On ne nait pas noir, on le devient

  • Titre de l'oeuvre : On ne nait pas noir, on le devient

à partir de 12 ans

On ne nait pas noir, on le devient
Jean-Louis Sagot-Duvauroux
Albin Michel

On ne nait pas noir, on le devient

Aucun enfant ne naît noir et il faut plusieurs jours pour que la peau se pigmente.
L'« identité » des jeunes Noirs de France elle non plus n'a rien d'immédiat. Elle est une construction culturelle traversée de confusions où se mêlent idéologie biologisante de la race, mémoires douloureuses ou mutilées, racisme réel ou fantasmé, bonnes ou moins bonnes intentions de la société « blanche ».
Jean-Louis Sagot-Duvauroux connaît ces situations de l'intérieur. Très impliqué dans la vie artistique du Mali, il s'est marié dans ce pays et son fils a la double nationalité. À la suite d'actions éducatives menées en banlieue parisienne, il tente ici de démêler l'écheveau.
Comment se construit-on quand la langue de la crèche et de l'école n'est pas celle qu'on entend à la maison ? Quel regard les enfants français de parents africains portent-ils sur le « bled », sur la culture de leurs parents, sur la France, sur eux-mêmes ? Filles ou garçons, originaires d'Afrique mais aussi des Antilles, bons ou mauvais sujets, français par choix ou parce que c'est comme ça, ils font partie de notre jeunesse. La société française est-elle prête à les reconnaître comme ses enfants ?
À partir d'exemples vécus, ce texte décape avec vigueur les termes obligés des politiques dites d'« intégration » : origine, communauté, métissage, cultures
Mais il a surtout vocation à être utile.
Utile aux éducateurs, aux élus, aux responsables de collectivités à qui il permettra d'éviter bien des pièges.
Utile aux jeunes souvent perdus dans les confusions identitaires.
Utile aux parents africains d'enfants français qui aimeraient leur faire comprendre l'Afrique.
Utile à la société française qui doit apprendre à aimer sa jeunesse sous tous ses visages.

livres du mois - archives

0 commentaire
  • Saisissez ce code de sécurité : captcha Refresh