce livre est MAGNIFIQUE !!! 
Mais votre site est incomplet. Ce que j'aurais aimé c'est un petit résumé... quelque chose comme ça... pour m'aider à compléter le mien et donc mon compte-rendu écrit!!!
Merci de m'avoir permis de donner mon avis et dire ce que je pensais sur ce livre ! Cela me fait un bon entraînement pour mon compte-rendu oral !!! Avant de vous envoyer cet e-mail, je vais noter ce que j'ai écrit!
C'est bizarre, depuis ce matin je n'avais pas envie de faire la critique du livre et là je l'ai faite sans aucn problème !!! Encore merci !!! 
Oh, et puis, sur la page où il y a les impressions de quelqu'un (et où j'espère, il y aura les miennes) il y a une faute: Lucien ne "se jette pas" dans les bras de la mère d'Adèle en pensant que c'est sa tante mais en pensant que c'est sa marraine!!! Voilà, c'est tout !!! 
- J'ai adoré ce livre, il m'a comme envouté. Je comprends maintenant à quel point la guerre est atroce. Pourtant, l'amour est au rendez-vous, c'est ça qui rend la joie. 
Je vous conseille fortement de le lire! 
J'ai aimé ce livre car il y a du suspense. 
On ne sait pas si le frère est mort, si le père est en vie... 
Il y a de l'amitié de l'amour. 
Bref , j'ai aimé ce livre. 
Surtout où Lucien se jette dans les bras de la mère d'Adèle en croyant que c'est sa tante alors que c'est Adèle. 
Ça raconte la guerre.

4
0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh