Métro fantôme

  • Titre de l'oeuvre : Métro fantôme

Métro fantôme
Anne Quesemand - Xuan-Hùng

Les Fantastiques- Magnard Jeunesse

Venue d'Auvergne, Hélène fait un stage dans un ministère, à Paris, là où se trouvait le Vel-D'Hiv, en 1942, au moment de la rafle de sinistre mémoire. Hélène marche dans la rue et tombe sur Jean-Patrick, Hélène regarde à travers les vitres du métro et voit Juliette baisser les yeux. Ces deux là se sont perdus, mais elle saura les relier à nouveau. Tout comme elle saura voir dans la vieille Clara, la petite fille qui courait, courait en 42, alors qu'un policier regardait en l'air, exprès, pendant la rafle. Un policier qui ressemblait tant à son grand-père... Clara sait qui est Hélène, car elle est comme elle. Hélène parcourt Paris en métro, tous les jours. Au début, elle ne connaît que les îles des patés de maisons autour de quelques stations. Mais elle veut relier ces îles entre elles, comme les gens. Hélène est un fil, un pont, une liane et elle ne le sait pas, pas encore. Elle voit l'intérieur des gens et sait les relier. Pas tous. Seulement ceux qui sont accordés entre eux et accordés à elle. Elle sait les fils secrets. Elle tisse et retisse les vies, aux coudes des naissances et des morts, au fil du loin et du proche. Hélène comprendra tout cela dans le métro-fantôme, que la vieille Clara a hanté en 42 pendant des jours en suivant exactement le même trajet qu'elle, pour survivre. Et, dans les yeux aimants du fils de Clara, elle saura puiser la force d'offrir un très beau cadeau à la vieille dame. Ce livre raconte une belle histoire, l'histoire d'une adolescente sensitive qui voit à l'intérieur des gens et des vies, pour les réunir. Le ton est gai, parfois bondissant et le parallèle est très bien fait entre le métro qui relie les stations et Hélène qui relie les gens. Les coïncidences et les liens ne sont jamais traitées de façon spectaculaire, mais humaine et subtile. La relation entre Hélène et la vieille dame, très profonde et forte, est bien traitée. Et vous ? Avez vous l'impression parfois de voir dans les gens et de savoir les réunir ?

livres du mois - archives

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh